Changer d'édition

36 infections au variant britannique détectées
Luxembourg 2 min. 26.01.2021

36 infections au variant britannique détectées

Selon les études présentées au Royaume-Uni, le variant du Sars-CoV2 serait «jusqu'à 70%» plus contagieux que la souche d'origine.

36 infections au variant britannique détectées

Selon les études présentées au Royaume-Uni, le variant du Sars-CoV2 serait «jusqu'à 70%» plus contagieux que la souche d'origine.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 26.01.2021

36 infections au variant britannique détectées

Un peu plus de trois semaines après le signalement du premier cas sur le territoire luxembourgeois, la souche venue du Royaume-Uni continue sa progression.

(ASdN) - Face à la menace des variants du covid-19, le Luxembourg joue la carte de la prudence. Après avoir annoncé prolonger le dispositif sanitaire, la pays a ainsi mis en place des mesures à ses frontières. Alors que le premier cas d'infection à la souche britannique a été repéré au début du mois, 36 infections ont désormais été officiellement recensées par le ministère de la Santé.

Le dernier cas en date a été relevé dans une classe maternelle du Lënster Lycée International School à Junglinster, révélait le ministère de l'Education dans un communiqué publié lundi soir. Par mesure de précaution, une équipe mobile se trouve sur place, ce mardi, afin de procéder au dépistage de tous les élèves et enseignants des classes maternelles et primaires internationales de l’établissement. 

La crainte d'une nouvelle vague

Car selon les études présentées au Royaume-Uni, le variant du Sars-CoV2 serait «jusqu'à 70%» plus contagieux que la souche d'origine. Des chiffres qui doivent néanmoins être «confirmés par des enquêtes épidémiologiques et virologiques supplémentaires», soulignait le ministère de la Santé début janvier. 

Bien que plus contagieux, il ne serait néanmoins pas plus mortel. Reste que ce variant fait craindre une nouvelle année rythmée par une épidémie difficilement contrôlable, alors que l'arrivée des vaccins avait fait naître l'espoir de la fin de la crise sanitaire liée au covid-19. 


On prend les mêmes (règles) et on recommence
L'infection tendant à ralentir, le gouvernement n'envisage pas de changer de stratégie. Aussi les mesures prévues jusqu'au 31 janvier vont être prolongées pour trois semaines. Le 21 février, la copie pourra être revue.

Pour le CSV, ces nouvelles données justifieraient la direction prise par le gouvernement. «La mutation britannique du virus risque probablement de se propager rapidement dans le pays», a déclaré Martine Hansen, chef du groupe du principal parti d'opposition à nos confrères de RTL ce mardi. 

Discutée en commission en ce début de semaine, la neuvième adaptation de la loi covid pourrait être votée dès jeudi, affirme par ailleurs la radio luxembourgeoise. Si elles sont validées par les députés, les mesures de lutte contre l'épidémie seraient alors à l'ordre du jour en fin de semaine.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Quelles mesures aux frontières de la Grande Région ?
Suivant les recommandations de l'Union européenne, le Luxembourg et ses voisins ont mis en place des restrictions pour limiter les va-et-vient des voyageurs. Tour d'horizon des règles à respecter avant de se rendre à l'étranger.
ARCHIV - 10.04.2020, Niedersachsen, Nordhorn: Ein mit Atemschutzmaske ausgerüsteter Beamter der Bundespolizei hält eine Kelle ("Halt Polizei") an der Grenze zu den Niederlanden. Foto: Friso Gentsch/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Un test dans les bagages pour les passagers du Findel
A compter de vendredi, les voyageurs arrivant au Luxembourg par avion devront être en possession d'un résultat négatif, sous peine de risquer d'être placés deux semaines en quarantaine. Une mesure valable jusqu'à fin février, indiquent lundi soir Xavier Bettel et Paulette Lenert.
online.fr,  Illustration, Flughafen, Covid 19, Test für die Reisende, Urlaub, Vakanz, Airport, Findel, Ankünfte können auf der Stelle getestet werden  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Bruxelles veut «décourager» les voyages non essentiels
Soucieuse d'éviter des fermetures de frontières au sein de l'UE, la Commission européenne a recommandé lundi aux Etats membres de mettre en place de nouvelles restrictions de déplacement pour les zones les plus touchées par le virus.
Travellers come out of the Eurostar train from London upon their arrival at the Brussel-Zuid or Bruxelles-Midi, train station on January 15, 2021, in Brussels as the country announced more severe rules for passengers arriving in Belgium from non-EU territories. (Photo by NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP) / Belgium OUT
On prend les mêmes (règles) et on recommence
L'infection tendant à ralentir, le gouvernement n'envisage pas de changer de stratégie. Aussi les mesures prévues jusqu'au 31 janvier vont être prolongées pour trois semaines. Le 21 février, la copie pourra être revue.