Changer d'édition

13.628 salariés en chômage partiel en février
Luxembourg 2 min. 26.01.2022
Emploi

13.628 salariés en chômage partiel en février

Les aides aux entreprises et le chômage partiel ont été prolongés jusqu'à fin juin.
Emploi

13.628 salariés en chômage partiel en février

Les aides aux entreprises et le chômage partiel ont été prolongés jusqu'à fin juin.
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 26.01.2022
Emploi

13.628 salariés en chômage partiel en février

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
Le Comité de conjoncture a décidé de permettre à 1.338 entreprises de bénéficier des dispositions particulières décidées à l'entame de la crise sanitaire. Les demandes sont en hausse par rapport au mois dernier.

La crise sanitaire qui perdure, et les records de contaminations enregistrés avec la présence du variant Omicron, continuent de peser sur l'économie luxembourgeoise. Certains secteurs sont plus touchés que d'autres, comme l'horesca et le monde de la nuit.


La crise a ralenti de moitié la création d'emploi dans l'artisanat. Un secteur qui, en 2020, représentait 8.031 entreprises, 99.579 emplois et 1.813 apprentis.
Les aides aux entreprises s'arrêteront en juillet
Le gouvernement souhaite mettre fin au chômage partiel et aux aides à la relance décidées à l'entame de la crise sanitaire d'ici cinq mois. L'arrêt sera toutefois progressif.

Dans ce contexte incertain, le Comité de conjoncture a statué favorablement sur 1.338 demandes de chômage partiel pour le mois de février. Parmi celles-ci, 859 relèvent de source structurelle simplifiée COVID-19. 59 demandes relèvent du secteur manufacturier, 419 sont considérées comme relevant d’un cas de force majeure (dont 10 se rapportent à des entreprises toujours en état de sinistre suite aux inondations de juillet dernier tandis que 409 demandes proviennent d’entreprises qui sont directement concernées par la fermeture administrative des restaurants, cafés et discothèques à 23 heures en vigueur depuis le 25 décembre 2021). Une seule demande relève du lien de dépendance économique.

La tendance au niveau des aides était à la baisse depuis la rentrée de septembre. Mais l'arrivée d'Omicron en fin d'année a changé la donne pour de nombreuses entreprises. Les demandes ont déjà marqué un retour à la hausse le mois dernier.

Plus de travailleurs en chômage partiel

Les demandes avisées positivement pour le mois de février concernent 13.628 salariés. Un nombre en hausse par rapport à janvier, où 11.500 travailleurs ont été concernés par du chômage partiel.

Quant au chômage justement, le taux est retombé au niveau qu'il avait atteint avant la crise sanitaire et même un peu en deçà, pour s'établir à 5,2% en décembre 2021.

Lors de ce même Comité de conjoncture, le gouvernement a décidé de prolonger les aides aux entreprises et le chômage partiel décidés à l'entame de la crise sanitaire jusque fin juin. Dès juillet, les sociétés ne pourront plus en bénéficier. L'arrêt sera cependant progressif et des adaptations sectorielles sont prévues.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Comité de conjoncture a accordé à 831 entreprises de bénéficier des dispositions particulières décidées à l'entame de la crise sanitaire. Le nombre de demandes est en baisse par rapport à janvier.
Low angle view of a millennial woman openning the security grill of her small store
Le Grand-Duché compte désormais autant de demandeurs d'emploi qu'il en enregistrait au début de l'année 2019. Le pays continue cependant de faire face à un grand nombre de chômeurs de longue durée.
Principalement concernés par les nouvelles restrictions sanitaires, les secteurs de l'Horeca et de l'événementiel peuvent désormais faire la demande du chômage partiel pour les mois de décembre et janvier. Elle peut même être rétroactive.