Changer d'édition

63 emplois sur la sellette chez Mahle à Foetz
Luxembourg 01.03.2018 Cet article est archivé

63 emplois sur la sellette chez Mahle à Foetz

63 emplois sur la sellette chez Mahle à Foetz

mahle.com
Luxembourg 01.03.2018 Cet article est archivé

63 emplois sur la sellette chez Mahle à Foetz

Le LCGB dénonce une restructuration "honteuse et incompréhensible" au sein de la société qui a repris les activités de Delphi en 2015.

(ChB) - Quand la société Delphi a connu une situation économique difficile en 2015, la société allemande Mahle a acheté leur ancienne division thermale pour créer deux sociétés distinctes au Luxembourg, Mahle et Mahle-Behr. 

Dans ce contexte, le LCGB a signé fin 2017 une convention collective positive pour tous les salariés.

Mais ce mardi, la direction a annoncé une restructuration impactant deux tiers du personnel de la nouvelle société Mahle-Behr: "honteux et incompréhensible" pour le syndicat.

"Mahle, s’inspirerait-il des méthodes Delphi? Le rachat des activités de Delphi déguiserait-il un autre plan social caché?" interroge le LCGB, qui rappelle que Delphi vient récemment de négocier un énième plan social.

Le LCGB et la direction se sont mis d’accord pour entamer des négociations en vue d'un plan de maintien dans l’emploi afin d’utiliser tous les moyens légaux permettant d’éviter des licenciements. Une première réunion dans le cadre du plan de maintien dans l’emploi est fixée au 12 mars.


Sur le même sujet

Industrie: Delphi cède une partie de ses activités au Luxembourg
C'est désormais officiel. Delphi a conclu un accord définitif avec l'Allemand Mahle pour lui vendre ses activités dans les systèmes thermiques. Cette reprise a des conséquences directes sur le site de Delphi à Bascharage: 170 personnes seront intégrées dans le groupe allemand.
170 personnes sont concernées au Grand-Duché par la reprise. (Photo: Guy Jallay)