Changer d'édition

17 cas de harcèlement sexuel officiellement recensés
Luxembourg 2 min. 03.12.2019

17 cas de harcèlement sexuel officiellement recensés

Le gouvernement fait des efforts pour lutter contre le harcèlement sexuel au travail mais la mise en place d'une hotline n'est pas encore à l'ordre du jour.

17 cas de harcèlement sexuel officiellement recensés

Le gouvernement fait des efforts pour lutter contre le harcèlement sexuel au travail mais la mise en place d'une hotline n'est pas encore à l'ordre du jour.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 03.12.2019

17 cas de harcèlement sexuel officiellement recensés

Les chiffres concernant des signalements pour des propos ou des comportements inappropriés dans le monde du travail apparaissent rares selon les données du ministère du Travail. Toutefois, cette base de données fait ressortir une augmentation depuis 2016.

(DH) - Alors que l'Orange Week, dédiée à la lutte contre les violences faites aux femmes, se déroule actuellement au Luxembourg, le ministre du Travail Dan Kersch (LSAP) a indiqué que 17 cas ont été signalés à l'Inspection du travail et des mines l'an dernier. En réponse à une question parlementaire de Nancy Kemp-Arendt (CSV), le ministre a livré ce chiffre sans autre explication étant donné le peu de statistiques disponibles sur le sujet. 

Son prédécesseur, Nicolas Schmit (LSAP), aujourd'hui Commissaire européen en charge de l'emploi, avait été interrogé sur le sujet au printemps 2018. Il avait alors indiqué que, pour 2017, «12 demandes de renseignement et une plainte avaient été adressées à l'ITM. La plainte n'avait alors pas abouti, faute de preuve». En ce qui concerne 2016, sept demandes de renseignement avaient été faites, mais aucune plainte n'avait été adressée.


#MeToo: un an après, ce qui a changé (ou pas) au Luxembourg
La vague de libération de la parole des femmes qui a suivi les révélations de l'affaire Weinstein a suscité de nombreux débats et contribué à faire bouger les lignes dans de nombreux pays sur le thème des violences faites aux femmes. Et au Grand-Duché?

Si les langues se délient peu à peu près de deux ans après le début du mouvement #MeToo, toujours est-il que les 17 cas signalés par l'ITM ne semblent pas refléter une réalité qui continue de gangrener le monde du travail. Il suffit de mettre ce chiffre en rapport avec le 3.500 violences envers les personnes recensées dans le dernier rapport de la police pour s'en convaincre. 

C'est pourquoi, rappelle Dan Kersch, le ministère de l'Egalité des chances entre les femmes et les hommes a poursuivi une campagne au mois de septembre: «La violence fait mal, défends-toi il y a de l'aide». Campagne déjà organisée en 2018. A cette occasion des flyers, en luxembourgeois et en français, ont été distribués alors que le site www.violence.lu est en service pour apporter des réponses et que les réseaux sociaux ont été utilisés en guise de relais.


Harcèlement sexuel en entreprise: «Les blagues potaches ne sont pas tolérées»
Comment un service de ressources humaines gère-t-il les cas de harcèlements sexuels dans les entreprises? Comment les syndicats réagissent-ils face à la libération de la parole des femmes? Assiste-t-on à un changement de paradigme dans le monde du travail depuis l'affaire Weinstein?

Pour mémoire, le Luxembourg s'est doté en 2000 d'un cadre légal ciblant le harcèlement sexuel sur le lieu de travail.  Les actes répréhensibles sont définis à l'article L.245-2 du Code du travail, qui vise les comportements physiques (attouchements, contacts physiques), mais aussi verbaux (remarques suggestives ou compromettantes).

  Si les faits de harcèlement sont avérés, l'employeur pourra sanctionner le harceleur, la sanction pouvant aller de l'avertissement au licenciement pour faute grave.  

Malgré cet encadrement juridique, la parole a du mal à se libérer. Pourtant, la mise en place d'une hotline n'est toujours pas à l'ordre du jour. En Angleterre et au pays de Galles, au mois d'août, il a fallu que l'actrice Emma Watson monte en première ligne pour lancer une telle plateforme téléphonique.  


Sur le même sujet

Harcèlement sexuel: où sont les chiffres?
Au Luxembourg, il est impossible de se figurer la situation en matière de harcèlement sexuel au travail: de l'aveu même du ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire, «on ne dispose pas de chiffres sur l'ampleur du phénomène».