Changer d'édition

6,1 milliards de cotisations pour la Sécurité sociale
Luxembourg 2 min. 15.07.2020

6,1 milliards de cotisations pour la Sécurité sociale

Courant 2019, le nombre de salariés affiliés à la Sécurité sociale s’élevait en moyenne à 463.150 personnes.

6,1 milliards de cotisations pour la Sécurité sociale

Courant 2019, le nombre de salariés affiliés à la Sécurité sociale s’élevait en moyenne à 463.150 personnes.
Photo : Shutterstock
Luxembourg 2 min. 15.07.2020

6,1 milliards de cotisations pour la Sécurité sociale

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les 273 agents du CCSS n'ont pas manqué de travail, en 2019. A eux seuls ils ont veillé à faire entrer dans les caisses publiques de quoi assurer la couverture de l'ensemble des travailleurs affilés à la Sécurité sociale. Soit près de 9.400 factures adressées chaque mois aux employeurs du pays.

«Une année marquée par une forte augmentation des activités du Centre commun de la Sécurité Sociale». C'est en ces mots que Claude Seywert, président du conseil d'administration du CCSS qualifie 2019. Douze mois qui auront vu son administration traiter, excusez du peu, quelque 11,6 millions de déclarations de salaires... Et c'est bien là la base de toute la mission de cette administration essentielle à la couverture sociale des employés du Luxembourg:  affilier les assurés mais aussi calculer et percevoir les cotisations de Sécurité sociale. 

D'ailleurs du point de vue des rentrées financières, 2019 aura aussi été une année record pour le Centre commun, avec 5,6% de recettes supplémentaires qui ont pu être réparties entre les diverses branches de la Sécurité sociale. Au total, ce sont ainsi 6,1 milliards d'euros qui ont pu être perçus l'an dernier, contre 5,8 milliards en 2018. Pour ce faire, le CCSS aura dû expédier quelque 94.000 factures mensuelles, adressées notamment aux entreprises et indépendants (artisans/commerçants et activités libérales).

En 2020, avec la gestion du congé pour raisons familiales ou du chômage partiel (concernant déjà 14.000 entreprises), mais aussi la probable augmentation des faillites ( 1.355 en 2019), le travail du Centre commun de la Sécurité sociale se trouve considérablement modifié. Mais pour 2019, année encore préservée par la crise sanitaire, le CCSS aura dû se concentrer sur l'affiliation en temps réel des personnes se retrouvant en situation d'emploi ou quittant le secteur professionnel. Et cela quel que soit leur statut (CDD, CDI, occasionnels).

Là encore, une charge lourde pour les agents qui ont dû gérer en douze mois, 398.930 déclarations d'entrée ou sortie (hors intérimaires) au régime de Sécurité sociale. Soit 15.000 mouvements de plus qu'un an auparavant. Signe d'un marché du travail en mutation rapide. 

Et que les particuliers n'oublient pas, eux non plus, de s'adresser au Centre commun quand ils deviennent employeurs. Ce peut-être le cas lors de l’engagement d’une personne pour des travaux de ménage, la garde d’enfants, l'aide et soins aux personnes dépendantes ou l'engagement d'un jeune au pair. Car le CCSS veille aussi à ce que ces salariés soient bien affiliés à la Sécurité sociale, et donc que leurs patrons cotisent la juste part. Rien qu'en 2019, 23.852 redressements ont dû être adressés à des privés ayant "oublié" cette partie de leurs obligations.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le taux d'absentéisme bondit en raison du covid-19
Si le nombre de salariés non présents à leur poste en raison de maladies est resté stable entre 2018 et 2019, le phénomène a connu un pic inédit en mars 2020, selon les données du ministère de la Sécurité sociale présentées vendredi. Et ce, avant un retour à la normale en mai et juin.
L'assurance pension à la rescousse de la Sécurité sociale
Malgré des dépenses en hausse et des recettes en baisse, les comptes de l'organisme contrôlé par l'État et grevé par la crise sanitaire devraient rester excédentaires en 2020. Romain Schneider, le ministre de la Sécurité sociale a présenté un scanner financier de l'institution ce lundi devant les députés.
CNS
Un déficit attendu de 551 millions pour l'AMM
La crise sanitaire impacte les comptes de l'Etat et les finances de l'assurance maladie-maternité (AMM) n'échappent pas à ce constat. Ses dépenses ont progressé durant l'année 2020 de 22,4%.
Politik, Versammlung Quadripartite, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le recours au congé pour raisons familiales en chiffres
Avec 46,7 millions d'euros versés pour le mois de mars par le Centre commun de la sécurité sociale et une avance de 94 millions en avril, le dispositif dédié aux parents de jeunes enfants pendant le confinement a été sollicité, révèle mercredi le ministère de la Sécurité sociale.
Congé parental,!!!! à utiliser uniquement pour illustrer le congé parental. Foto:Gerry Huberty