Changer d'édition

51 communes proposent des tests TAR
Luxembourg 3 min. 06.08.2021
Dépistage covid au Luxembourg

51 communes proposent des tests TAR

Les tests négatifs constatés en milieu scolaire ne génèrent pas de certificat pour le CovidCheck.
Dépistage covid au Luxembourg

51 communes proposent des tests TAR

Les tests négatifs constatés en milieu scolaire ne génèrent pas de certificat pour le CovidCheck.
Luxembourg 3 min. 06.08.2021
Dépistage covid au Luxembourg

51 communes proposent des tests TAR

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
TAR pour test antigénique rapide. Depuis la mi-mai, ce dispositif peut être réalisé en pharmacie. Mais dans la moitié des villes et villages du Luxembourg, des professionnels de santé effectuent aussi ce dépistage.

Tester, tester, tester... Depuis le début de la crise covid, cela a été un des credo de la prévention sanitaire au Luxembourg. Et après un an et demi de circulation du virus, le bilan des tests PCR effectués auprès de la population est impressionnant : il dépasse les 3,3 millions de dépistages. Et si depuis la mise en place du Large scale testing, chacun a pris l'habitude des tests PCR, une autre catégorie a fini par s'imposer dans le quotidien : le TAR au résultat plus immédiat mais moins précis.


Mondorf met son nez dans le covid long
A partir du 16 août, le domaine thermal accueillera des patients ayant perdu le goût ou l'odorat après une contamination covid. Une rééducation va leur être proposée pour retrouver le plaisir de déguster et sentir.

C'est ce modèle, par exemple, qui a été mis en place dans le milieu scolaire. Permettant aux élèves de savoir s'ils étaient positifs ou non au virus, de février 2021 au dernier jour de classe en juillet dernier. 

C'est aussi ce même modèle qui a été déployé dans l'Horeca pour tester la clientèle, ou encore dans les pharmacies pour garantir aux clients leur contamination ou non par le covid. Mais, soucieuses de l'état de santé de leurs habitants, de nombreuses communes luxembourgeoises ont également fourni ce type de prestation. 51 au total, vient de mentionner la ministre de la Santé dans une réponse parlementaire.

Au député Marc Hansen (Déi Gréng) qui l'interrogeait sur ces TAR, Paulette Lenert a également tenu à préciser que, dans la mesure où ces tests antigéniques rapides étaient réalisés par un professionnel de santé habilité, celui-ci était en mesure d'intégrer le résultat du dépistage dans l'application CovidCheck pour les éventuels contrôles dans le pays, et donc pour le pass sanitaire valable dans toute l'Union européenne. En cas d'absence de virus constaté, chacun peut donc se voir attribuer «une certification par code QR» après que le professionnel de santé a généré la version numérique du résultat.

Attention toutefois, le résultat d'un TAR n'est valable que quelques jours-heures, en fonction des lieux et pays. Il ne peut donc remplacer le ''feu vert« durable accordé à toute personne présentant un schéma vaccinal complet (360.883 au Grand-Duché) ou considérée comme ''guérie'' après une première infection. 


CovidCheck utilisable dans cinq pays européens
Les résidents souhaitant partir en Allemagne ou en Espagne peuvent présenter leur certificat covid grâce à l'application luxembourgeoise, sans avoir à télécharger celle développée localement. Le dispositif devrait prochainement s'élargir à d'autres membres de l'Union européenne.

En l'état, la ministre de la Santé n'envisage toutefois pas que les tests pratiqués en milieu scolaire soient l'occasion de générer du code QR sanitaire demandé pour certaines activités ou voyages. Paulette Lenert reconnaît que cela serait «techniquement faisable» mais que l'opération nécessiterait d'importants «développements du côté du ministère de l'Education nationale, de l'enfance et de la jeunesse et du CTIE».

Mais les scolaires, à la rentrée, pourraient disposer d'un autre accessoire que ceux mis en place pour la fin d'année scolaire. Un modèle plus simple d'emploi qui sera évalué sur le site LST d'Howald à compter du lundi 9 août. Il y sera question de salive cette fois.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'Education nationale entend faire un emploi plus intensif des tests de dépistage rapide. Et c'est encore le modèle avec prélèvement nasal qui sera proposé pour ces premières semaines de cours.
ARCHIV - 19.04.2021, Nordrhein-Westfalen, Köln: Eine Schülerin macht vor Unterrichtsbeginn in der Katharina Henoth-Gesamtschule einen Corona-Antigen-Schnelltest. Köln plant einen Modellversuch, bei dem nur noch positiv getestete Schüler in Quarantäne sollen.          (zu dpa «Modellversuch in Köln geplant: Quarantäne nur für infizierte Schüler») Foto: Marius Becker/dpa - ACHTUNG: Name auf Formular gepixelt +++ dpa-Bildfunk +++
Présente dans 73,7% des échantillons testés par le laboratoire national de santé au cours de la semaine écoulée, la mutation indienne du covid prévaut à nouveau sur la souche brésilienne, selon les analyses publiées vendredi.
A compter du 9 août, la station du Large scale testing d'Howald sera entièrement dédiée aux tests salivaires. Une opération pilote destinée à tester l'acceptation de ce nouveau mode de prélèvement et préparer une éventuelle introduction de la méthode dans les écoles.
L'Union européenne a décidé de consacrer 100 millions d'euros à l'achat de ces dépistages antigéniques. L'idée étant ensuite de les mettre à disposition des Etats membres fragilisés par la nouvelle vague de covid-19.
A boy undergoes a swab test for Covid-19 (novel coronavirus) at a drive-through testing site on October 26, 2020 in Zagreb, Croatia. (Photo by DENIS LOVROVIC / AFP)
Jusqu'à présent, le Luxembourg a privilégié les tests PCR, produit réputé pour sa fiabilité. Mais la donne pourrait bien changer avec l'arrivée des tests antigéniques de deuxième génération. Le Laboratoire national de santé (LNS) les teste actuellement.
A medical worker of the Medical Emergency Services of Madrid (SUMMA 112) runs a rapid test for COVID-19 at the Lope de Vega Cultural Center in the Vallecas neighbourhood, in Madrid, on October 1, 2020 while testing for potential coronavirus disease cases. - Spain's government published a decree extending drastic restrictions across the capital today, with partial lockdown measures to come into play within 48 hours, despite fierce opposition from Madrid's regional authorities. (Photo by OSCAR DEL POZO / AFP)
Si la première phase revêtait encore un caractère expérimental, la deuxième partie du «large scale testing» entend tirer des leçons de ces derniers mois. Désormais, la stratégie mise en place pour lutter contre le covid-19 s'appuiera sur une toute nouvelle stratégie.
Illustration, Test Covid-Station Park&Ride, Bouillon Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort