Changer d'édition

5.000 infections covid reconnues post-vaccination
Luxembourg 2 min. 08.10.2021
Covid-19 au Luxembourg

5.000 infections covid reconnues post-vaccination

«L'infection chez la personne vaccinée est beaucoup moins probable et moins contagieuse», assure Paulette Lenert.
Covid-19 au Luxembourg

5.000 infections covid reconnues post-vaccination

«L'infection chez la personne vaccinée est beaucoup moins probable et moins contagieuse», assure Paulette Lenert.
Photo : dpa
Luxembourg 2 min. 08.10.2021
Covid-19 au Luxembourg

5.000 infections covid reconnues post-vaccination

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Oui, le virus reste impactant même après l'injection d'une dose ou de deux doses anti-covid. Très faiblement toutefois, comme vient de le rapporter le ministère de la Santé alors que plus de 408.000 personnes disposent d'un schéma vaccinal complet au Luxembourg.

Incontestablement pour l'épidémie covid au Luxembourg, il y a eu un avant et un après vaccination. Aujourd'hui, le pays compte environ 74% des 12 ans et plus disposant d'un schéma vaccinal complet (avec 790.000 doses administrées). Mais chacun constate que même si elles ont ralenti, les infections se poursuivent. Y compris d'ailleurs auprès des personnes vaccinées, l'administration du sérum protégeant plus contre une forme grave de la maladie.


Wo fr , Impfbus bei der Cloche d`Or , Impf-Bus , Impfung ohne Termin Covid-19 , Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Les jeunes adultes tardent à se faire vacciner
Neuf mois après le lancement officiel de la campagne de vaccination, le Luxembourg fait figure de bon élève européen avec trois quarts de la population avec un schéma vaccinal complet. Pourtant, les 20-29 ans semblent moins enclins à se faire injecter le vaccin, selon les données officielles.

Mais combien de vaccinés ont été dépistés covid+ après avoir reçu la dose de Pfizer, Moderna, Johnson & Johnson ou AstraZeneca? Après avoir fait le point sur les effets secondaires de la vaccination, le ministère de la Santé vient de répondre à cette question. Ainsi, suite à une demande de la députée Déi Lénk Nathalie Oberweis, Paulette Lenert (LSAP) vient de signifier que «moins de 1.500 infections après vaccination complète ont été recensées» au pays. Il faut aussi ajouter les 3.500 cas positifs au coronavirus repérés parmi celles et ceux qui n'avaient alors reçu qu'une seule dose.

Données : Ministère de la Santé

Des chiffres que la ministre de la Santé relativise aussitôt en les mettant en parallèle avec les 408.000 citoyens disposant d'un schéma vaccinal complet. Donc le virus, dont la souche Delta reste ultra-dominante, a réussi à contaminer 0,3% des ''totalement vaccinés seulement''. Un ratio établi avec le recul de neuf mois de campagne de piqûres préventives. 

Par ailleurs, ajoute Paulette Lenert, «une personne complètement vaccinée, de même qu'une personne rétablie, peut toujours s'infecter avec le virus. Mais le risque que cela arrive est cependant fortement réduit et l'infection est généralement asymptomatique ou peu symptomatique».


L'UE approuve la troisième dose pour les adultes
Le régulateur européen a approuvé lundi l'administration d'une nouvelle injection du vaccin Pfizer/BioNTech pour les plus de 18 ans, craignant que la protection contre le Covid-19 ne baisse après les premières injections.

A quiconque viendrait à douter de l' ''efficacité'' du vaccin anti-covid dans les formes les plus graves de l'infection respiratoire, se rapprocher des chiffres de mortalité et des hospitalisations apporte deux certitudes : 

- le virus a été nettement mois fatal ces neuf derniers mois (341 décès) qu'il ne l'a été entre mars et décembre 2020 (495 victimes).
- le nombre d'hospitalisations en lien avec une contamination covid a été divisé par 11 entre le pic de décembre et aujourd'hui.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le régulateur européen a approuvé lundi l'administration d'une nouvelle injection du vaccin Pfizer/BioNTech pour les plus de 18 ans, craignant que la protection contre le Covid-19 ne baisse après les premières injections.
Dans le cadre du dispositif COVAX, le Grand-Duché mettra à disposition pour près de 2 millions d'euros de vaccins anti-covid. Un engagement déjà tenu aux deux tiers, selon la ministre de la Santé.
ACHTUNG: SPERRFRIST 28. SEPTEMBER 15:00 UHR. ACHTUNG: DIESER BEITRAG DARF NICHT VOR DER SPERRFRIST, 29. SEPTEMBER 15.00 UHR, VERÖFFENTLICHT WERDEN! EIN BRUCH DES EMBARGOS KÖNNTE DIE BERICHTERSTATTUNG ÜBER STUDIEN EMPFINDLICH EINSCHRÄNKEN. - ARCHIV - 22.03.2018, Mali, Mopti: Ein Mitarbeiter eines Gesundheitszentrums in Mopti bereitet eine Injektion der Fünffach-Impfung «Penta» vor, die gegen Diphterie, Tetanus, Keuchhusten, Meningitis und Heptatis B schützt. (zu dpa «WHO-Einsatz gegen Hirnhautentzündung: 200 000 Menschenleben retten») Foto: Jürgen Bätz/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
C'est au centre hospitalier de Luxembourg que se décide le suivi thérapeutique des malades présentant encore des symptômes plus de trois mois après leur infection au coronavirus ou leur (supposée) guérison.
online.fr, CHL, long covid, Dr. Thérèse STAUB,   Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Si AstraZeneca livre dans les temps sa première cargaison de sérum anti-covid au Luxembourg, la phase 1 de la campagne vaccinale pourrait s'achever en avance, estime Paulette Lenert.
ARCHIV - 27.12.2020, Nordrhein-Westfalen, Emsdetten: Der Infektiologe Burkhard Frase zieht die erste Spritze im St. Josef-Stift in Emsdetten mit dem Impfstoff auf. Dort wurden am 27. Dezember mehr als 90 Bewohner geimpft. (zu dpa: «Vier-Wochen-Impfbilanz: Impfungen in 2000 Heimen - 300 stehen noch aus») Foto: Guido Kirchner/dpa +++ dpa-Bildfunk +++