Changer d'édition

23 distributeurs de billets POST mis hors service
Luxembourg 2 min. 05.10.2022
Depuis 2015

23 distributeurs de billets POST mis hors service

En mars dernier, un distributeur automatique de billets situé à Esch-sur-Sûre était la cible d'une attaque.
Depuis 2015

23 distributeurs de billets POST mis hors service

En mars dernier, un distributeur automatique de billets situé à Esch-sur-Sûre était la cible d'une attaque.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 05.10.2022
Depuis 2015

23 distributeurs de billets POST mis hors service

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Les attaques à l'encontre de ces distributeurs se sont multipliées ces dernières années. 14 actes de ce type ont été recensés sur quatre ans au Luxembourg.

La numérisation et la digitalisation des services, un challenge pour le Luxembourg qui compte bien, encore à l'avenir, renforcer cette gestion électronique des documents pour les citoyens. Toutefois, cette politique, qu'elle soit gouvernementale ou entrepreneuriale, ne fait pas que des heureux. En effet, que ce soit au Grand-Duché ou dans ses pays voisins, on assiste depuis quelques années à une «désertification» des bureaux de poste et des automates bancaires liés à ceux-ci. C'est bien simple, depuis 2015, la moitié des bureaux de poste ont fermé au Luxembourg. En 2021, il y avait 49 agences du réseau Post réparties sur l'ensemble du territoire contre 96 en 2015.


Lok , Osten , Grevenmacher , Supermarche Copal , Sprengung Bancomat BIL , Police Technique , Polizei  Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Les distributeurs de billets de plus en plus ciblés
Alors que des malfrats ont fait exploser un automate bancaire de plus dans la nuit de vendredi à Grevenmacher, le phénomène semble prendre de l'ampleur en Grande Région. Un problème auquel tentent de répondre les banques du pays.

Une situation qui ne fait clairement pas les affaires d'une partie de la population peu habituée aux nouvelles technologies, les personnes âgées notamment. Outre un accès plus difficile aux services postaux «physiques», il faut également composer avec la disparition de distributeurs de billets. Un constat soulevé par le député André Bauler (DP) qui n'a pas manqué d'interpeller le ministre de l'Economie Franz Fayot (LSAP) sur le sujet. 

D'un point de vue plus pratique, ce dernier a rappelé que depuis le début de l'année 2022, les clients de POST Finance ont la possibilité d'utiliser n'importe quel guichet automatique de n'importe quelle banque, que ce soit au Luxembourg ou en Europe, afin de retirer de l'argent sans frais. «En d'autres termes, cela signifie que les clients de POST Finance disposent de 450 distributeurs automatiques gratuits au Luxembourg», a-t-il détaillé dans sa réponse parlementaire. 

Encore des suppressions prévues

Cela n'occulte toutefois pas le fait que les distributeurs bancaires tendent à se raréfier au fil du temps. À en croire le ministre, cela ne risque d'ailleurs pas de s'arranger avec le temps. «POST Finance exploite actuellement 36 guichets automatiques. Il est prévu d'en supprimer encore 5 ou 6 d'ici la fin de l'année. Les autres machines seront quant à elles remplacées au cours des deux prochaines années par des machines de dernière génération.» Concrètement, depuis 2015, 23 distributeurs automatiques de POST ont été mis hors service, dont une partie ont été remplacés par de nouveaux appareils.


L'automate a été installé à côté de la "Buttek vum Séi"
Des hommes armés font exploser un distributeur de billets
Des hommes armés non identifiés ont fait sauter un guichet automatique au Pall Center de Heiderscheid dans la nuit de samedi.

D'un autre côté, on apprend également que les attaques à l'encontre des distributeurs se sont multipliées ces derniers temps. C'est bien simple, 14 actes de ce type ont été recensés au cours de ces quatre dernières années au Luxembourg. Le modus operandi est bien souvent le même: les malfrats choisissent généralement des distributeurs isolés et/ou proche des frontières. Une fois la cible définie, ils introduisent dans l'appareil un explosif avant de le faire sauter à distance à l'aide d'un détonateur. Le ou les distributeurs sont ainsi éventrés puis vidés en pleine nuit.

En mars dernier, deux attaques de ce type avaient été recensées quasi coup sur coup, d'abord à Bascharage puis à Esch-sur-Sûre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.