Changer d'édition

50% des nouveaux infectés âgés de moins de 40 ans
Luxembourg 3 min. 02.09.2020

50% des nouveaux infectés âgés de moins de 40 ans

Plus que la remontée des infections, c'est bien la hausse des prises en charge hospitalières qui est crainte par les autorités. Les entreprises, elles, étant inquiètes du nombre de salariés éventuellement tracés et mis à l'écart.

50% des nouveaux infectés âgés de moins de 40 ans

Plus que la remontée des infections, c'est bien la hausse des prises en charge hospitalières qui est crainte par les autorités. Les entreprises, elles, étant inquiètes du nombre de salariés éventuellement tracés et mis à l'écart.
Photo : AFP
Luxembourg 3 min. 02.09.2020

50% des nouveaux infectés âgés de moins de 40 ans

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Pas de doute, la circulation du covid-19 au Luxembourg poursuit sa route. Mais sur les 288 nouveaux cas enregistrés parmi les résidents fin août, la moyenne d'âge tend à baisser. Elle s'établit désormais à 35 ans.

Pas d'alarmisme inutile : dans son dernier rapport hebdomadaire, le ministère de la Santé n'a pas constaté de flambée virale. Tout juste 288 infections enregistrées du 24 au 30 août parmi les résidents dépistés (les non-résidents n'étant plus pris en compte dans les statistiques officielles), contre 292 la semaine précédente. N'empêche : les autorités restent vigilantes, notamment pour enrayer toute chaîne possible de contamination. Ainsi, le nombre de contacts identifiés (parce qu'ayant été en contact rapproché avec covid+) a lui augmenté en une semaine. Passant de 1.569 à 2.195 contacts invités à s'isoler, et à se faire tester.

Mais force est de constater qu'à l'approche du retour de congés, la population majoritairement atteinte par le virus est jeune. Moins de 40 ans, pour la semaine étudiée. Et cette moyenne d'âge diminue d'ailleurs, s'établissant à 35 ans désormais quand elle était encore de 36,6 ans la semaine précédente. Après avoir essentiellement touché les quinquagénaires et  les seniors, le virus se transmettrait désormais davantage aux plus jeunes populations. Les 20-29 ans constituant la tranche d'âge la plus impactée frappée par le coronavirus actuellement.

Si le pays peut toujours se targuer d'être l'Etat le plus entreprenant côté dépistage, le Grand-Duché peut également mettre en avant la bonne prise en charge sanitaire des malades covid. L'Association des médecins (AMMD) en convient, confirmée en cela par le nombre de victimes de l'épidémie (124), celui des guérisons (5.984) et la stabilité du taux d'infection parmi les résidents testés (0,76%). Des données qui constituent autant de signaux encourageants.

Reste que la TaskForce Covid qui regroupe de nombreux chercheurs du pays se montre prudente sur la suite des événements. Voire préventive. En effet, selon son dernier rapport, nul doute que le retour des congés des écoliers comme des citoyens actifs va entraîner une reprise des infections au Grand-Duché. Hausse du nombre de contacts oblige.


Australian Prime Minister Scott Morrison tours the Astra Zeneca laboratories in Macquarie Park, Sydney, Wednesday, August 19, 2020. The Australian government has signed a deal with AstraZeneca for the supply of a COVID-19 vaccine. (AAP Image/Pool, Nick Moir) NO ARCHIVING
Le rebond des infections craint pour septembre
Les scientifiques de la Task Force covid-19 estiment que la fin des congés, et donc la hausse à nouveau des contacts sociaux, devrait accélérer la reprise des infections au Luxembourg.

Aux yeux de ses chercheurs, le ralentissement enregistré en août n'est pas suffisamment significatif pour ne pas craindre une remontée des cas, asymptomatiques ou malades, et donc des prises en charge hospitalières.

Le nombre de lits disponibles (en réanimation particulièrement) reste surveillé à la loupe par les services de la ministre de la Santé. Paulette Lenert (LSAP) ayant déjà fait savoir qu'au-delà de 80 lits dédiés aux seuls malades covid, le système de santé général pourrait connaître une tension nuisible au bon suivi des autres pathologies. 

Un argument qui explique notamment pourquoi les autorités ont fait le choix, pour cet hiver, de commander près de 30% de vaccins anti-grippe de plus. La peur d'une pandémie double étant plausible, et donc à éviter si possible par une campagne de vaccination plus massive que de coutume.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Toilettage de rentrée pour la loi covid
Si le gouvernement souhaite que le texte en place depuis mi-juillet soit prolongé jusqu'à fin 2020, quelques ajustements sont à prévoir. Mais avant d'acter ces choix, l'avis de la commission de la Santé a été sollicité.
Coronavirus - Covid 19 - Maske - Mundschutz - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Les contours de l'application corona se dessinent
Le logiciel à télécharger n'entre toujours pas dans l'éventail des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie. Le Premier ministre l'a rappelé aux présidents de groupe du Parlement ce lundi. Toutefois, le pays se tient prêt à s'équiper pour répondre à une directive de Bruxelles.
Ces vaccins qui ont manqué au Luxembourg
C'est notamment le cas du sérum préventif contre le méningocoque C dont la commande vient tout juste d'être passée. Le ministère de la Santé fait le point sur ces défauts d'approvisionnement.
6285606 13.07.2020 In this handout photo released by the Russian Defence Ministry, medical workers wearing protective gear conduct daily rounds with a participant in a coronavirus vaccine trial during tests at the Burdenko Main Military Clinical Hospital in Moscow, Russia. Editorial use only, no archive, no commercial use.

 Russian Defence Ministry
Une rentrée universitaire en mode «hybride»
Pas d'amphithéâtre bondés, peu d'étudiants sur le campus, des cours en petits groupes et un enseignement distanciel. Pas de doute le retour sur les banc de l'Uni, le 14 septembre, sera à nulle autre pareille.
2.000 infectés potentiels «tracés» chaque semaine
La cellule de traçage de l'Inspection sanitaire luxembourgeoise tente d'identifier et mettre en retrait toute personne ayant eu un contact avec des personnes positives au covid-19. Une mission dont l'importance s'est emballée avec la reprise des infections.
A taxi driver (R) gets tested by health workers (L) for coronavirus COVID-19 at a makeshift testing station in a carpark in Hong Kong on July 19, 2020. - The deadly coronavirus is spreading out of control in Hong Kong with a record 100 new cases confirmed, the finance hub's leader said as she tightened social distancing measures to tackle the sudden surge in infections. (Photo by ISAAC LAWRENCE / AFP)