Changer d'édition

20% des communes beaucoup trop éclairées la nuit
Luxembourg 3 min. 08.03.2017 Cet article est archivé
Pollution lumineuse au Luxembourg

20% des communes beaucoup trop éclairées la nuit

De nuit, «le centre-ville de Luxembourg et tout le plateau du Kirchberg vivent sous une cloche de lumière», note le Dr Lukas Schuller qui a réalisé l'étude.
Pollution lumineuse au Luxembourg

20% des communes beaucoup trop éclairées la nuit

De nuit, «le centre-ville de Luxembourg et tout le plateau du Kirchberg vivent sous une cloche de lumière», note le Dr Lukas Schuller qui a réalisé l'étude.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 08.03.2017 Cet article est archivé
Pollution lumineuse au Luxembourg

20% des communes beaucoup trop éclairées la nuit

Maurice FICK
Maurice FICK
«Il ne fait plus vraiment nuit au Luxembourg» comme l'atteste la première étude sur la pollution lumineuse menée au Luxembourg. Et c'est très ennuyeux. Car la lumière artificielle a un impact négatif «aussi bien sur les animaux nocturnes que sur la santé des hommes», explique Camille Gira. Le Secrétaire d'Etat du Développement durable veut créer un guide et un groupe de travail pour aller vers un éclairage plus intelligent.

Par Maurice Fick

«Il ne fait plus vraiment nuit au Luxembourg» comme l'atteste la première étude sur la pollution lumineuse menée au Luxembourg. Et c'est très ennuyeux. Car la lumière artificielle a un impact négatif «aussi bien sur les animaux nocturnes que sur la santé des hommes», explique Camille Gira. Le Secrétaire d'Etat du Développement durable veut créer un guide et un groupe de travail pour aller vers un éclairage plus intelligent.

Les astronomes amateurs en savent quelque chose. De l'obscurité véritable, il n'en existe plus guère dans le ciel lorsque vous allez vous coucher. A Beckerich, se souvient Camille Gira, il fut un temps, pas si lointain, où «on pouvait observer la voie lactée lorsque les lumières étaient éteintes». C'est du passé. Vu de l'espace, la carte nocturne du Grand-Duché ne laisse plus qu'apparaître de rares zones vraiment sombres. «Une douzaine de régions tout au plus» restent vraiment plongées dans le noir, note le Secrétaire d'Etat.

Pleine lune, fois deux

C'est clair: «environ 20% des communes (il y en a 105 au total) polluent l'environnement à cause d'un éclairage dont la densité lumineuse correspond à celle de deux pleines lunes ou davantage. Elles sont donc constamment au-dessus du niveau naturel de luminosité», retient le Dr Lukas Schule, l'expert suisse de l'association  DarkSky Switzerland (DSS) qui s'engage pour la réduction de la pollution lumineuse. Entre avril et juin 2016, il a scruté de près les images satellitaires avant de faire ses constats.

Photo: Maurice Fick

Le bilan du Dr Lukas Schuler est limpide: «de nombreuses sources de lumière ne sont pas utilisées de façon suffisamment ciblée et éclairent beaucoup plus de surface qu'il n'est en réalité nécessaire.

C'est le cas notamment des aires d'autoroutes, des nœuds routiers, de l'éclairage public dans les villes, des parkings, des zones industrielles, des stades sportifs, de centres culturels, de monuments, d'églises et surtout du Centre de détention de Strassen, comme a pu le relever l'expert.

La capitale sous les feux de la rampe... polluante

Fait est que, «la Ville de Luxembourg est de très loin, la zone du pays la plus éclairée de nuit».

Une pollution nette, vue du ciel, mais qui -scrutée par la lorgnette des appareils de mesure de la lumière- permet de distinguer des zones plus exposées que d'autres. «Le centre-ville de Luxembourg et tout le plateau du Kirchberg vivent sous une cloche de lumière» tandis que «le Nord-Ouest de la capitale est moins éclairé car la forêt absorbe de la lumière», commente l'expert.

Le problème, «n'est pas la lumière mais ses répercussions sur l'Environnement», précise-t-il. Car, mal choisie ou mal répartie, la lumière pollue les vies. Elle «dérègle notre horloge biologique, ce qui peut avoir des répercussions sur notre sommeil. Et touche les animaux. C'est-à-dire presque tous les mammifères , les oiseaux, les chauves-souris, les poissons, les amphibiens et tous les insectes qui s'orientent naturellement vers la lune».

Le Dr Lukas Schuler, expert suisse en pollution lumineuse, est clair: «La Ville de Luxembourg est de très loin, la zone du pays la plus éclairée de nuit».
Le Dr Lukas Schuler, expert suisse en pollution lumineuse, est clair: «La Ville de Luxembourg est de très loin, la zone du pays la plus éclairée de nuit».
Photo: Anouk Antony

Ce gâchis de lumière artificielle signifie surtout que «nous utilisons trop d'électricité et trop d'énergie et participons au changement climatique», souligne Camille Gira.

Décidé à «transformer l'essai» de cette première étude, il retient que pour lutter contre la pollution lumineuse, il importe en premier lieu «d'éviter la lumière qui pollue le plus et utiliser les LED avec un spectre lumineux chaud,  c'est-à-dire qui ne renvoie pas une lumière bleutée ou très blanche. Pour le Secrétaire d'Etat, «il faut organiser le plus vite possible la transition» et remplacer les éclairages traditionnels peu efficaces par des techniques de LED et des réflecteurs qui diffusent la bonne lumière à la bonne dose.

Il a déjà donné «un deuxième contrat à un expert en éclairage» et veut mettre en place un groupe de travail dans le but de créer un guide à l'attention des administrations publiques et des communes pour réduire la pollution lumineuse.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.