Changer d'édition

75 résidents rapatriés du Cap-Vert
Luxembourg 06.05.2020 Cet article est archivé

75 résidents rapatriés du Cap-Vert

75 résidents rapatriés du Cap-Vert

Photo: DR
Luxembourg 06.05.2020 Cet article est archivé

75 résidents rapatriés du Cap-Vert

Mardi, le ministère des Affaires étrangères a organisé un vol de rapatriement pour 170 citoyens européens bloqués sur les îles du Cap-Vert depuis le début de la crise. Parmi eux, 75 Luxembourgeois et résidents, 25 ressortissants français et 11 belges.

(DH) - A la suite des 52 résidents rapatriés à la fin du mois de mars du Cap-Vert via un vol spécial opéré par Luxair, le ministère des Affaires étrangères a organisé mardi un nouveau vol spécial de rapatriement de l'Etat insulaire au Luxembourg. Après des escales à Praia et sur l'île de São Vicente, ce sont 170 citoyens européens, dont 75 Luxembourgeois et résidents, qui ont posé le pied au Findel. 

Parmi les autres passagers, 25 ressortissants français, 12 Allemands, 11 Belges, 10 Suisses, 9 Néerlandais, 8 Portugais, 5 Norvégiens, 4 Suédois, 3 Danois, 3 Espagnols, 2 Italiens, 2 Autrichiens et un Finlandais. A l’instar du vol effectué le 25 mars, cette opération a été réalisée à la suite de l'activation du mécanisme de protection civile de l'Union européenne.


Lokales, Lux Airport, Flughafen Findel, Aéroport, Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Pour le gouvernement, un résident reste un résident
Avec une population constituée à 47% d'étrangers, le Luxembourg ne fait aucune distinction entre ses résidents à rapatrier pendant cette crise de pandémie mondiale. La procédure reste en effet identique pour chacun, qu'il dispose de la nationalité grand-ducale ou non.

A l'arrivée des passagers à l'aéroport du Findel, toutes les dispositions ont été prises, en coopération avec le ministère de la Santé et les différentes ambassades concernées, pour assurer un retour sans difficultés des personnes rapatriées dans leur pays de résidence. A la veille de la journée de l'Europe, célébrée le 9 mai, cette opération «s'inscrit dans un esprit de solidarité et de coopération européennes», a encore indiqué le ministère.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Jean Asselborn (LSAP) a mis en évidence la coopération entre les pays de l'UE face à la pandémie de covid-19 lors du Conseil des affaires étrangères qui s'est tenu ce vendredi. Le ministre des Affaires européennes a aussi rappelé que le Luxembourg était disposé à aider d'autres pays.
Medical staff embark patients infected with the COVID-19 onboard a French air force medical Airbus A330 Phenix aircraft on April 3, 2020 at the Findel airport in Luxembourg as part of the "Morphee" operation to evacuate COVID-19 patients from the CHR of Metz to hospitals in areas where the outbreak has been limited so far. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Ce couple de Luxembourgeois, en croisière en Amérique du Sud, a échappé à la maladie mais pas aux complications liées à l'épidémie. Les voilà bloqués en mer pour dix jours de plus que prévu, loin de Leudelange.
Alors que le ministère des Affaires étrangères invite les ressortissants luxembourgeois en déplacement à l'étranger à regagner le pays au plus vite, LuxairTour vient d'indiquer que tous ses clients seraient quant à eux de retour d'ici au 21 mars.