Changer d'édition

212 euros économisés sur l'achat des manuels scolaires
Luxembourg 2 min. 14.12.2020 Cet article est archivé

212 euros économisés sur l'achat des manuels scolaires

Le virus ayant eu raison de la tenue de beaucoup de Bichermaart, la réservation des ouvrages scolaires a bien fonctionné via Mybooks.lu avant la rentrée.

212 euros économisés sur l'achat des manuels scolaires

Le virus ayant eu raison de la tenue de beaucoup de Bichermaart, la réservation des ouvrages scolaires a bien fonctionné via Mybooks.lu avant la rentrée.
Photo : LW
Luxembourg 2 min. 14.12.2020 Cet article est archivé

212 euros économisés sur l'achat des manuels scolaires

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
C'est en moyenne ce qu'ont épargné les familles d'un jeune scolarisé au niveau secondaire ou en formation professionnelle grâce au dispositif de gratuité des manuels et des bons d'achat accordés en cas d'emploi d'un ouvrage d'occasion.

Depuis la rentrée 2018-2019, les manuels scolaires obligatoires sont distribués à titre gratuit aux élèves de l'enseignement secondaire et aux jeunes en formation professionnelle. Parallèlement depuis, chaque année, le recours aux manuels d’occasion est récompensé. Tout élève faisant le choix de reprendre un ouvrage ayant déjà servi se voit attribuer un bon d’achat dont la valeur est de 50% de la valeur des livres non commandés. A l'occasion de la dernière rentrée, 8.8018 bons ont été générés.

L'information a été donnée, lundi, par Claude Meisch (DP). Un ministre de l'Education qui peut aussi bien être satisfait de l'initiative que déçu de voir qu'elle perd de son élan avec le temps. Ainsi, quand pour leur première édition (2018-19), près de 26.569 bons avaient été émis (soit 1,36 million d'euros d'achats d'autres ouvrages pédagogiques attendus en librairie), on en compte plus de deux tiers de moins désormais. Avec 8.018 bons émis cette année pour 66.962 euros...

Aux députés Max Hahn et Claude Lamberty (DP) qui l'interrogeaient sur cette évolution, le ministre n'avance ni explications, ni commentaires. Se contentant des chiffres, il rappelle que le dispositif de gratuité est plus qu'intéressant, pouvant ainsi permettre une économie maximale évaluée à 450 euros par élève. 

Dans la réalité, en fonction du niveau et de l'enseignement suivi, l'économie peut toutefois varier. Et le ministère de constater que, pour l'année scolaire actuelle, la moyenne s'élève à 212,42 euros. «Elle était de 187,21€ en 2018/19 et de 179,51€ en 2019/20.» À ce montant vient s'ajouter, le cas échéant, la valeur du chèque-livre accordé.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La Ville de Luxembourg a voté son budget 2021. L'an prochain, un peu plus d'un milliard d'euros de dépenses sont programmées. Avec notamment un accent mis sur la rénovation des réseaux et de la station d'assainissement.
In Kockelscheuer entsteht ein neuer P&R-Platz.
Les professionnels du secteur entendent offrir une ligne directrice afin de soutenir les soignants et le personnel enseignant. Et ainsi, offrir une éducation à tous les enfants et adolescents.
Fragen über Verhütungsmittel, über ungewollte Schwangerschaften oder ganz allgemein über sexuelle Beziehungen: Bei den Mitarbeitern des Planning familial stoßen Menschen aller Alterskategorien auf ein offenes Ohr.
Si le ministère de l'Education présente la situation comme étant «relativement stable» dans les établissements scolaires du pays, la découverte de 13 nouveaux cas dans un lycée du pays a néanmoins entraîné le déclenchement d'un scénario 4.
ARCHIV - 17.11.2020, Bayern, München: ILLUSTRATION - Ein Mund- und Nasentschutz liegt im Unterricht in einem Geographie-Seminar in der Jahrgangsstufe elf am staatlichen Gymnasium Trudering auf einem Weltalas, während im Hintergrund die Schülerinnen und Schüler mit Mund- und Nasenschutz zu sehen sind. Vor der nächsten Runde der Regierungschefs, bei der es auch um neue Corona-Regeln in Schulen gehen könnte, raten Experten bei Mund-Nasen-Bedeckungen auf das korrekte Tragen zu achten. (zu dpa «Experten: Gut sitzende Masken und Lüften für Schulunterricht wichtig») Foto: Matthias Balk/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Alors que le renforcement des mesures sanitaires a été validé mercredi par la Chambre des députés, le ministère de l'Education a lui aussi annoncé serrer la vis dans les établissements scolaires du pays. Un dispositif visant à «contribuer aux efforts nationaux».
Das Bildungsministerium denkt darüber nach, die Schüler der oberen Sekundarstufe teils im Präsenz- und teils im Fernunterricht zu unterrichten. Hintergrund ist die zunehmende Zahl an Neuinfektionen bei 16- bis 19-Jährigen in der gesamten Bevölkerung.
Depuis samedi, les élèves de l'enseignement secondaire peuvent commander leurs manuels scolaires pour la rentrée 2020/2021 via l'application mise en service par le ministère de l'Éducation nationale. Comme en 2018 et 2019, la procédure reste totalement gratuite.