Changer d'édition

94.100 vaccins anti-grippe attendus
Luxembourg 2 min. 07.10.2021
Virus de saison

94.100 vaccins anti-grippe attendus

Deux sérums différents ont été retenus pour cette grippe saisonnière.
Virus de saison

94.100 vaccins anti-grippe attendus

Deux sérums différents ont été retenus pour cette grippe saisonnière.
Luxembourg 2 min. 07.10.2021
Virus de saison

94.100 vaccins anti-grippe attendus

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Certes, l'an passé, le pays avait échappé à l'infection grippale (merci les gestes barrières). Mais, préventivement, les pharmacies ont fait le plein de doses pour parer le virus influenza.

On l'avait presque oublié mais la saison de la grippe ne va plus tarder. Une autre infection respiratoire qui, l'an passé, était quasiment passée inaperçue sur les écrans radars de la Santé luxembourgeoise. Mais pas question pour autant de baisser la garde. Aussi, si en 2020, près de 80.000 doses de vaccins contre la maladie avaient été achetées, cette fois le ministère de la Santé a indiqué que le pays pourrait compter sur 94.100 flacons.

Ainsi, les pharmacies ont pu répartir leurs commandes auprès de deux fournisseurs distincts : GSK dont la formule Alpharix a été achetée à hauteur de 27.005 doses, 30.365 unités d'Influvac développé par le laboratoire Viatris, 36.739 doses de Vaxigrip fournies par Sanofi. Le détail en a été donné, jeudi, suite à une question parlementaire du député Mars di Bartolomeo (LSAP). 

Et, si besoin, les autorités de santé assurent que la firme GSK a déjà fait savoir qu'elle pourrait mettre à disposition du pays plus de flacons, si nécessaire... De quoi éviter, espérons, les manques de vaccins anti-grippe qu'avait pu connaître le pays (à plusieurs reprises) par le passé...

Même si les nouvelles habitudes prises face au covid (port du masque, lavage et désinfection des mains, distanciation sociale, etc) devraient à nouveau limiter la circulation du virus influenza, le dispositif Sentinelle restera en place pour cet automne et l'hiver 2021-22. Il s'agit d'un réseau, mis en place depuis 2009 dans divers cabinets médicaux, indiquant au jour le jour la prévalence de la grippe. Un indicateur utile pour suivre la progression de l'épidémie s'il y a lieu. A l'exemple de cette saison grippale terrible qu'avait été 2017-18. 



Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Entre décembre et septembre, 1.864 signalements ont été reçus par le ministère de la Santé. Dans neuf cas cependant, la personne vaccinée est décédée des suites de l'injection. A relativiser par rapport aux 773.945 doses administrées alors.
29.09.2021, Baden-Württemberg, Stuttgart: Spritzen mit Impfstoff gegen Covid 19 werden im Impfzentrum am Robert-Bosch-Krankenhaus vorbereitet. Am 30. September schließen die Impfzentren im Land. Foto: Bernd Weißbrod/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Moins de 1% des personnes vaccinées se sont vu injecter deux vaccins différents. Possible depuis deux mois, cette option n'est choisie qu'en cas d'effets indésirables après la première dose anti-covid, indique la cheffe de la division de la pharmacie et des médicaments.
Le ministère de la Santé révèle ce lundi qu'environ 55.000 doses sont déjà arrivées à la fin septembre. 65.000 autres suivront d'ici la fin de l'année, mais vu «la pénurie générale dans toute l'Europe», «il ne faut pas s'attendre à un arrivage supplémentaire».
L'an passé, le pays s'était retrouvé en manque de produits dès décembre. Cette année, le ministère de la Santé a pris les devant en multipliant les fournisseurs afin d'éviter toute pénurie. Reste à savoir si la composition de la dose injectée sera la bonne.
En 2018, la vaccination anti-grippe a bondi de 30% au Luxembourg. Une des explications de la pénurie de vaccins.