Changer d'édition

845 véhicules/jour flashés au Luxembourg: Les radars rapportent 12,5 millions d'euros à l'Etat
Luxembourg 5 min. 27.01.2017 Cet article est archivé

845 véhicules/jour flashés au Luxembourg: Les radars rapportent 12,5 millions d'euros à l'Etat

Le montant global des amendes généré en 2016 par les 20 radars fixes et 6 radars mobiles s'élève précisément à 12.503.174 euros.

845 véhicules/jour flashés au Luxembourg: Les radars rapportent 12,5 millions d'euros à l'Etat

Le montant global des amendes généré en 2016 par les 20 radars fixes et 6 radars mobiles s'élève précisément à 12.503.174 euros.
Photo:Gerry Huberty
Luxembourg 5 min. 27.01.2017 Cet article est archivé

845 véhicules/jour flashés au Luxembourg: Les radars rapportent 12,5 millions d'euros à l'Etat

Maurice FICK
Maurice FICK
Les radars déployés le long des routes luxembourgeoises en 2016 ont flashé 845 fois par jour en moyenne! Plus de 36% des conducteurs en excès de vitesse étant immatriculés à l'étranger.

Par Maurice Fick

Les radars déployés le long des routes luxembourgeoises en 2016 ont flashé 845 fois par jour en moyenne! Plus de 36% des conducteurs en excès de vitesse étant immatriculés à l'étranger. Bilan: en neuf mois et demi, les radars ont rapporté 12,5 millions d'euros à l'Etat luxembourgeois mais «les radars ne génèrent pas de bénéfice vu les dépenses», assure le ministère du Développement durable et des Infrastructures.

Pour la première fois en 2016, les radars ont fait leur apparition au Luxembourg et se sont très vite montrés... très efficaces. Tout juste entrés en service le 16 mars 2016, les dix premiers radars opérationnels avaient flashé 3.750 conducteurs durant les deux premiers jours. Soit 78 automobilistes pris au piège toutes les heures. Dix autres radars ont suivi le 9 mai 2016.

35 véhicules flashés chaque heure

En six mois, ces 20 radars fixes et les 6 radars mobiles déployés parallèlement ont photographié 168.345 automobilistes qui passaient trop vite. Soit 38 infractions en moyenne toutes les heures. Le ton était donné. Le bilan de la première année civile de fonctionnement des radars le confirme: l'an passé, 35 conducteurs ont été flashés toutes les heures au Luxembourg.

La procureur général d'Etat, Martine Solovieff, l'a annoncé récemment à Radio 100,7: en neuf mois et demi, 245.991 voitures et camions ont été flashés au Luxembourg.

Le radar entre Mersch et Roost. La très grande majorité des automobilistes flashés écopent d'une amende de 49 euros, qu'ils règlent généralement vite.
Le radar entre Mersch et Roost. La très grande majorité des automobilistes flashés écopent d'une amende de 49 euros, qu'ils règlent généralement vite.
Photo: Gerry Huberty

Près de deux tiers des véhicules pris en excès de vitesse avaient une plaque luxembourgeoise: 63,7% sont immatriculés au Luxembourg. Ce qui fait exactement 156.819 véhicules. A contrario, 36,3%, des conducteurs flashés n'étaient pas des résidents. Précisément 89.172 des véhicules  photographiés par les radars étaient immatriculés à l'étranger.

Les conducteurs passent vite à la caisse

Les radars ont généré beaucoup de recettes dès leur première année de leur mise en service. Le montant global des amendes délivrées  jusqu'au 31 décembre 2016 s'élève précisément à 12.503.174 euros.

L'an passé, les radars ont déclenché l'envoi de 226.661 avertissements taxés à 49 euros (sans retrait de point) - soit un total de 11,1 millions d'euros - et l'envoi de 9.633 avertissements taxés à 145 euros ayant généré des retraits de points sur le permis.

En 2016, 370 conducteurs se sont vu retirer leur permis de conduire au Luxembourg pour une durée d'un an. Pas uniquement à cause des radars mais parce que leur capital de 12 points du permis était épuisé.

De ces 12,5 millions d'euros réclamés aux automobilistes, combien sont effectivement déjà parvenus dans les caisses de l'Etat? Jusqu'en date du 31 décembre 2016, pas moins de 9.758.778 euros ont effectivement déjà été perçus.

On peut donc en déduire que les automobilistes en infraction paient rapidement leur note. En tout cas les moins sévèrement punis. Puisque 88% des conducteurs ayant écopé d'un avertissement taxé à 49 euros l'ont déjà réglé. Ce n'est que le cas de 64% des conducteurs ayant écopé d'une amende de 145 euros.

Pas de bénéfice

Malgré ces recettes qui coulent directement dans son budget global, l'Etat ne s'enrichit pas, assure-t-on au ministère du Développement durable et des Infrastructures.

«Les radars ne génèrent pas de bénéfice vu les dépenses de leur installation, l'entretien et l'effectif nécessaire pour la logistique», assure Dany Frank en charge de la communication au sein du ministère. Le système de contrôle automatisé des infractions routières créé en 2016 au Luxembourg fonctionne aujourd'hui en coulisses grâce à un effectif de 30 agents policiers et judiciaires.

François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, juge clairement les radars efficaces après cette première année "test". D'abord parce que «la vitesse a manifestement baissé» et parce que «nous voyons déjà que les accidents corporels dus à la vitesse ont baissé».

Trois nouveaux radars en 2017

Même si la réserve budgétaire permettrait d'en installer davantage - le ministère avait initialement annoncé la mise en place de dix radars supplémentaires en 2017 - seuls trois nouveaux radars automatiques seront installés le long de deux routes et de l'autoroute d'Esch à partir de ce printemps. Ils se situeront:

  • sur l'A4 : en amont du Rond-Point Raemerich.
  • sur la Nationale 8 entre Saeul et Brouch. L'allée d'arbres bordant la route ne permet pas de modifier les infrastructures routières.
  • sur le CR118 entre Mersch et Angelsberg. Des glissières de sécurité ont bien été installées en 2016. Mais là non plus il n'est pas possible de modifier les infrastructures routières pour améliorer la sécurité.

«Nous avons l'espoir de pouvoir réduire davantage la vitesse par des contrôles des 6  radars mobiles qui sont tous en service depuis août 2016 et qui peuvent être mis en place aux endroits sans radars fixes, notamment à l'intérieur des agglomérations et avec un effet "surprise"», glisse Dany Frank.


Sur le même sujet

Radars au Luxembourg: Se faire flasher, ça coûtera combien?
20 radars fixes et 6 radars mobiles flasheront avant fin avril sur les routes luxembourgeoises. A partir de quelle vitesse serez-vous flashé? Et combien vous coûtera l'avertissement taxé en cas de dépassement de la vitesse autorisée? Testez en direct, comme si vous étiez à votre volant.
Si vous voyez le flash rouge sur une route limitée à 70 km/h comme au Schlammesté (entre Frisange et Hesperange), c'est que vous rouliez à au moins 74 km/h. L'avertissement taxé, envoyé automatiquement, s'élèvera de 49 euros à 145 euros.