Changer d'édition

507 millions d'euros seront investis pour Neischmelz
Luxembourg 1 3 min. 03.12.2021
Logement

507 millions d'euros seront investis pour Neischmelz

La Ville de Dudelange souhaite reconvertir ses anciennes friches industrielles depuis 2006.
Logement

507 millions d'euros seront investis pour Neischmelz

La Ville de Dudelange souhaite reconvertir ses anciennes friches industrielles depuis 2006.
Photo : Claude Piscitelli
Luxembourg 1 3 min. 03.12.2021
Logement

507 millions d'euros seront investis pour Neischmelz

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Le gouvernement vient d'adopter deux projets de loi de financement pour aider à réaliser le nouveau quartier de Dudelange. Les travaux du site devraient s'achever dans quinze ans.

Un budget enfin disponible pour poser la première pierre du projet Neischmelz à Dudelange. L'Etat a adopté deux projets de loi de financement pour soutenir la réalisation de ce nouveau quartier à hauteur de 507 millions d'euros. C'est ce qu'ont annoncé ce jeudi les ministres du Logement et de la Culture en présentant les prochaines étapes de la mise en œuvre du projet. Plus de 1.500 maisons et appartements seront construits par le Fonds du logement.


ILLUSTRATION - Zum Themendienst-Bericht von Katja Fischer vom 14. Oktober 2021: Ein Haus braucht ein Grundstück, auf dem es gebaut werden kann. Nicht jedes Grundstück ist aber automatisch Bauland. Foto: Christin Klose/dpa-tmn - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Ce n'est pas la place qui manque pour bâtir
Le Luxembourg disposerait de 3.750 hectares de réserve foncière disponible pour des opérations d'habitat. De quoi possiblement assurer un toit pour 300.000 habitants. Sauf que libérer ces terrains s'avère bien compliqué.

Le site de 36 hectares permettra d'accueillir plus de 3.700 habitants sur les anciennes friches industrielles de la ville. Les travaux devraient être achevés dans 15 ans, alors que la commune a déjà ce projet dans ses cartons depuis 2006.

Sur les 507 millions d'euros de financement déboursés par le gouvernement, 235 millions d'euros seront utilisés pour l'assainissement et la valorisation du site. Les 272 millions d'euros restants seront consacrés à la construction de logements.

Plus de 1.500 maisons et appartements seront construits par le Fonds du logement.
Plus de 1.500 maisons et appartements seront construits par le Fonds du logement.
Photo : Ministère du Logement

Lors d'une présentation, ce jeudi sur les prochaines étapes du projet, le ministre du Logement Henri Kox (Déi Gréng) a souligné la haute densité de construction qui sera atteinte dans le nouveau quartier. Une moyenne de 48 logements par hectare y est prévue. C'est la seule façon d'atteindre un nombre élevé d'unités d'habitations sur le site.

Le projet doit combiner différentes fonctions telles que l'habitat, le travail ou les loisirs. Ainsi, outre les logements, qui représentent environ 56% de la surface prévue, des restaurants, des cafés, des magasins ainsi que des lieux de travail et des institutions culturelles verront le jour.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Le ministre Henri Kox a rappelé la dimension verte de Neischmelz. Car le projet figure parmi les projets-phares du Plan pour la reprise et la résilience Luxembourg pour lequel le Grand-Duché a perçu 12,1 millions d'euros de la part de l'Europe. Ainsi, le nouveau quartier devra viser la neutralité carbone grâce à l'énergie solaire et avant tout la géothermie. Pour atteindre cet objectif, des forages jusqu'à 200 mètres de profondeur seront réalisés. Des pompes à chaleur par la suite installées permettront de transférer l'énergie des couches souterraines vers les bâtiments.


(FILES) This file photo taken on December 8, 2020 shows the deep geothermal well of the French high-temperature geothermal energy Fonroche Geothermie, on the site of the former oil refinery in Reichstett, eastern France. - The eastern French city of Strasbourg was shaken awake on June 26 by a 3.9-magnitude earthquake, the strongest yet in a string of shocks caused by a now-mothballed geothermal project. (Photo by FREDERICK FLORIN / AFP)
Timidement, la géothermie fait son trou
Près d'un millier de ménages disposent actuellement d'un système de chauffage/refroidissement en lien avec des pompes à chaleur puisant leur énergie du sous-sol. Mais il existe un potentiel de développement notamment au sud du Luxembourg.

Le budget alloué pour Neischmelz prévu à ce stade à un demi-milliard d'euros doit encore augmenter dans les prochaines années. Car un troisième projet de loi de financement est encore prévu pour le volet culturel.

La culture a aussi sa place dans le projet Neischmelz avec la protection du patrimoine industriel, a rappelé la ministre Sam Tanson (Déi Gréng). Les bâtiments concernés, qui sont classés monuments historiques, doivent être rénovés dans le cadre du projet. Rien que pour cela, environ 50 millions d'euros sont prévus, selon l'écologiste. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si son prédécesseur n'a guère porté ses fruits en matière de construction de logements abordables, le nouveau dispositif voté à la Chambre, se veut plus contraignant (et plus ambitieux). Mais les modalités ne sont pas au goût de tous.
Lokales- Kirchberg Place de l’Europe, Chantier, Baustelle, construction, cran, leute, pietons, Fußgänger, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Pour atteindre cet objectif, l'Etat s'est doté d'un Fonds spécial de développement. En un an, cette cagnotte a déjà permis de financer 300 projets pour voir se réaliser 3.125 appartements ou maisons accessibles au plus grand nombre. Mais le ministre du Logement a conscience que le rythme doit s'accélérer.
Le conseil communal a approuvé, lundi, la construction du lotissement «Guddebierg». Un projet comprenant 99 maisons unifamiliales et 311 logements collectifs. Au moins 10% étant réservés pour du logement à coût modéré.
Futur lotissement Guddebierg - Cessange -   - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Principal chantier de la SNHBM destiné à accueillir quelque 2.000 habitants, le projet a été déclaré «d'intérêt général» par le Conseil de gouvernement. Une première qui ouvre la voie à un financement au-delà de 40 millions d'euros pour ce site de 27 hectares situé entre Kehlen et Olm
Projet Elmen in Kehlen - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort