Changer d'édition

«8.000 emplois sur la sellette»
Luxembourg 2 min. 22.10.2020

«8.000 emplois sur la sellette»

Pour François Koepp, un reconfinement signifierait la perte d'un dixième des entreprises que compte l'Horesca.

«8.000 emplois sur la sellette»

Pour François Koepp, un reconfinement signifierait la perte d'un dixième des entreprises que compte l'Horesca.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 22.10.2020

«8.000 emplois sur la sellette»

Si un nouveau confinement devait survenir, une entreprise sur dix du secteur de l'hôtellerie et de la restauration pourrait mettre la clé sous la porte. C'est le constat alarmant que tire François Koepp, le secrétaire général de l'Horesca.

(DH) - Si le nombre d'infections au covid-19 ne cesse de croître, Paulette Lenert, la ministre LSAP de la Santé, n'a pas pour autant annoncé de nouvelles mesures sanitaires mercredi. Pour le moment. Une décision qui n'a pourtant pas le don de rassurer la Fédération des hôteliers, restaurateurs et cafetiers du Luxembourg (Horesca). «Un nouveau confinement serait un coup dur pour le secteur et pourrait entraîner la perte de 8.000 emplois», a commenté François Koepp, le secrétaire général de la fédération sur les ondes de la radio 100.7.

Le sort de huit à neuf pour cent des entreprises du secteur apparaît en jeu. Raison de plus pour l'Horesca de rappeler à ses membres les règles sanitaires en vigueur. Car certains ne les appliqueraient pas. «Si nous ne respectons pas ces mesures d'hygiène, il va sans dire que nous pourrions être source d'infections. Auquel cas, les établissements pourraient être fermés».


Auf der Place d'Armes wurden die Sitzbänke vorübergehend abmontiert. Dies ermöglicht es den dort ansässigen Restaurants, ihre Terrassenfläche zu vergrößern.
Nul n'est censé ignorer la loi, pas même les clients
Alors que de nouvelles amendes sont dressées pour non-respect des consignes sanitaires, la nouvelle «loi covid», adoptée ce jeudi, tend à responsabiliser tout autant les consommateurs que les gérants d'établissement.

Quant au chômage partiel, François Koepp estime que la mesure n'est pas la panacée. Prolongée au-delà du 31 décembre, comme l'a indiqué le Premier ministre Xavier Bettel (DP), lors de son discours sur l'état de la Nation, la mesure ne semble «certainement pas une garantie de survie» pour le secrétaire général de l'Horesca. «Nous devons aussi être honnêtes avec nous-mêmes. Certaines entreprises ne sont pas arrivées à cette situation en raison de la crise sanitaire. Elles se trouvaient auparavant dans une situation difficile



Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Surveillance accrue des rassemblements de 100 personnes
La nouvelle loi covid en application jusqu'au 31 décembre s'apprête à recevoir plusieurs amendements en fonction du regain de l'épidémie. Le projet de loi 7683 introduit le respect de règles supplémentaires en cas de grand rassemblement de personnes.
Lokales, Das Leben ist zurückgekehrt, Schutzmask, Mundschutz, Luxembourg stadt, Stater Maart, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Une nouvelle fermeture serait une catastrophe»
Alors que le Premier ministre Xavier Bettel évoque à demi-mots de nouvelles mesures pour endiguer la pandémie, Alain Rix, le président des hôteliers, cafetiers et restaurateurs, lance un nouveau cri d'alarme.
Lokales, Wiedereröffnung Terrassen und Restaurants, Luxemburg, Covid-19, Corona, Horesca, Grand Café place d'armes Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Bruxelles ferme ses bars et cafés pour un mois
Au lendemain de la décision du Conseil national de sécurité de ramener la fermeture des établissements en Belgique de minuit à 23 heures, la capitale, à l'instar de Paris, se montre plus coercitive. La mesure entrera en application dès jeudi à 7 heures du matin.
«Pas de retard dans les aides à l'événementiel»
Les coups de pouce de l'État à destination de ce secteur particulièrement touché par la crise sanitaire sont enfin arrivés. C'est ce que confirment tant le ministère du Travail que la Luxembourg Event Association (LEA).
Pano , Luxexpo The Box , Salon des Douceurs ,Backkrusus mit Yves Jehanne ,von der Vereinigung  " Les Sucrés du Lux"  Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Pour que bars et restaurants ferment à 1h
Les représentants de l'hôtellerie-restauration demandent au gouvernement de repousser d'une heure l'horaire de fin de service de leurs établissements. Et cela y compris dans un souci sanitaire.
An employee wearing PPE (personal protective equipment), of a face shield or visor as a precautionary measure against spreading COVID-19, poses for a photograph with a customer's pint of Guinness at the re-opened Murray's Bar in Dublin on June 29, 2020, as lockdown measures begin to be eased. - Irish pubs unlock their doors and begin pouring pints on Monday, ending a 15-week dry spell forced by the nation's coronavirus lockdown. All domestic travel restrictions were also lifted, as churches, hairdressers, cinemas and museums opened and mass gatherings of 50 indoors or 200 outdoors were permitted. (Photo by Paul Faith / AFP)
«Réfléchir à de nouvelles mesures» pour l'horeca
Près de trois mois et demi après la réouverture des bars et restaurants, le secrétaire général de la fédération des hôteliers, restaurateurs et cafetiers revient sur la stratégie du gouvernement et fait le point de la situation à la veille de la rentrée.
L'Horeca doit aussi jouer à la police
Avec des règles désormais plus strictes et des sanctions plus sévères, le respect des mesures sanitaires s'impose. Mais si elles sont généralement bien acceptées, les gérants et serveurs d'établissement doivent régulièrement rappeler les clients à l'ordre.
Lokales,Corona Massnahmen in den Gaststätten.Horesca,Cafés,Pandemie,Covid19.Foto:Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les bars craignent d'être des «boucs émissaires»
Alors que la nouvelle loi covid entre en vigueur ce vendredi, les établissements ne respectant pas les règles sanitaires risquent désormais gros. Si 23 d'entre eux ont d'ores et déjà été sanctionnés par une amende, certains bars et cafés pris en flagrant délit jugent le dispositif disproportionné.
Wort.fr, Terrassen und Restaurants, Luxemburg, Covid-19, Coronavirus, Horesca, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort