Changer d'édition

800 bornes électriques d’ici 2020
Bis 2020 sollen landesweit 800 Aufladestationen für Elektroautos in Betrieb sein.

800 bornes électriques d’ici 2020

Foto: Shutterstock
Bis 2020 sollen landesweit 800 Aufladestationen für Elektroautos in Betrieb sein.
Luxembourg 09.11.2015

800 bornes électriques d’ici 2020

Le Luxembourg devrait disposer d’ici 2020 de 800 bornes de charge publiques pour les voitures électriques. C'est ce qu'ont annoncé ce lundi matin le ministre de l'Economie, Etienne Schneider et son homologue des Infrastructures, François Bausch.

Actuellement, quelque 60 bornes électriques sont placées un peu partout dans le pays.

Jusqu’en 2020, il est prévu de mettre en place 800 bornes de charge publiques pour les voitures propulsées par un moteur électrique ainsi que pour les voitures électriques hybrides chargeables (voitures hybrides «plug-in»).

Réparties sur tout le territoire national, 400 bornes de charge seront installées sur les parkings relais, le reste est prévu sur les emplacements de stationnement publics et les parkings publics des communes. Chaque borne est équipée de deux points de charge. Ainsi, au total 1.600 emplacements de stationnement seront dédiés au chargement de voitures.

Les 400 bornes de charge sur les parkings relais permettront un rabattement des utilisateurs des voitures électriques vers les transports publics. Le nombre de bornes par P+R dépend de la capacité finale de celui-ci. Tous les parkings relais avec un minimum de 35 emplacements seront équipés par au moins une borne de charge.

Au minimum 1 borne par commune

Les 400 bornes dédiées à la voirie publique seront installées sur les emplacements et parkings publics des communes. Le nombre maximal de bornes prévues par commune varie en fonction du nombre d’habitants et du nombre d’emplois à l’horizon 2020. Cependant, au moins une borne de charge sera installée dans chaque commune.

Les emplacements exacts de ces bornes doivent répondre à certains critères dont leur proximité aux points d’intérêts communaux tels que les zones d’activité, les établissements scolaires, les sites touristiques, culturels ou sportifs, les commerces, les mairies ou les administrations.