Changer d'édition

300 nouveaux cas positifs au covid
Luxembourg 19.11.2021
Pandémie au Luxembourg

300 nouveaux cas positifs au covid

Le seuil des 870.000 doses anti-covid administrées a été dépassé.
Pandémie au Luxembourg

300 nouveaux cas positifs au covid

Le seuil des 870.000 doses anti-covid administrées a été dépassé.
Photo : DPA
Luxembourg 19.11.2021
Pandémie au Luxembourg

300 nouveaux cas positifs au covid

La direction de la Santé annonce 51 hospitalisations en lien avec le virus. Pour enrayer l'épidémie, le gouvernement lance un nouvel appel à la vaccination.

Une nouvelle campagne de vaccination est lancée. Toutes les personnes de plus de 18 ans seront éligibles à la dose complémentaire. «Lundi prochain, les 40.000 premières invitations seront envoyées», a indiqué ce vendredi le Premier ministre en effectuant de nouvelles annonces sanitaires. Pour Xavier Bettel (DP), la vaccination reste le sésame «pour en finir avec l'épidémie». 

Dans son dernier rapport, la direction de la Santé n'enregistre pas de nouvelles victimes en lien avec le covid-19. Depuis mars 2020, le bilan s'élève ainsi à 862 morts du virus.

Sur les 3.979 tests de dépistage effectués au cours des dernières 24 heures, 300 se sont avérés positifs. Soit un taux de positivité de 7,54 %.  

Au total 85.960 cas positifs au covid ont été détectés au Grand-Duché. Pour mémoire, les chiffres fournis par les autorités ne prennent plus en compte les cas positifs enregistrés chez les non-résidents depuis le 27 août 2020.

Le ministère de la Santé fait état de 51 malades hospitalisés pour une infection pulmonaire en lien avec le virus. Parmi ces malades, neuf se trouvent toujours en soins intensifs. Par ailleurs, 42 malades covid+ sont pris en charge pour d'autres pathologies.

Depuis le 28 décembre 2020, le Luxembourg a administré 870.082 doses de vaccin anti-covid. Une campagne vaccinale avec la répartition suivante : 442.747 premières doses, 383.941 deuxièmes doses et 43.394 doses complémentaires.  

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face à un taux de vaccination anti-covid trop bas, le gouvernement élargit la population vaccinable et les points de vaccination. Avec injections possibles aussi bien dans les pharmacies qu'en galerie commerciale ou avec un nouveau centre à Luxembourg-ville.
Dès lundi, Vienne confinera l'ensemble de sa population. A compter du 1er février 2022, la vaccination sera rendue obligatoire au pays. L'Autriche devient ainsi le premier pays de l'UE à prendre de telles mesures face à la résurgence des cas de Covid.
16.11.2021, Österreich, Linz: Ein Karussell steht im Volksgarten hinter einem Gitter. Die zwei österreichischen Regionen mit den höchsten Corona-Zahlen gehen nächste Woche in einen allgemeinen Lockdown. Das kündigten die Ministerpräsidenten von Salzburg und Oberösterreich, Haslauer und Stelzer, am Donnerstag an. Die konservativen Landeschefs hatten sich zuvor wie auch Kanzler und ÖVP-Parteikollege Schallenberg gegen starke Einschränkungen für Geimpfte ausgesprochen. Foto: Wolfgang Spitzbart/APA/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Des petits malins ont réussi à générer des QR-code prenant à défaut la vigilance du programme censé vérifier si la personne contrôlée est bien vaccinée contre le covid, guérie ou testée négativement.
online.fr.Covid Check in Restaurants,Bars,Cafes. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Vaccination anti-covid au Luxembourg
La bataille pour l'immunisation collective est encore loin d'être gagnée dans la guerre au covid menée au Luxembourg. Le ministère de la Santé estime à 76,3% le taux de vaccination chez les 12 ans et plus. Pas de doute : il faut relancer l'offensive pour atteindre les 85% désirés.
18.11.2021, Hessen, Wiesbaden: Ein Mann bekommt in der DKD Helios Klinik in Wiesbaden seine Booster-Impfung gegen das Corona-Virus in den Oberarm gespritzt. In einem Obergeschoss der Klinik läuft derzeit der Probebetrieb für das künftige neue Impfzentrum der Landeshauptstadt. Foto: Boris Roessler/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Alors qu’une nouvelle vague d’infections au covid remet la pression sur les hôpitaux, rencontre avec cinq personnels d’une unité de réanimation du CHEM. Entre abnégation, doute et lassitude après 20 mois de pandémie.
Trop de monde à suivre mais plus assez de personnes pour assurer le suivi des cas covid+ et de celles et ceux qui ont pu se retrouver à proximité. Face à la quatrième vague d'infection, la cellule de tracing recrute tous azimuts.
Lokales, Corona Covid-19,  Gesundheitsinspektion, Inspection Sanitaire, Tracing, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort