Changer d'édition

279g de cocaïne dans un hôtel à Pétange
Luxembourg 11.08.2022
Justice

279g de cocaïne dans un hôtel à Pétange

Les enquêteurs ont eu la main heureuse.
Justice

279g de cocaïne dans un hôtel à Pétange

Les enquêteurs ont eu la main heureuse.
Photo: police
Luxembourg 11.08.2022
Justice

279g de cocaïne dans un hôtel à Pétange

Charles MICHEL
Charles MICHEL
S'ils n'ont pas trouvé l'individu recherché, les policiers ont fait une belle découverte.

Le hasard fait parfois bien les choses. Dans le cadre de l'exécution d'un signalement d'une personne recherchée, une patrouille de police s'est rendue, mardi, dans un hôtel de Pétange. En se rendant dans la chambre signalée, les policiers n'ont pas trouvé l'homme recherché mais deux individus inconnus des services de police. 


Trois conducteurs ivres font l'objet d'interdictions de conduire
La nuit du mardi 9 au mercredi 10 août a été ponctuée de conduites alcoolisées pour les agents de police.

Au cours de l'enquête, les policiers ont trouvé, au-delà d'un simple joint fumé, une importante somme d'argent en liquide (21.605 euros) ainsi que plusieurs boules de cocaïne (279 grammes) et un téléphone portable qui ont été saisis. 

Sur ordre du Parquet, les deux suspects ont été arrêtés pour trafic de drogue et traduits devant le juge d'instruction. Ce dernier a établi un mandat d'arrêt à l'encontre des prévenus, qui ont ensuite été placés en détention provisoire à la prison de Schrassig. 

Tentative de braquage avec une arme air soft?

Ce n'était pas la seule intervention pour les policiers. Dans la nuit de mercredi à jeudi, ils ont également été appelés pour une tentative de cambriolage rue de Hollerich à Luxembourg-ville. Sur place, les agents ont constaté le bris de la porte d'entrée. 

Si personne ne se trouvait à l'intérieur du bâtiment, un véhicule avec deux individus à l'intérieur a attiré leur attention. Pendant le contrôle, les policiers ont découvert dans l'habitacle ce qui semble être une arme. Le temps de procéder à l'immobilisation des deux hommes, et après vérification, il se révéla que ladite arme était factice. Celle-ci et ses deux chargeurs ont été saisis et confisqués. 

Deux plaintes pour tentative de cambriolage ont été déposées à l'encontre des deux individus. Quant au véhicule, qui n’était pas correctement immatriculé et auquel le propriétaire avait renoncé, celui-ci a été saisi.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet