Changer d'édition

500 jeunes et moins jeunes ont manifesté pour le climat
Luxembourg 4 1 3 min. 25.03.2022
Youth for Climate Luxembourg

500 jeunes et moins jeunes ont manifesté pour le climat

La manifestation a démarré de la place Clairefontaine.
Youth for Climate Luxembourg

500 jeunes et moins jeunes ont manifesté pour le climat

La manifestation a démarré de la place Clairefontaine.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 4 1 3 min. 25.03.2022
Youth for Climate Luxembourg

500 jeunes et moins jeunes ont manifesté pour le climat

Les organisateurs s'attendaient à un nombre bien plus important de participants, mais la manifestation a tout de même été un succès.

(m. m. avec Jean-Philippe SCHMIT) - 3.000 manifestants étaient attendus, seuls 300 à 500 sont finalement venus à la manifestation du vendredi contre le changement climatique. Vers 14 heures - donc après la fin des cours - les activistes climatiques, jeunes et moins jeunes, se sont rassemblés sur la place Clairefontaine.


«Nous sommes la génération qui n'a plus le choix»
Ils espèrent être plusieurs milliers à fouler les pavés de la capitale. Ce vendredi, Youth for climate Luxembourg organise, aux côtés d'autres organisations écologiques, une grève pour le climat qui s'inscrit dans un mouvement mondial.

«De combien de tornades avons-nous encore besoin, combien de caves doivent encore se remplir d'eau avant que quelque chose ne bouge ?», crie un activiste climatique. C'est le moment d'agir, ajoute-t-il. Il désigne ensuite le siège du gouvernement, l'Hôtel de Bourgogne tout proche. «Ceux qui sont derrière, les politiques, doivent agir». La marche pour le climat s'est alors mise en marche. 

«Les politiques doivent agir» 

«Nous sommes ici pour soutenir notre fille de 11 ans», racontent Saurabh et Pragya, qui se tenaient en marge de la manifestation. Leur fille, qui a disparu dans la foule, s'intéresse beaucoup au sujet et les a incités à prendre davantage conscience de l'environnement. «Nous la soutenons dans cette démarche». Ainsi, toute la famille veille à ne pas gaspiller trop d'eau. 

Le contraste entre les magasins de luxe de la ville haute et les militants pour le climat était très fort.
Le contraste entre les magasins de luxe de la ville haute et les militants pour le climat était très fort.
Photo: Jean-Philippe Schmit

Ce devait être une grève intergénérationnelle. Les organisateurs y sont parvenus. La jeunesse marchait en tête du cortège, les moins jeunes derrière. Lysiane et Maria sont venues ce vendredi dans le centre-ville pour soutenir les jeunes. «Je fais encore partie d'une génération qui est souvent descendue dans la rue», note Lysiane. «Nous nous engageons depuis plus de 30 ans pour un monde meilleur et plus juste», abonde Maria.

Susi était motivée pour faire grève. «Mais pas aujourd'hui», dit-elle. Elle a soutenu les manifestants qui passaient depuis sa terrasse ensoleillée. «Je trouve ça bien que les élèves se posent des questions et je suis contente qu'ils soient si nombreux à descendre dans la rue», dit-elle. Mais elle ne pense pas que «le climat s'améliorera un jour». Selon elle, il est déjà trop tard pour cela.

Se battre pour un avenir meilleur 

«Les générations actuelles ne manquent de rien», lance Lysiane. «Il n'y a jamais eu de période aussi faste». Il est d'autant plus étonnant de voir que les jeunes ne se contentent justement pas «de rester paresseusement devant la télévision et de profiter de la belle vie». La prospérité et la paix actuelles ne sont pas éternelles. «Elles ne sont qu'empruntées». 

«Nous ne pouvons pas les laisser seuls»

La volonté des jeunes de se battre pour un avenir meilleur impressionne les deux dames. Mais elles aussi sont pessimistes et ne croient pas au succès de la cause commune. Aujourd'hui, on miserait trop sur le numérique et l'informatique. «Cela ne sauvera pas le monde». 

Jean-Louis Zeien, le président de Fairtrade Luxembourg, est plus optimiste. «Je suis ici parce que je soutiens pleinement les jeunes dans cette manifestation», dit-il. «Nous ne pouvons pas les laisser seuls». 

L'objectif de la marche de protestation était le siège de l'assurance pension, boulevard Prince Henri. Celle-ci continue d'investir l'argent des pensions dans des industries polluantes. Cela ne déplaît pas seulement aux jeunes, mais aussi à Greenpeace. «Notre argent ne doit pas aller dans les énergies fossiles», explique Myrna Koster de Greenpeace Luxembourg. 

«L'ambiance était très bonne» 

Lysiane a fait de la publicité pour la marche pour le climat. Pourtant, personne de son cercle de connaissances n'est venu. «Les gens ne veulent manger bio que pour rendre service à leur propre santé. Je trouve cela égoïste». Mais personne n'a voulu prendre son après-midi pour la manifestation climatique. 


Des milliers de personnes ont pris d'assaut les rues de la capitale pour demander des mesures de sauvegarde du climat
L'Université du Luxembourg s'engage pour le climat
A travers une convention signée ce jeudi, le gouvernement soutient le programme de recherche sur la démocratie participative de l’Université.

Les organisateurs attendaient également plus de participants. Lors des précédentes manifestations pour le climat, les participants se comptaient par milliers. Pour cette édition, Youth for Climate Luxembourg attendait 3.000 personnes. «500 sont venues», précise Sarah Muller, l'une des organisatrices. Elle n'est pourtant pas déçue. «L'ambiance était très bonne».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Ils espèrent être plusieurs milliers à fouler les pavés de la capitale. Ce vendredi, Youth for climate Luxembourg organise, aux côtés d'autres organisations écologiques, une grève pour le climat qui s'inscrit dans un mouvement mondial.
Le dernier inventaire phytosanitaire révèle que la plupart des arbres ne sont pas en bonne santé. Les pluies de l'été dernier vont sans doute aider à améliorer la situation mais la forêt doit mieux se préparer au changement climatique.
Tree tops and forest dieback - aerial view. Many trees are suffering from drought and pest infestation
Alors que les étudiants luxembourgeois se lancent ce vendredi dans une troisième grève pour le climat, de multiples événements auront lieu tout au long de la semaine du 22 septembre. Avec une manifestation monstre prévue vendredi prochain. Explications.
Klima Demo, Schüler demonstrieren für eine bessere Klimapolitik,  Place de l'Europe, Foto: Guy Wolff/Luxemburg