Changer d'édition

90.000 frontaliers français: Le Luxembourg, moteur pour l'emploi de la région Grand Est
Luxembourg 21.03.2017 Cet article est archivé

90.000 frontaliers français: Le Luxembourg, moteur pour l'emploi de la région Grand Est

90.000 frontaliers français: Le Luxembourg, moteur pour l'emploi de la région Grand Est

Lex Kleren
Luxembourg 21.03.2017 Cet article est archivé

90.000 frontaliers français: Le Luxembourg, moteur pour l'emploi de la région Grand Est

Christelle BRUCKER
Christelle BRUCKER
Sur un an, on compte 4.200 frontaliers français supplémentaires au Grand-Duché soit une hausse de 4,9%. Sur l'ensemble des habitants de la région Grand Est qui travaillent à l'étranger, la moitié travaille au Luxembourg.

(ChB) - En France, le CESER (Conseil économique, social et environnemental régional) du Grand Est vient de publier sa 4e note de conjoncture trimestrielle pour l'année 2016.

L'occasion de faire le bilan à travers une série d'indicateurs liés notamment à l'emploi et à l'environnement transfrontalier de cette nouvelle région qui regroupe depuis le 1er janvier 2016 la Lorraine, l'Alsace et la Champagne-Ardenne.

La région Grand Est continue de bénéficier de la dynamique de ses voisins frontaliers: 177.250 personnes travaillent dans l'un des quatre pays frontaliers, dont 50% au Luxembourg.

Sur un an, on compte 4.200 emplois frontaliers supplémentaires au Grand-Duché et 1.100 en Suisse. Le nombre de frontaliers vers l’Allemagne, estimé à 45.000 fin 2015, affiche par contre un recul de près de 10.000 depuis début 2000 (-18 %).  


Les frontaliers français au Luxembourg ont passé la barre des 90.000 en 2016 pour atteindre 90.461 au 3e trimestre, soit une évolution de +4,9% sur un an, alors que la hausse moyenne de l'emploi frontalier côté luxembourgeois était de +3,6% ces 10 dernières années.

Du côté du chômage, il y a toujours des disparités importantes entre les taux dans le Grand Est et dans les pays voisins.

En 2016, le CESER note une nette reprise de l'emploi avec 7.500 créations de postes dans le Grand Est: le plus fort nombre depuis 2008:

  • 5.189 postes salariés pour l'Alsace, 
  • 1.939 postes pour la Lorraine,
  • 418 postes pour la Champagne Ardennes.

La région Grand Est participe pour seulement 3,5% des emplois créés en 2016 en France, alors qu’elle représente 7,7% des emplois du secteur marchand. 



Sur le même sujet

«La France doit un immense merci au Luxembourg»
L'épisode covid-19 aura marqué une nouvelle étape dans les relations entre l'Hexagone et le Grand-Duché. A l'occasion du 14 Juillet, l'ambassadeur de France revient sur cette nécessité de poursuivre une collaboration fructueuse pour les deux pays.
ITW Ambassadeur de France Bruno Perdu à l’occasion du 14 Juillet
Débat sur la mobilité: à la frontière, rien de nouveau
Tram, funiculaire, etc... malgré les nombreuses nouveautés pour la mobilité au sein de la capitale, les frontaliers français continuent à trépigner à la frontière, dans leurs voitures ou le train. Les discours politiques à ce sujet, quant à eux, se suivent et se ressemblent, et le projet d'autoroute fait son chemin.
Frontaliers, ils ont décidé de quitter le Luxembourg
Ils sont chaque année plus nombreux à franchir les frontières pour travailler au Luxembourg. Si le pays continue d'attirer du monde, il existe aussi des personnes qui décident de tout arrêter et le quittent définitivement. C'est à ces anciens frontaliers que nous avons décidé de donner la parole. Pourquoi sont-elles venues au Luxembourg? A quoi ressemblait leur quotidien? Pourquoi sont-elles parties?
CESEL: Emploi: le Luxembourg, bouée de la Lorraine
Selon le dernier tableau de bord du Conseil économique et social de Lorraine, publié jeudi, le Luxembourg est de plus en plus la bouée de Lorraine, seule partie de la Grande Région à voir le nombre de demandeurs d'emplois augmenter.
Il y a au Luxembourg 2.552 frontaliers français de plus qu'il y a un an