Changer d'édition

500.000 litres de bière à la santé des cafetiers
Luxembourg 2 min. 28.05.2020

500.000 litres de bière à la santé des cafetiers

Selon la Brasserie nationale, les fûts offerts équivalent à une aide de quelque cinq millions d'euros.

500.000 litres de bière à la santé des cafetiers

Selon la Brasserie nationale, les fûts offerts équivalent à une aide de quelque cinq millions d'euros.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 28.05.2020

500.000 litres de bière à la santé des cafetiers

Anne-Sophie de Nanteuil
Anne-Sophie de Nanteuil
Au lendemain de la réouverture des terrasses, la Brasserie nationale a décidé de faire un geste envers ses clients de l'horeca durement touchés par la crise. L'entreprise de Bascharage a ainsi annoncé jeudi faire un don de plus de cinq millions d'euros.

La Brasserie nationale souhaite apporter sa pierre à l'édifice. L'entreprise a annoncé jeudi faire don de 10.000 fûts de bière à ses clients, équivalent à quelque 500.000 litres. Soit «une subvention de cinq millions d'euros», précise le groupe qui affirme vouloir «soutenir le redémarrage» de l'horeca. Un coup de pouce qui tombe à pic au lendemain de la reprise de l'activité pour les cafés et restaurants dotés d'une terrasse et à la veille du redémarrage général

Et ce, après un arrêt forcé de plus de huit semaines. Une offre sans conditions, mais «bien entendu, proportionnelle au volume de commandes», tempère toutefois Frédéric de Radiguès, directeur général de Munhowen, filiale commerciale de la Brasserie nationale, contacté ce jeudi. Les quelque 2.000 clients de la brasserie et dépositaires recevront alors leur cadeau «dans le courant du mois de juillet». 


Geschlossene Geschäfte und Restaurants, Coronavirus, Covid-19, Luxemburg Stadt, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Les brasseurs à la rescousse
Alors que les commerces sont à l’arrêt depuis le soir du 15 mars dernier, la question du paiement de leur loyer fait depuis couler beaucoup d’encre. Et c'est désormais au tour des brasseurs de sortir du silence et d'afficher - concrètement - leur total soutien aux cafetiers.

Mais le groupe ne compte pas s'arrêter là et indique nettoyer et désinfecter sans frais quelque 4.750 conduites des installations de débits de bière dans le pays. Une opération indispensable pour permettre aux clients de déguster la boisson houblonnée sans risque sanitaire, en raison des risques de prolifération bactérienne liés à l'inactivité. Après deux mois de fermeture, Frédéric de Radiguès estime par ailleurs à 10% les stocks de bière périmés dans les établissements alimentés au sein de la Grande Région. Des fûts qui seront remplacés «gratuitement», assure le directeur.  

Mais contrairement à ce qui pourrait sembler, ce geste de solidarité n'est pas totalement désintéressé. Selon le communiqué, le groupe qui produit notamment les bières Bofferding et Battin espère ainsi garantir la «qualité pour ses bières dès l’ouverture des débits». Autrement dit, assurer aussi son image de marque auprès des clients. Clients qui pourront aussi participer à la fête en faisant gagner des fûts à leur bar préféré via un jeu concours sur les réseaux sociaux.

Et ce n'est pas la première fois que le brasseur luxembourgeois vient à la rescousse du secteur. Début avril, l'entreprise au chiffre d'affaire de près de 80 millions d'euros par an s'était engagée à apporter une aide financière aux cafetiers. «La majorité des propriétaires de nos débits ont également fait un geste», explique Frédéric de Radiguès. Des actions solidaires toutefois variables, allant d'une réduction de «10 à 100%». Bien que le directeur reconnaisse que la plupart se limite «à de petits pourcentages».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des restaurateurs entre méfiance et impatience
A l'arrêt complet depuis plus deux mois, les gérants des restaurants doivent mettre les bouchées doubles pour rouvrir leur terrasse mercredi, avant un retour en salle vendredi. Une opération qui s'avère toutefois compliquée.
Lokales, Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Prochain service en terrasse, mercredi !
Et vendredi, tous les restaurants et bars auront le droit d'accueillir du public. Le Premier ministre en a fait l'annonce, lundi. Ce même 29 mai, cinémas, lieux de culte, salles de congrès ou de sports, lieux culturels pourront également rouvrir.
Empty glasses on bar table Bier Glas Café Trinken Alkohol  Handy
L'Horesca espère une bonne recette pour la reprise
S'ils attendent pouvoir prochainement redémarrer leur activité, les restaurateurs et cafetiers se posent la question de la rentabilité d'une réouverture face aux contraintes, encore floues, que le secteur devra désormais respecter. Le défi consiste à trouver le juste équilibre entre santé des clients, des employés... et des entreprises.
Youth gather for an aperitif drink outside a bar in the colosseum in Rome, on May 18, 2020 as the country's lockdown is easing after over two months, aimed at curbing the spread of the COVID-19 infection, caused by the novel coronavirus. - Restaurants and churches reopen in Italy on May 18, 2020 as part of a fresh wave of lockdown easing in Europe and the country's latest step in a cautious, gradual return to normality, allowing businesses and churches to reopen after a two-month lockdown. (Photo by Filippo MONTEFORTE / AFP)
Les brasseurs à la rescousse
Alors que les commerces sont à l’arrêt depuis le soir du 15 mars dernier, la question du paiement de leur loyer fait depuis couler beaucoup d’encre. Et c'est désormais au tour des brasseurs de sortir du silence et d'afficher - concrètement - leur total soutien aux cafetiers.
Geschlossene Geschäfte und Restaurants, Coronavirus, Covid-19, Luxemburg Stadt, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
La Brasserie Nationale se fait mousser
Malgré le déclin du marché de la bière dans le monde et au Luxembourg, le plus grand producteur du Grand-Duché se porte bien. Il affiche un chiffre d’affaires en progression de 2 %, à 10,9 millions et se félicite du succès de la marque Battin, son deuxième fer de lance derrière Bofferding.
Firmenoberhaupt Georges Lentz (70): Die Brasserie Nationale trotzt dem Trend.