Changer d'édition

Dix-huit décès dans le mois
Luxembourg 26.11.2021
Pandémie au Luxembourg

Dix-huit décès dans le mois

Pour lutter contre la contamination dans le milieu scolaire, les mesures de dépistage vont être accentuées.
Pandémie au Luxembourg

Dix-huit décès dans le mois

Pour lutter contre la contamination dans le milieu scolaire, les mesures de dépistage vont être accentuées.
Photo : AFP
Luxembourg 26.11.2021
Pandémie au Luxembourg

Dix-huit décès dans le mois

Les cas positifs continuent de se multiplier au Luxembourg. Le pays a recensé 335 nouvelles contaminations dans la journée du 25 novembre.

L'étau se resserre autour de l'exécutif. Alors que la semaine dernière, le gouvernement luxembourgeois se laissait encore trois semaines avant un renforcement des mesures sanitaires, le pays est pris dans l'urgence. Ce vendredi, deux nouveaux décès ont été enregistrés. Ce qui porte à 866 le nombre de victimes survenues depuis le début de la pandémie. Comme il l'a fait aujourd'hui avec les écoles, l'Etat annoncera lundi de nouvelles mesures. Du lourd en prévision, puisqu'avant le conseil de gouvernement, une rencontre avec les partenaires sociaux figure à l'agenda.

Sur les 4.399 tests de dépistage effectués au cours des dernières 24 heures, 335 se sont avérés positifs. Soit un taux de positivité de 7,6%.  

Au total 88.108 cas positifs au covid ont été détectés au Grand-Duché. Pour mémoire, les chiffres fournis par les autorités ne prennent plus en compte les cas positifs enregistrés chez les non-résidents depuis le 27 août 2020.

Le ministère de la Santé fait état de 53 malades hospitalisés pour une infection pulmonaire en lien avec le virus. Parmi ces malades, 10 se trouvent toujours en soins intensifs. Par ailleurs, 26 malades covid+ sont pris en charge pour d'autres pathologies.

Depuis le 28 décembre 2020, le Luxembourg a administré 895.374 doses de vaccin anti-covid. Une campagne vaccinale avec la répartition suivante: 445.230 premières doses, 388.094 deuxièmes doses et 62.050 doses complémentaires.    

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après un été très calme sur le front de la lutte contre le virus, le nombre de nouvelles infections repart clairement à la hausse sur l'ensemble du territoire. Les derniers chiffres du ministère de la Santé en témoignent, avec quelques disparités toutefois.
26.11.2021, Bayern, Schweinfurt: Ein Mitarbeiter von SKF wird vor Arbeitsbeginn im firmeneigenen Corona-Test-Center auf das Coronavirus getestet. Seit dem 24.11. sind Arbeitgeber in Deutschland verpflichtet die 3G-Regelung am Arbeitsplatz durchzuführen und zu kontrollieren. Foto: Nicolas Armer/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Comité de concertation, tenu vendredi, parie sur l’extension de la troisième dose vaccinale à toute la population tout en édictant de nouvelles mesures anti-covid. Cela alors que le nouveau variant est signalé au royaume.
A woman stands in front of the closed patisserie in Bratislava downtown on November 25, 2021. - Slovakia declared a two-week lockdown following a spike in COVID-19 cases with the country�s seven-day average of cases rise above 10,000. (Photo by VLADIMIR SIMICEK / AFP)
A peine 0,23% des vaccinations anti-covid ont fait jusqu'à présent l'objet d'un signalement d'effet indésirable. Mais le dernier rapport de pharmacovigilance ne cache rien sur les 430 situations "graves" relevées.
25.11.2021, Bayern, Rosenheim: Eine Frau lässt sich im Impfzentrum, das in einem Zelt auf dem Loretowiese untergebracht ist, impfen. Foto: Peter Kneffel/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le vaccin de Pfizer a été approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen du médicament. Le Luxembourg serait prêt à passer à cette nouvelle étape, onze mois après le début de la campagne vaccinale.
An Israeli health worker administers a dose of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine to a six-year-old child at Clalit Health Services in Jerusalem on November 23, 2021, as Israel begins coronavirus vaccination campaign for children aged five to 11. - Israel on November 14 gave the green light to start vaccinating children aged between five and 11 against Covid-19 using Pfizer/BioNTech jabs, following the example of the United States. It was one of the first countries to launch a vaccination campaign last year using the jabs thanks to a deal with Pfizer that gave it access to millions of doses in exchange for data on the vaccine's efficacy. (Photo by MENAHEM KAHANA / AFP)
Face au déni de certains sur la dangerosité du virus, face aux reproches des autres sur la vaccination, face à tous les "anti-" mais aussi face à leur fatigue après quatre vagues d'infections, les personnels de santé du pays ont marqué, ce jeudi, une minute de silence.
La minute de silence des blouses blanches - Hôpital Kirchberg
photo: Steve Eastwood