Changer d'édition

54e Autofestival au Luxembourg: Après l'année record, 2018 s'annonce prometteuse
Luxembourg 3 min. 15.01.2018

54e Autofestival au Luxembourg: Après l'année record, 2018 s'annonce prometteuse

En un an, les ventes de voitures diesel ont chuté de 10,8% au Luxembourg tandis que les ventes de voitures essence ont progressé de 9%.

54e Autofestival au Luxembourg: Après l'année record, 2018 s'annonce prometteuse

En un an, les ventes de voitures diesel ont chuté de 10,8% au Luxembourg tandis que les ventes de voitures essence ont progressé de 9%.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 3 min. 15.01.2018

54e Autofestival au Luxembourg: Après l'année record, 2018 s'annonce prometteuse

Maurice FICK
Maurice FICK
Il ne s'est jamais vendu au Luxembourg autant de voitures neuves et d'occasion qu'en 2017 ! Dans la foulée de cette année record, les organisateurs sont optimistes pour l'Autofestival 2018. Il démarre le samedi 27 janvier et dure dix jours.

(MF) – Il ne s'est jamais vendu au Luxembourg autant de voitures neuves (52.775) et d'occasion (59.690) qu'en 2017 ! «Toutes catégories de véhicules confondues, nous avons eu 136.558 immatriculations en 2017. C'est 4,5% de plus qu'en 2016», atteste Manuel Ruggiu, directeur des opérations à la Société nationale de circulation automobile (SNCA).

Dans la foulée de cette année record, la présentation de 30 nouveaux modèles par les 56 marques présentes au Luxembourg, le nouvel abattement fiscal de 2.500 euros pour les véhicules plug-in hybrides -entré en vigueur ce 1er janvier 2018 -  et la promesse d'un tiers des ventes annuelles, poussent l'ADAL (Association des distributeurs automobiles luxembourgeois) et la Fégarlux (Fédération  des  garagistes  du  Grand-Duché  de  Luxembourg) à être optimistes pour l'Autofestival 2018.

L'Autofestival démarre le samedi 27 janvier et s'achève le lundi 5 février. «Soit dix jours et deux dimanches ouverts dans 90 garages qui ouvriront plus de 170 showrooms», lance Philippe Mersch, président de la Fégarlux.

1.800 voitures vendues par jour

Contrairement aux autres pays voisins où l'Automobile tient salon de façon prestigieuse mais en un seul lieu, l'Autofestival luxembourgeois s'étale sur une période plus longue et... sur tout le pays. Cumulées, les surfaces de showrooms, totalisent 60.000 m2. Pas loin de 9 terrains de foot mis côte à côte!

Pour le client, c'est surtout «le» moment de l'année durant lequel il est possible de tester une nouvelle voiture et de la négocier, dans la foulée, à un bon prix.

Pour les concessionnaires et garagistes c'est «la» bouffée d'oxygène de l'année puisqu'en dix jours ils parviennent, d'ordinaire, à vendre plus du tiers des voitures qu'ils vendront durant tout le reste de l'année. «Plus de 30% des ventes annuelles sont conclues durant cette période, soit plus de 18.000 bons de commande», glisse Benji Kontz, président de l'ADAL. Soit 1.800 voitures vendues par jour.

Essence, diesel, électrique ou hybride?

Aujourd'hui le client a le choix entre 7 motorisations: l'essence, le diesel, l'électrique, le plug-in hybride, l'hybride, le gaz naturel et l'hydrogène.

Pour mieux guider le client lors de son achat, la «House of Automobile» - qui regroupe les quatre fédérations et associations du secteur de l'Automobile au Luxembourg - a spécialement édité pour cet Autofestival une brochure dans laquelle elle décrit les avantages de chaque motorisation et le profil de l'acheteur potentiel.

Les voitures essence, par exemple, séduisent davantage le client qui cherche une voiture «urbaine et compacte» pour couvrir de courtes ou moyennes distances. Le profil idéal est décrit en trois points dans la brochure:

  • Vous ne parcourez pas plus de 20.000 km par an
  • Vous parcourez de courtes et moyennes distances
  • Vous attachez de l'importance au prix d'achat et à des frais d'entretien modérés.

Ils sont, en moyenne, inférieurs à ceux d'une voiture diesel. Inconvénient de la voiture essence: la consommation de carburant et les émissions de CO2 sont supérieures à celles d'une voiture diesel.

Net recul des voitures diesel

Sur les 52.775 voitures neuves vendues l'an passé au Luxembourg, 53,9% étaient des voitures diesel. Ce sont tout de même 10,8% de voitures propulsées au diesel de moins qu'un an auparavant. Et 16,8% de moins qu'en 2015.

En 2010, 76,2%  des voitures nouvellement immatriculées roulaient encore au diesel. Depuis l'érosion du choix de ce carburant se confirme d'année en année.

A contrario, les ventes de voitures essence ont progressé de façon très régulière de sorte que 42,4% des voitures vendues l'an passé tournent à l'essence. C'est exactement 20% de plus qu'en 2011. Et 9% de plus en un an.


Sur le même sujet

L'Autofestival démarre: à quoi vont-ils carburer?
Porté par trois années successives de ventes record, le secteur automobile luxembourgeois, part confiant. Le 55e Autofestival démarre ce samedi 26 janvier et durera jusqu'au lundi 4 février. Dix jours qui comptent énormément pour les vendeurs. Les acheteurs confirmeront-ils ou non la tendance «essence»?
Voitures hybrides et électriques: Quelles marques et quels modèles s'imposent au Luxembourg?
Le marché automobile luxembourgeois a connu un gros coup d'accélérateur pour les voitures électriques (+166%) et les voitures hybrides (+94%) en 2017. Ce «boom» des ventes très relatif en chiffres absolus, attend d'être confirmé. Combien de voitures électriques et hybrides circulent déjà au Luxembourg? Quelles marques s'affirment? Quelles ont été les voitures les plus vendues l'an passé?
Quasiment une voiture électrique sur quatre qui circulent actuellement sur les routes luxembourgeoises est une Renault ZOE.
Autofestival 2018: Faut-il encore acheter des voitures diesel?
L'Autofestival démarre ce samedi 27 janvier au Luxembourg. Mais une question hante cette année les automobilistes: faut-il encore acheter des moteurs diesel? Nous avons posé la question au président de l'ADAL - l'Association des Distributeurs Automobiles Luxembourgeois -, Benji Kontz, et au ministre des Infrastructures, François Bausch. Et ils ne sont pas du même avis...
Nach dem Dieselskandal gibt es jetzt strengere Regeln und schärfere Kontrollen.