Changer d'édition

Brèves Luxembourg 19.04.2019

2.108 euros collectés pour Notre-Dame de Paris

(MF) – C'est une goutte d'eau en comparaison au milliard d'euros de dons collectés en trois jours en France et qui sème la discorde mais le Luxembourg a aussi apporté aussi son écot à la reconstruction de Notre-Dame de Paris cette semaine: 2.108 euros exactement.

C'est le montant collecté mercredi soir lors de la messe chrismale en la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg vouée à la Consolatrice des Affligés, comme c'est le cas pour la cathédrale de Paris. 

«C'est clair qu'entre Eglises, nous avons un devoir de solidarité», avait expliqué Monseigneur Jean-Claude Hollerich dans une interview accordée à wort.lu/fr. Avant de préciser que «la collecte de cette messe sera envoyée à Paris».

Dans cette interview, l'archevêque avait expliqué que «nous avons à Luxembourg beaucoup de catholiques en provenance de Paris qui vivent et travaillent au Luxembourg et qui sont très engagés dans notre Eglise. Cela fait de nous une Eglise toute proche de Paris. Toute la peine autour de Notre-Dame de Paris est aussi la nôtre».


Aujourd'hui

Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 13:18

Pas de rallonge pour les vacances de la Toussaint

En Belgique, la ministre de l'Enseignement Caroline Désir l'a annoncé il y a quelques jours : collèges et lycées de la partie francophone du pays (la zone frontalière avec le Grand-Duché donc) n'ont plus à accueillir les élèves in situ, les cours devant se faire en ligne. A l'image du mode de travail que vient d'adopter l'Uni, au Luxembourg. 

Il est vrai que la situation sanitaire se dégrade fortement depuis quelques jours côté belge. Cette mesure aura pour effet de faire désormais rester chez eux quelque 360.000 élèves. Toutefois, l'annonce la plus surprenante a été la prolongation d'une semaine des congés de la Toussaint pour ces mêmes jeunes. 

Les vacances devaient durer une semaine (à compter de vendredi), elles se prolongeront finalement jusqu'au 11 novembre inclus. Un bonus accordé également pour les scolaires de la partie néerlandophone du royaume. Désolé pour les écoliers français, mais leur ministre de tutelle n'a pas pour l'heure pris pareil engagement.

Et au Luxembourg? Le ministre de l'Education nationale a mis les points sur les i : pas question de modifier la période de repos accordée aux écoliers et lycéens. Ce sera bien du 31 octobre au 8 novembre comme le voulait le calendrier scolaire à la rentrée. Claude Meisch (DP) assurant, devant les députés qui l'interrogeaient sur la question, que les jeunes seraient mieux encadrés dans les infrastructures scolaires que chez eux.

Selon les dernières informations communiquées par la ministre de la Santé, le cercle familial reste en effet le premier foyer de transmission du virus (30% des cas). L'école, elle, étant dans une moindre mesure un lieu de circulation du covid-19. Depuis la reprise des cours en septembre, le milieu scolaire a enregistré 637 cas positifs parmi les élèves et 171 enseignants infectés, cela dans tous les secteurs de l'enseignement (fondamental, primaire et secondaire).

Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 12:27

La KuFa annule Heavy Petrol, par respect des règles

A peine détaillées par la ministre de la Santé, voilà déjà les nouvelles mesures sanitaires qui impactent le quotidien luxembourgeois. Ainsi la Kulturfabrik a-t-elle choisi d'annuler le concert du groupe Heavy Petrol, et cela même si la date à Esch-sur-Alzette affichait complet. «Nous avions un plan de salle respectant les textes d'avant mais là, avec une jauge limitée à 100, nous ne pouvons pas assurer le concert du vendredi 30 octobre», regrettent les organisateurs. 

En effet, impossible de recontacter l'un ou l'autre des 120 fans attendus pour lui demander s'il souhaitait céder sa place. «Nous avons toujours été strict dans le respect des mesures, là nous préférons anticiper les décisions que la Chambre va certainement voter mercredi», assure le service communication du centre culturel. «Sitôt les nouveaux dispositifs adoptés, nous verrons quelles autres dates peuvent être maintenues, annulées ou reportées». 

Pour les Luxembourgeois de Heavy Petrol, ce n'est que partie remise. Le groupe a promis de revenir pour célébrer la sortie de son ultime CD, The last barrel. Les billets achetés resteront valables pour cette nouvelle date.

Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 11:50

Suspension des activités à la Belle Etoile

Suite aux dernières mesures sanitaires, relayées notamment par la ministre de la Santé, le centre commercial a décidé de s'adapter en «suspendant toutes les activités, actions et expositions prévues dans la galerie» jusqu'à nouvel ordre. 

Pour rappel, le gouvernement a pris de nombreuses mesures vendredi et lundi soir, Paulette Lenert a ajouté quelques précisions. L'accès aux grandes surfaces est désormais limité. Pas plus d'un client pour 10 m2, exclusivement dans les magasins de plus de 400 m2 selon Paulette Lenert (LSAP). 

Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 11:01

Le couvre-feu voté dès mercredi

La Chambre des députés vient d'officialiser l'information : les parlementaires se réuniront de façon express ce 28 octobre pour voter l'ensemble des nouvelles mesures sanitaires liées à la lutte contre la reprise virale.

La séance publique, programmée à 15h, portera notamment sur l'approbation de la mise en place du couvre-feu (de 23h à 6h), mais également les sanctions pouvant être prononcées à l'encontre de toute personne ne respectant pas les règles, la limitation d'accueil dans les grandes surfaces (1 client pour 10 m2). Le vote portera également sur la limite de 4 convives désormais admissible dans le cercle privé comme aux tables de réunion, restaurant ou café ou l'interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes.

Le Conseil d'Etat aura donc choisi une lecture et une analyse rapides des propositions gouvernementales. En effet, l'ensemble du projet a été longuement discuté hier, en commission de la Santé notamment avant de lui être transmis dans la soirée de lundi à mardi. Juste au moment où la ministre de la Santé, Paulette Lenert détaillait les nouveaux dispositifs devant impacter le quotidien du Luxembourg pour les quatre semaines à venir. 

Hier

Brèves Luxembourg 26.10.2020

L'Uni bascule à nouveau en mode virtuel

Déjà marqué par un cluster mi-octobre, l'Uni indique lundi enregistrer officiellement «46 infections actives», résultat de «la forte prévalence du virus au sein de la population générale». En conséquence, la direction annonce la mise en place d'un «basculement» complet des programmes d'études vers un enseignement à distance. 

Tous les personnels dont le travail le permet sont priés de «travailler à distance pendant un mois», à compter du mardi 27 octobre. Les travaux en laboratoire, les travaux pratiques et les examens de mi-session prévus pendant cette période «peuvent néanmoins avoir lieu dans le format initialement prévu», précise l'Uni.

Brèves Luxembourg 26.10.2020

François Bausch se place en quarantaine

Après Franz Fayot (LSAP) lors de la première vague, Claude Turmes (Déi Gréng), Georges Engel (LSAP) : voilà un autre politique luxembourgeois impacté par la crise du coronavirus. Cette fois, il s'agit du ministre de la Défense, de la Mobilité et des Travaux publics. Dans un communiqué publié lundi, François Bausch a ainsi fait savoir qu'il préférait s'éloigner de son bureau de la place de l'Europe le temps d'être sûr de son état de santé. Un auto-isolement comme souhaité par les autorités depuis la fin de la semaine dernière.

Le ministre écologiste reconnaît qu'il s'agit là d'un geste préventif, après qu'un de ses proches collaborateurs a été testé positif. Première conséquence: la réunion publique de présentation du projet de tram rapide, prévue à Belval mardi 27 octobre, est reportée. 

A noter que, par précaution également, le nouveau député CSV Jean-Paul Schaaf (remplaçant Marco Schank) avait lui aussi dû rester confiné à domicile. Episode fâcheux qui l'avait contraint à reporter sa prestation de serment à la Chambre.

756 patients sont actuellement hospitalisés dans la région Grand Est, dont 101 en réanimation.
Brèves Grande Région 26.10.2020

Le «plan blanc» activé dans les hôpitaux du Grand Est

Pour faire face à la deuxième vague de covid-19, le Grand Est passe la vitesse supérieure. L'Agence Régionale de Santé (ARS) indique, dans un communiqué publié ce lundi, avoir demandé à tous les établissements de santé de déclencher leur plan de mobilisation interne - appelé «plan blanc» - afin «d’anticiper et faire face à cette situation sanitaire exceptionnelle».

Cette mesure permet ainsi aux hôpitaux et cliniques de «mobiliser immédiatement les moyens de toute nature dont il dispose en cas d'afflux de patients ou de victimes», précise l'ARS dans son communiqué. En d'autres termes, les établissements de santé doivent se tenir prêts à augmenter leur nombre de lits en réanimation et leurs effectifs humains.

101 patients en réanimation 

L’ARS a par ailleurs appelé à la vigilance sur l’organisation des filières prioritaires - entre autres, les services d'urgences, cancérologie et cardiologie - afin de garantir un accès aux soins en sécurité pour l’ensemble des patients malgré la reprise épidémique.

Depuis plusieurs jours, la situation dans l'Est de la France inquiète. Face au regain des cas de contamination, le président de la région Grand Est Jean Rottner (LR) a notamment appelé, lundi, à un reconfinement adapté. Pour rappel, 756 patients sont actuellement hospitalisés dans la région Grand Est, dont 101 en réanimation.   

Paulette Lenert prendra la parole pour la troisième fois en huit jours...
Brèves Luxembourg 26.10.2020

La ministre de la Santé interviendra à 19h

A quoi voit-on que le covid fait de plus en plus de dégâts? A la multiplication des interventions de la ministre de la Santé... Aussi, alors que le pays a enregistré près de 1.800 nouveaux cas d'infection depuis sa dernière conférence de presse de vendredi, Paulette Lenert a décidé de refaire le point sur la situation et les mesures engagées. Alors que les clusters se multiplient en milieu hospitalier, que les centres hospitaliers se réorganisent (comme ils l'avaient fait lors de la première vague) et que l'épidémie préoccupe de plus en plus de parents d'élèves, cette prise de parole est plus qu'attendue.

Déjà, lundi après-midi, la ministre a pu présenter certains des futurs dispositifs aux députés membres de la commission Santé. Il a notamment dû être question de la mise en place du premier Centre de consultation covid (CCC) au Kirchberg. Mais face à l'inquiétante montée du nombre d'infections (et de morts, 145), d'autres actions doivent s'imposer. Plus de centres de dépistage sur le territoire? Des unités de tests mobiles? Des confinements partiels? La réorganisation du système scolaire telle que demandée par les syndicats enseignants? Réponses lundi soir, à 19h en direct sur notre site.

  

Brèves Luxembourg 26.10.2020

La Belgique dépasse les 320.000 cas

Comme le Grand-Duché, la France (Grand Est inclus) ou l'Allemagne, la Belgique enregistre aussi une flambée de cas covid. Ce 26 octobre, le royaume a même dépassé la barre des 321.000 cas de coronavirus depuis le début de l'épidémie. Mais le plus surprenant reste le taux de progression d'infections enregistré en une semaine. Les autorités estiment ainsi, en moyenne, à +44% le nombre de tests quotidiens positifs au coronavirus entre le 16 et le 22 octobre en comparaison aux sept jours antérieurs.

Le dernier relevé officiel fait ainsi état de 12.491 nouvelles infections enregistrées ces dernières 24 heures. Une pression telle que les responsables politiques ont choisi de dispenser de classe les élèves du secondaire francophones de Wallonie et de Bruxelles à compter de mercredi. Soit un retour anticipé à la maison pour 360.000 jeunes, juste avant les vacances de Toussaint.



Les élèves de l'ECG suivront les cours à distance, dès ce lundi.
Brèves Luxembourg 26.10.2020

Le covid contraint l'ECG à fermer ses portes

Ce pourrait être le premier d'une longue série. Suite à un cas de contamination au sein de son personnel, l’École de Commerce et de Gestion (ECG) a annoncé prendre des mesures temporaires visant à limiter la propagation du virus. 

Le temps qu'une recherche des cas contacts soit effectuée, l'enseignement se fera donc à distance pour tous les élèves. Dès ce lundi, les cours seront ainsi dispensés en ligne via Teams. La présence des élèves reste toujours obligatoire. Les examens de cette semaine sont en revanche reportés à une date ultérieure, après les vacances de la Toussaint. 

Pour rappel, le syndicat enseignants invite le ministère de l'Education à prendre de nouvelles dispositions pour le milieu scolaire. Plus de 700 contaminations ont en effet été recensées dans les écoles depuis la rentrée scolaire. Si plusieurs classes ont fermé, l'ECG est néanmoins le premier établissement à renvoyer tous ses élèves à la maison. 

Brèves Luxembourg 26.10.2020

Melbourne sort de trois mois de confinement

(AFP) - Le confinement va finalement être levé à Melbourne, un trimestre après y avoir été imposé pour endiguer la deuxième vague épidémique. Telle est la bonne nouvelle annoncée, ce lundi, par les autorités australiennes, aucun nouveau cas de coronavirus n'ayant été enregistré ces 24 dernières heures dans l'Etat du Victoria. 

Alors que le Luxembourg va bientôt être placé sous couvre-feu en soirée, et que le président du Grand Est craint que sa région ne subisse un nouveau lockdown, l'obligation de rester à son domicile sera levée de l'autre côté du globe pour les habitants de Melbourne dans la nuit de mardi à mercredi. Restaurants, salons de beauté et commerces pourront alors à nouveau accueillir des clients. 

Certaines restrictions avaient déjà été levées la semaine dernière, les habitants étant autorisés à jouer au golf ou à aller chez le coiffeur.

Brèves Luxembourg 26.10.2020

Pas de brasserie pour le Grand-Duc

Le Grand-Duc Henri devait accompagner, ce lundi, le ministre de l'Economie Franz Fayot (LSAP) à Bascharage. Mais ni l'un ni l'autre ne se déplaceront finalement à la Brasserie Nationale. La faute à un covid devenu bien trop menaçant pour que cette visite puisse avoir lieu dans des conditions sanitaires efficaces. 

Les deux visiteurs devaient saisir l'occasion de ce déplacement pour faire le point sur l'initiative Fit4Resiliencce. Une opération de soutien de l'Etat aux industriels reconvertissant tout ou partie de leur activité au bénéfice de la production de biens utiles à la lutte contre le covid. A l'image de ces distillateurs ayant mis leurs alambics au service de la production de gel hydroalcoolique, des foulards produits par Peter Sports ou du changement opéré par l'entreprise GCL à Foetz.

En raison d'infections covid ou de suspicion, les hôpitaux commencent à manquer de personnels.
Brèves Luxembourg 26.10.2020

Mobilisation générale pour la réserve sanitaire

Cet été, les services de soins de santé avaient été soulagés grâce au renfort de la réserve sanitaire. Mais pour cette nouvelle vague, les effectifs en personnels de soins formés ou en cours de formation qui pourraient venir en aide aux équipes en place sont largement plus bas. Paulette Lenert, vendredi à l'heure de signifier le nouveau tour de vis sanitaire, l'a déploré. Mais son ministère de la Santé a déjà réagi en expédiant une circulaire demandant aux fonctionnaires de l'ensemble des autres ministères de venir prêter main-forte.

Ainsi, ces fonctionnaires pourraient être appelés à intervenir dans leur domaine de compétence (logistique, administratif, médecine) en parallèle des effectifs des quatre centres hospitaliers, mais aussi des initiatives mises en place dans le cadre de la lutte contre la pandémie et ses effets. On pense notamment aux indispensables bras supplémentaires attendus à la cellule en charge du tracing; dispositif débordé après l'explosion du nombre de cas. 

Nulle précision dans ce courrier ne vient signaler pour quelle durée cette mise à disposition serait effective, ni quels sont les lieux d'affectation possibles. La possible remise en place des centres de soins avancés, l'aide aux centres de dépistage voire l'ouverture de nouveaux points d'accueil pour le Large Scale Testing étant quelques-uns des points de chute" envisageables.

Déjà en mars, lors de la première vague, la cafétéria avait été réquisitionnée.
Brèves Luxembourg 26.10.2020

La cafétéria du CHEM se mue en hôpital de jour

Aucun doute : l'intense remontée des infections covid au pays remet la pression sur le système hospitalier. A l'exemple de ce qui se passe à Esch-sur-Alzette ce lundi. Ainsi, le Centre Emile-Mayrisch a décidé de fermer au public sa cafétéria. Autant de m2 gagnés pour disposer de capacités supplémentaires afin de créer un hôpital de jour éphémère.

Cet espace servira exclusivement à accueillir les patients devant passer par le service de chirurgie ambulatoire. Ainsi, 18 lits vont être disposés de façon à recevoir spécifiquement ce type de malades, évitant ainsi d'avoir à reporter des interventions.

Déjà en mars dernier, le CHEM avait mobilisé ses équipes pour une réorganisation du même ordre. Il avait alors été mis en place 24 couchages. Sept mois plus tard, la capacité a quelque peu baissé, mais l'utilité du dispositif reste équivalent.

L'actualité d'Emile-Mayrisch a surtout été marquée ces dernières heures par la découverte d'un foyer d'infection covid (cluster) au cœur même du groupe hospitalier. Ainsi, vendredi, la direction signalait la présence du virus dans trois 3 services sur le site de Niederkorn. Au total, 21 patients et 13 membres du personnel soignant avaient été testés positifs au covid. Les patients ont été transférés dans l’unité Covid d’Esch où ils sont sous surveillance. Par mesure de précaution, plus aucune admission n’aura lieu dans les services en question jusqu’à nouvel ordre. Les patients testés négatifs ont été mis en observation /isolement en attendant les résultats des prochains tests.

Le personnel testé positif a été mis en quarantaine à domicile, selon les recommandations en vigueur. Le CHEM continue à prendre en charge l’ensemble de ses patients nécessitant une hospitalisation urgente. Au total, le CHEM comptait à la veille du weekend 45 soignants et 13 personnes des services administratifs et techniques positifs au coronavirus et mis en quarantaine à leur domicile.