Changer d'édition

3.380 élèves du secondaire attendus pour leurs examens
Luxembourg 2 min. 12.05.2021 Cet article est archivé

3.380 élèves du secondaire attendus pour leurs examens

Pour la seconde fois en deux ans, le ministère de l'Education nationale lance une session d'examens à l'ombre du covid.

3.380 élèves du secondaire attendus pour leurs examens

Pour la seconde fois en deux ans, le ministère de l'Education nationale lance une session d'examens à l'ombre du covid.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 12.05.2021 Cet article est archivé

3.380 élèves du secondaire attendus pour leurs examens

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Lundi 17 mai, les épreuves écrites des examens de fin d'études secondaires débuteront. Encore quelques jours de révision avant de se retrouver devant les sujets d'épreuves. Le tout dans le respect de nouvelles règles sanitaires.

Encore une drôle d'année scolaire, encore un climat étrange pour les tests de fin d'année. Mais pour 1.976 jeunes filles et 1.404 garçons, le grand jour approche. Lundi 17 mai sonnera le début des épreuves écrites des examens de fin d’études de l’enseignement secondaire. Même jour, même heure pour la filière classique et/ou générale et pour tous surtout des règles sanitaires à bien avoir en tête en plus du programme de cours...


WO fr , ITV Catherine Léglu , Vize Recteur , Uni.lu , Universite Belval , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Quand l'Uni passe en mode séduction
L'Université de Luxembourg a une carte à jouer à l'international pour recruter aussi bien ses futurs étudiants qu'enseignants et chercheurs.

Car celui que tous souhaitaient voir inscrit dans la colonne des absents est encore bien là : le covid. Virus dont l'ombre va peser sur l'organisation de cette session d'été. Aussi, le ministère de l'Education a dû élaborer mille et un scénarios pour que ces examens se déroulent le mieux (ou le moins mal) possible. Pour les élèves infectés, ceux en quarantaine ou celles et ceux qui n'ont pas été contaminés : les services de Claude Meisch (DP) ont défini différents protocoles.

C'est ainsi, par exemple, que l'ensemble des élèves de Terminale ont reçu une invitation pour un énième dépistage, via le Large scale testing. Comme les autotests sont désormais disponibles dans l'ensemble de la communauté scolaire, il convient de s'assurer par cette option supplémentaire que cet ultime temps fort de l'année ne se traduise pas en cluster généralisé.

D'ailleurs, toujours à titre préventif à l'approche du 17 mai, les lycéens ont obtenu gain de cause. Le ministère a accepté qu'ils assurent leurs trois derniers jours de classe à distance. Le présentiel était trop risqué et ce choix a permis de limiter de facto toute chaîne de contamination naissante. Les voilà donc quelque peu rassurés à la veille des journées d'examens.

Cette année, les épreuves écrites, orales ou pratiques seront évaluées par 1.385 membres de 225 commissions d’examen. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les épreuves écrites ont commencé ce lundi pour les 3.380 élèves de secondaire inscrits. S'achevant le 21 mai, la semaine a été soigneusement organisée en amont pour éviter la formation de clusters.
Lokales,Start Premiersexamen- Lycée Robert Schumann.. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
297 cas positifs ont été détectés dans 300 classes au cours de la semaine du 3 au 9 mai, indique vendredi le ministère de l'Education nationale. Soit un très léger recul par rapport à la semaine précédente, même si plusieurs élèves de classes de seconde du Lycée Vauban ont été testés positifs.
La Fedil a sondé le tissu industriel luxembourgeois sur ses attentes en matière de recrutement. Et, aucun doute, les personnels disposant d'un diplôme d'aptitude professionnelle seront fort recherchés.
Si le ministre de la Fonction publique est favorable à revaloriser les carrières des titulaires du brevet de technicien supérieur, l'attribution d'un bonus (ou autre changement de rémunération) ne pourra avoir lieu avant... 2023.
Le ministère de l'Education a répondu favorablement ce mardi à la demande des lycéens de suspendre le présentiel avant le début des examens de fin d'année. D'autres mesures préventives sont également prévues pour le jour J.
Sollicité par des lycéens, le ministre de l'Education nationale entend discuter d'une suspension du présentiel à partir du 9 mai avec les représentants des élèves. A l'approche des examens de fin d’études secondaires, les adolescents s'inquiètent des risques de contamination.