Changer d'édition

475 passages piétons dangereux dans la capitale
Luxembourg 2 min. 08.11.2021
Sécurité routière

475 passages piétons dangereux dans la capitale

Au Luxembourg, 12% des accidents graves ou mortels ont été provoqués par des fautes envers les piétons en 2020.
Sécurité routière

475 passages piétons dangereux dans la capitale

Au Luxembourg, 12% des accidents graves ou mortels ont été provoqués par des fautes envers les piétons en 2020.
Photo: Marc Wilwert
Luxembourg 2 min. 08.11.2021
Sécurité routière

475 passages piétons dangereux dans la capitale

Un tiers des passages piétons ne respectent pas le code de la route selon un collectif d'usagers. De nombreuses traversées de chaussée étant masquées par de possibles véhicules en stationnement.

(tb avec Steve REMESCH) Connaissez-vous l'article 162 du code la route? Selon ce texte, il est interdit de se garer «à moins de cinq mètres des bords de deux chaussées». Cette règle permet de garantir la visibilité des piétons traversant une rue. Sauf que dans la réalité, plus de 30% des passages piétons de la Ville de Luxembourg ne seraient pas conformes à cette règle.


Lokales, Demo Déi Lénk, contre la vitesse de 30 km/h sur le territoire de la Ville de Luxembourg, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le 30 km/h avance à vitesse réduite
Sur les axes étatiques du Luxembourg, la réduction de vitesse en traversée de commune peine à se mettre en place. La stratégie est pourtant bien établie.

Tel est le constat dressé par «Zentrum fir urban Gerechtegkeet» (Centre pour une justice urbaine). Une situation dénoncée après avoir contrôlé, cet été, les 1.787 passages piétons de la capitale. Les membres de ce collectif notent ainsi sur leur site internet que 475 passages piétons ne répondraient pas à cet article 162. Pour y remédier, ce groupe met en avant une recommandation du ministère de la Mobilité dans sa directive sur les transports de 2014 qui préconise de marquer de manière appropriée la zone de cinq mètres devant un passage pour piétons. Concrètement, cela se traduirait sur les deux côtés de la traversée soit par une construction ou un marquage au sol. 

Contacté, le service de presse de la Ville de Luxembourg, ainsi que l'échevin à la mobilité Patrick Goldschmidt (DP) ont jusqu'à présent laissé sans réponse les demandes du «Luxemburger Wort» concernant le projet «Safer Crossing» du collectif.


Ab Februar soll der neuer Ampelblitzer die Kreuzung bei der Stäreplaz überwachen.
Bausch veut «un changement de mentalité sur les routes»
Avec 26 décès, 2020 apparaît probablement comme l'une des meilleures années en termes de sécurité routière, bien que pour le ministre de la Mobilité, le chemin reste encore long à parcourir.

 En ce qui concerne l'application du code de la route, le ministère de la Mobilité a indiqué au Luxemburger Wort que celui-ci «ne prescrit pas en principe comment quelque chose doit être construit, mais seulement comment les usagers de la route doivent se comporter». Selon le cabinet du ministre François Bausch (Déi Gréng), la règle des cinq mètres d'espace s'applique alors au conducteur. A lui de veiller à conserver cet écart entre le lieu où il stoppe son véhicule et le passage piétons le plus proche.

De son côté, la direction de la circulation et de la sécurité routière du ministère de la Mobilité considère qu'un passage piétons est conforme à la loi si le marquage au sol et le panneau avertisseur prévu sont présents. Autre condition : que ledit passage ait bien été inclus dans le règlement communal de circulation.

La faute envers les piétons est une des causes principales des accidents au Luxembourg. C'est ce qui ressort du bilan des accidents de la route 2020 publié par le ministère de la Mobilité qui note que 12% des accidents graves ou mortels ont été provoqués par des fautes envers les piétons. Ce type d'accident s'avère être de nouveau plus mortel depuis 2020 faisant quatre victimes, soit deux fois plus que l'année précédente. Cela alors que la tendance était à la baisse depuis 2016.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que la circulation a diminué au Luxembourg en raison du confinement et du télétravail, le nombre de morts a quant à lui augmenté de 18% sur les douze derniers mois. Pourtant, la mortalité routière est à la baisse depuis le début des années 2010.
22 personnes sont décédées dans des accidents de la circulation l'année dernière au Luxembourg. Il s'agit du total le plus bas jamais enregistré depuis 1978, signe que le Plan national de sécurité routière semble fonctionner.
Avec 22 tués sur les routes en 2019, le Luxembourg affiche une baisse de 40% de la mortalité au volant par rapport à 2018