Changer d'édition

200 millions d'euros pour le site OTAN de Capellen
Luxembourg 3 min. 05.02.2021 Cet article est archivé

200 millions d'euros pour le site OTAN de Capellen

Au printemps dernier, la NSPA avait participé à l'installation d'un hôpital de campagne devant le CHL, alors que l'épidémie covid débutait.

200 millions d'euros pour le site OTAN de Capellen

Au printemps dernier, la NSPA avait participé à l'installation d'un hôpital de campagne devant le CHL, alors que l'épidémie covid débutait.
Photo : Gerry Huberty
Luxembourg 3 min. 05.02.2021 Cet article est archivé

200 millions d'euros pour le site OTAN de Capellen

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
En allié prévenant, l'Etat luxembourgeois contribuera massivement à la modernisation de l'Agence de soutien et d'acquisition (NSPA) installée sur une ancienne base de l'armée luxembourgeoise depuis 1968.

NSPADiscret, car militaire, le site OTAN de Capellen fait rarement parler de lui. Pourtant, l'Agence de soutien et d'acquisition de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (NSPA) ne cesse de voir ses missions augmenter, et donc ses effectifs croître. Au point que les locaux sont devenus bien trop étroits pour accueillir l'ensemble des militaires et civils y travaillant. «De plus, les installations commencent à dater et les frais d'exploitation de ces vieux bâtiments vont crescendo», note la députée Semiray Ahmedova, membre de la commission Défense. Aussi, extension et rénovation sont-elles envisagées.


Le site de l'Agence de soutien et d'équipement de l'OTAN de Capellen va être le théâtre d'importants travaux au cours des prochaines années.
Un lifting à 200 millions d'euros pour la NSPA
D'ici à 2035, le site de l'Agence de soutien et d'acquisition de l'OTAN, à Capellen, verra ses infrastructures modernisées et agrandies. Avec comme idée principale la volonté d'accroître les capacités du site où travaillent actuellement quelque 1.300 personnes.

A l'été 2020, le ministre de la Défense luxembourgeois avait pu partager ce constat en visitant le site. François Bausch (Déi Gréng) s'engageant alors à soutenir le programme de construction à venir. Jeudi, la commission Défense a fait un nouveau pas en ce sens. Validant la proposition d'un soutien de 200 millions d'euros (maximum) pour les travaux à venir sur la base qui regroupe près d'un millier de personnels.

Il est ainsi question de financer l'édification d'un nouveau bâtiment administratif. Le lieu devant accueillir plus de 300 collaborateurs. «Les travaux débuteront en milieu d'année pour s'achever fin 2022», annonce la députée Ahmedova (Déi Gréng) désormais rapporteure du projet de loi fixant le montant de la participation financière aux investissements de la NSPA.

Il s'agira aussi, au-delà de cet accompagnement financier «lourd et sur plusieurs années, jusqu'en 2035» (comme le résume la présidente de la commission, Stéphanie Empain) de permettre la réalisation d'un bâtiment technique de télécommunication, répondant aux dernières normes en termes de sécurisation des données. Soit 1,75 million d'euros de plus proposés à l'OTAN.

4 milliards d'euros

Pour les membres de la commission Défense, les 200 millions d'euros sont justifiés. Non seulement parce que la somme témoigne de l'engagement du Luxembourg à soutenir le rôle de l'OTAN, mais aussi parce que le pays a tout à gagner de voir Capellen se développer. En termes d'emplois offerts d'abord, mais aussi en termes économiques.


- Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
L'A400M «luxembourgeois» découvre le Findel
Le premier avion de transport grand-ducal, destiné à opérer au sein d'une unité belgo-luxembourgeoise basée à l'aéroport militaire de Melsbroek s'est posé ce mercredi à l'aéroport de Luxembourg.

En effet, l'Agence a vu son activité commerciale se multiplier, atteignant un volume d'affaires annuel de 4 milliards d'euros. C'est elle qui gère en effet l'ensemble des achats OTAN pour tout ce qui est logistique, médecine ou infrastructure.

A noter que la NSPA avait contribué à soutenir le Luxembourg au tout début de l'épidémie covid, en mars 2020. C'est par ses services que le CHL avait pu être doté d'un hôpital de campagne, susceptible d'accueillir des malades infectés. La structure installée en toute hâte un weekend a depuis été retirée, sans avoir eu à servir.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le centre militaire accueillera un site de lancement pour les nouveaux drones dont l'armée luxembourgeoise a fait l'acquisition. La base servira à la formation des soldats devant piloter ces engins et récupérer les données.
Marneuizen - Vandaag geeft de X-300 Integrator zijjn tweede vlucht gemaakt. Dit toestel wordt gebruikt voor et verzamelen van inlichtingen. Foto: Evert-Jan Daniels
La première charte des valeurs de l'armée luxembourgeoise a été présentée ce jeudi. Avec en toile de fond la volonté «d'inspirer la confiance des citoyens dans les forces armées luxembourgeoises»
Lokales,Letzebuerger Arméi. Musterung + IB (instructions de base).Härebierg. Sportstest.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Commandé par le Luxembourg en 2003, l'avion a été officiellement présenté ce jeudi, au lendemain de son arrivée au Findel. L'occasion de découvrir l'intérieur d'un engin militaire qui aura coûté quelque 197 millions d'euros.
Offizielle Einweihungszeremonie A400M mit G.D. Henri, François Bausch und Armeechef Steve Thull  - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le ministre de la Défense aimerait conditionner les fonds versés par le Luxembourg à l'Otan à un engagement fort sur la prévention des conflits, via des engagements dans la lutte contre le changement climatique.
Lokales,Letzebuerger Arméi. Musterung + IB (instructions de base).Härebierg. Sportstest.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le chef d'état-major s'apprête à quitter l'armée luxembourgeoise après lui avoir consacré 42 ans. L'officier laisse un millier d'hommes. Un effectif qui va être renforcé bien vite, autant que les capacités opérationnelles.
online.fr, Portrait Alain Duschene  Armee Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort