Changer d'édition

30.000 doses de Novavax commandées pour 2022
Luxembourg 24.12.2021 Cet article est archivé
Pandémie au Luxembourg

30.000 doses de Novavax commandées pour 2022

Le régulateur européen évalue encore d'autres vaccins, dont le vaccin Vidprevtyn de Sanofi Pasteur ou encore le CoronaVac de l'entreprise chinoise Sinovac.
Pandémie au Luxembourg

30.000 doses de Novavax commandées pour 2022

Le régulateur européen évalue encore d'autres vaccins, dont le vaccin Vidprevtyn de Sanofi Pasteur ou encore le CoronaVac de l'entreprise chinoise Sinovac.
Photo : DPA
Luxembourg 24.12.2021 Cet article est archivé
Pandémie au Luxembourg

30.000 doses de Novavax commandées pour 2022

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
La ministre de la Santé Paulette Lenert a indiqué ce vendredi dans une réponse parlementaire que le pays a déjà demandé des doses du nouveau vaccin Nuvaxovid de Novavax. D'autres doses pourraient encore suivre.

«Une action rapide était nécessaire pour éviter des dégâts face à la menace du variant Omicron.» C'est ce qu'a souligné la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP) ce mercredi lors de la présentation des nouvelles mesures sanitaires qui doivent être votées ce vendredi par les députés. L'occasion de lancer un énième appel à la vaccination. 


La vaccination obligatoire sera discutée en janvier
Interrogé au sujet d'une éventuelle obligation vaccinale, Xavier Bettel (DP) a indiqué que le sujet sera débattu le mois prochain, en janvier.

Dans la lutte contre la pandémie, le Luxembourg peut désormais compter sur l'arrivée du vaccin Novavax qui vient d'être approuvé ce lundi par l'Agence européenne des médicaments (EMA). 30.000 doses de ce sérum ont été commandées pour l'année 2022 a indiqué Paulette Lenert dans une réponse parlementaire adressée aux députés Martine Hansen et Georges Mischo (CSV). La ministre socialiste a fait savoir que l'option de demander encore 69.000 doses supplémentaires est actuellement à l'étude.

Paulette Lenert a également précisé que le régulateur européen évalue encore d'autres vaccins, dont le vaccin Vidprevtyn de Sanofi Pasteur ou encore le CoronaVac de l'entreprise chinoise Sinovac.

Début 2022, ce sont 12.000 doses du vaccin pédiatrique Pfizer/BioNTech qui sont attendues. Une livraison qui s'ajoute aux 18.000 doses déjà réceptionnées en décembre. Après les enfants vulnérables, les 5-11 ans sont autorisés à recevoir leur injection vaccinale depuis ce jeudi.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dans son avis sur la nouvelle loi Covid, la Chambre des métiers approuve l'ensemble des restrictions décrétées par le gouvernement afin de limiter l'impact du variant Omicron. L'institution regrette toutefois les délais serrés de ces échéances.
Face à l'intransigeance du gouvernement sur la méthode utilisée pour accélérer la vaccination, les trois syndicats nationaux lancent une procédure judiciaire et soutiennent les salariés et agents de l'Etat qui ont déposé plainte contre leur employeur.
Les militaires sont les premiers à être soumis à une obligation vaccinale. Une extension à d'autres administrations n'est pas prévue à ce stade a indiqué François Bausch dans une réponse parlementaire.
Si AstraZeneca livre dans les temps sa première cargaison de sérum anti-covid au Luxembourg, la phase 1 de la campagne vaccinale pourrait s'achever en avance, estime Paulette Lenert.
ARCHIV - 27.12.2020, Nordrhein-Westfalen, Emsdetten: Der Infektiologe Burkhard Frase zieht die erste Spritze im St. Josef-Stift in Emsdetten mit dem Impfstoff auf. Dort wurden am 27. Dezember mehr als 90 Bewohner geimpft. (zu dpa: «Vier-Wochen-Impfbilanz: Impfungen in 2000 Heimen - 300 stehen noch aus») Foto: Guido Kirchner/dpa +++ dpa-Bildfunk +++