Changer d'édition

9 trains sur 10 à l'heure sur un réseau saturé

9 trains sur 10 à l'heure sur un réseau saturé

Photo: Guy Jallay
Luxembourg 4 min. 28.02.2019

9 trains sur 10 à l'heure sur un réseau saturé

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Améliorer la ponctualité et la communication envers la clientèle sont les deux axes de progression majeurs des CFL qui ont vu en 15 ans le nombre de voyageurs augmenter de 70%.

Les CFL affichent une ponctualité pour 2018 de 89%, soit un léger progrès par rapport aux 88,8% de l'année précédente. L'Etat luxembourgeois, principal actionnaire, avait annoncé l'été dernier un investissement de 4 milliards d'euros d'ici à 2027. 

Ces investissements concernent principalement les nouveaux quais en gare de Luxembourg (qui représentent donc quatre voies supplémentaires) opérationnels fin 2021, la modernisation de la gare de Bettembourg, le doublement de la ligne en direction de Bettembourg et l'achat de 34 nouvelles rames (livrées entre 2021 et 2024), afin de pouvoir proposer à échéance 46% de places assises de plus (soit 38.800) qu'en 2018. 

Comme l'a encore rappelé Marc Wengler, CEO des CFL, lors d'une conférence de presse jeudi matin, le réseau en étoile du Luxembourg, qui voit toutes ses lignes aboutir en gare de Luxembourg, pose problème. La gare de la capitale sature aux heures de pointe et le réseau peine à supporter ses 90.000 voyageurs quotidiens. Le Luxembourg compte 70% de voyageurs en plus en seulement 15 ans, «alors que les investissements n'ont augmenté qu'en 2013», résumait la députée Josée Lorsché (Déi Gréng) à la sortie d'une réunion de la commission parlementaire Mobilité jeudi matin. 

L'adaptation à la norme européenne ETCS (système européen de contrôle des trains) est tardive en Belgique et en France, alors que le Luxembourg est déjà équipé depuis 2013, souligne-t-elle. Les pays voisins mettent du temps à investir ou à prendre des décisions, ce qui a aussi des répercussions sur le trafic des trains au Luxembourg. 

Des causes externes

Ces retards sont principalement dus à des «causes externes» (présence de personnes à proximité des voies ou sur les voies, incidents aux passages à niveau), ou à des problèmes survenus sur les réseaux étrangers (16,4% en 2018, en légère diminution par rapport à 2017), comme ce fut le cas lors de la grève perlée des cheminots français entre avril et juin 2018. Un retard s'entend avec une marge de six minutes, une approche semblable à celle des pays voisins (les statistiques sont publiées sur le site des CFL).

CFL

Ils surviennent principalement pendant les heures de pointe, lorsque le trafic est saturé et restent donc problématiques pour une majorité de voyageurs, qui manifestent régulièrement leur mécontentement sur les réseaux sociaux. 

Les CFL avaient déjà annoncé la mise en service d'un système d'information en temps réel pour leur clientèle. La communication envers les voyageurs est un aspect qui pèche dans les trains luxembourgeois. Les investissements concernent aussi cette partie et doivent améliorer aussi bien la qualité des annonces sonores (via un système automatisé) et affichages dans les gares, que la communication digitale. 

Un centre opérationnel, pôle névralgique du réseau ferré luxembourgeois inauguré en septembre 2018, recueille toutes les informations liées au trafic. Sa mission est de superviser le trafic en temps réel, trouver des solutions rapides en cas de problèmes, transmettre des informations aussi bien envers les agents CFL qu'envers les voyageurs. 

Les 4 milliards d'euros représentent 600 euros par an et par habitant, selon une étude citée par Marc Wengler, ce qui fait du Luxembourg le pays d'Europe qui investit le plus dans son réseau ferroviaire au prorata du nombre d'habitants. Ces investissements et évolutions permettent aux CFL d'envisager une ponctualité de 92% en 2024 avec seulement 1% de trains supprimés.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Et si la gratuité des transports publics faisait grimper le nombre de voyageurs?
La gratuité des transports publics annoncée pour le 1er mars 2020 au Luxembourg aura-t-elle des répercussions sur le nombre d'usagers des CFL qui croît déjà de 3 à 5% par an? L'achat des 34 nouveaux trains Coradia suffira-t-il à répondre à cette croissance à long terme? François Bausch répond aux questions du député ADR, Jeff Engelen.
Transports gratuits au Luxembourg: les réponses aux questions
La gratuité des transports est sans conteste l'une des mesures phares du gouvernement Bettel pour cette coalition 2018-2023. Le Luxembourg est en effet le premier pays à introduire une telle mesure à l'échelle nationale. Quelles en sont les modalités? Réponses.
Lokales, 1 Jahr Tram, Mobilität,Kirchberg. Foto: Gerry Huberty
CFL: quels travaux pour cette année 2019?
Après une interruption du trafic entre Bettembourg et Luxembourg de six semaines l'été dernier, les CFL ont annoncé ce weekend que des nouvelles coupures allaient avoir lieu en cette année 2019 sur leur réseau.
Coup de fret sur le climat
Les aléas climatiques contraignent chacun à s’interroger sur son bilan carbone. Lorsqu’on sait que près de 70% du transport terrestre de marchandises en Europe se fait par la route, pollution et congestion sont deux soucis majeurs. L’alternative du rail semble donc s’imposer…
CFL multimodal, Dudelange - Photo : Pierre Matgé
"La mobilité au Luxembourg va changer fondamentalement"
Le tramway, les gares de Howald et Pfaffenthal mais aussi le funiculaire fêtent ce 10 décembre leur tout premier anniversaire. Un an après leur introduction, quel bilan, pour les usagers mais aussi pour le ministère des Infrastructures?