Changer d'édition

500 cancers du sein détectés chaque année
Luxembourg 2 min. 09.10.2020 Cet article est archivé

500 cancers du sein détectés chaque année

Tout au long du mois d'octobre, la Direction de la Santé distribue des masques roses à toutes les femmes ayant réalisé une mammographie via le programme de prévention.

500 cancers du sein détectés chaque année

Tout au long du mois d'octobre, la Direction de la Santé distribue des masques roses à toutes les femmes ayant réalisé une mammographie via le programme de prévention.
Photo: MSAN
Luxembourg 2 min. 09.10.2020 Cet article est archivé

500 cancers du sein détectés chaque année

Anne-Sophie DE NANTEUIL
Anne-Sophie DE NANTEUIL
Au Luxembourg, plus d'un nouveau cas de tumeur mammaire par jour est dépisté. En ce mois d’octobre rose, le ministère de la Santé rappelle l'importance de la prévention.

Chaque année, plus de 500 nouveaux cas de cancer du sein sont détectés au Luxembourg. Autrement dit, plus d'une femme par jour. En ce mois d'«octobre rose», le ministère de la Santé rappelle l'importance de se faire dépister, malgré l'épidémie de covid-19.

Tous les deux ans, les femmes âgées de 50 à 70 ans - qu'elles soient résidentes ou frontalières couvertes par la Caisse nationale de Santé (CNS) - sont ainsi invitées à réaliser une mammographie de dépistage. Chaque année, pas moins de 32.000 invitations sont envoyées dans le cadre du Programme mammographie de la Direction de la santé. 


Breast cancer awareness. Woman in pink bra holding a pink ribbon, a reminder of the importance of breast examination in healthcare and medicine, to maintain and sustain a cancer-free, healthy lifestyle.
Les décès causés par le cancer à la hausse
La Direction de la santé a publié ses derniers résultats sur les principales causes de mortalité au Grand-Duché. Malgré une légère baisse, les maladies cardiovasculaires restent la cause principale alors que le cancer chez les femmes progresse.

Toutes ne répondent pourtant pas à l'appel. Seules quelque 18.400 femmes acceptent de s'y soumettre, soit moins d'une sur deux. Les mammographies permettent pourtant de détecter la maladie, parfois à un stade très précoce. En outre, «plus le cancer est détecté précocement, plus les chances de guérison augmentent et moins la thérapie est lourde», souligne la porte-parole du ministère. Et en dehors des campagnes de dépistage, les délais peuvent être très longs... jusqu'à huit mois d'attente !

Le cancer, deuxième cause de mortalité

Alors pour inciter les femmes à se faire dépister en ces temps de pandémie, la Direction de la Santé ne manque pas d'imagination. Cette année, la traditionnelle course contre le cancer - la «Broschtkriibslaf» - ne se déroulera ainsi pas sur les routes, mais en ligne. La Direction de la Santé a également souhaité marquer sa solidarité avec les femmes qui luttent contre la maladie. En toute symbolique. Tout au long du mois d'octobre, elle distribue ainsi des masques roses à toutes les femmes ayant réalisé une mammographie via le programme de prévention.

Pour rappel, le cancer reste la deuxième cause de mortalité au Grand-Duché. Selon les derniers chiffres de la Direction de la Santé, 107 femmes - et un homme - sont décédés d'une tumeur au sein en 2017. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En fonction du type de dépistage, une femme pourra attendre de une semaine à huit mois au Luxembourg pour une mammographie. Les délais sont très longs en dehors du programme de dépistage organisé. Mais pour les cas urgents, le délai est beaucoup plus rapide.
Près de 1.100 personnes meurent d'un cancer au Luxembourg chaque année. Les hommes sont plus touchés que les femmes car ils sont «plus soumis à des facteurs de risques», explique la directrice de la Fondation cancer. Mais le facteur de risque le plus important reste l'âge.
La Direction de la santé a publié ses derniers résultats sur les principales causes de mortalité au Grand-Duché. Malgré une légère baisse, les maladies cardiovasculaires restent la cause principale alors que le cancer chez les femmes progresse.
Breast cancer awareness. Woman in pink bra holding a pink ribbon, a reminder of the importance of breast examination in healthcare and medicine, to maintain and sustain a cancer-free, healthy lifestyle.
Le Programme mammographie fête ses 25 ans
Depuis 1992, le ministère de la Santé organise le dépistage du cancer du sein par mammographie. Chaque année 18.000 femmes se font dépister. La mortalité due au cancer du sein est en recul.
Octobre est depuis 25 ans le mois de sensibilisation et de mobilisation autour du cancer du sein, l'un des plus répandus. Dépisté à temps, il se soigne bien. D'où l'importance d'inciter les femmes à s'informer sur le sujet.
Octobre rose: inciter les femmes à surveiller leur poitrine, à s'informer auprès de leur médecin, afin, en cas de risque de cancer, de détecter la maladie dès que possible.
Un dépistage précoce du cancer du sein est important pour les femmes qui ont entre 50 et 70 ans. La Caisse nationale de Santé vient de lancer sa campagne. 26.000 femmes sont concernées. 450 femmes ont un cancer du sein chaque année, tous âges confondus.
Entre 50 et 70 ans, le dépistage doit être systématique tous les deux ans.