Changer d'édition

100 millions sur la table après les inondations
Luxembourg 3 min. 25.08.2021
Annonce de Xavier Bettel

100 millions sur la table après les inondations

Déjà 143 demandes de dédommagements ont été reçues par le ministère de la Famille de la part de familles impactées par les inondations.
Annonce de Xavier Bettel

100 millions sur la table après les inondations

Déjà 143 demandes de dédommagements ont été reçues par le ministère de la Famille de la part de familles impactées par les inondations.
Gerry Huberty
Luxembourg 3 min. 25.08.2021
Annonce de Xavier Bettel

100 millions sur la table après les inondations

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le Premier ministre a annoncé que l'enveloppe gouvernementale dédiée à la réparation des dommages des crues de la mi-juillet doublera. Rien que pour réparer routes et bâtiments publics endommagés, 26 millions d'euros seraient nécessaires.

Il y a un mois, Xavier Bettel avait signifié son intention de ne pas devenir «l'assureur de tout le pays». Seulement, à l'issue du conseil de gouvernement de ce 25 août, le Premier ministre a dû se rendre à l'évidence. La première enveloppe de 50 millions d'euros destinée à effacer les plaies liées aux inondations sera insuffisante. Au vu de l'afflux du nombre de demandes de dédommagements auprès des administrations, la voilà donc qui passe à 100 millions d'euros.


17/07/2021 , Heischwasser, Inondation , cafe bei der Uelzecht , Hesperange , Hesperange , Laurent Blum
«Le diable se cache dans les détails» pour les assurances
A l'heure où les résidents font le point sur l'ampleur des dégâts engendrés par les intempéries, l'Union luxembourgeoise des consommateurs revient sur les erreurs à éviter lors de la déclaration de sinistre.

C'est là une des principales annonces de l'intervention de Xavier Bettel après cet été tourmenté. Entre covid et Afghanistan, la catastrophe naturelle qui est venue frapper le pays à la mi-juillet a montré combien le Luxembourg pouvait être vulnérable. Une crise qui, selon le chef du gouvernement, a été vécue «sans grandes fautes mais certainement avec des choses à améliorer». 

D'ailleurs, Xavier Bettel a reçu une première synthèse rédigée par le haut-commissariat à la protection nationale. Un document qui sera présenté prochainement à la Chambre. «Donnez-moi deux semaines encore», a plaidé le Premier ministre. Le temps non seulement de lister là où le pays a pu fauter (le système d'alerte par exemple) et les améliorations à envisager (comme l'envoi généralisé de SMS aux zones à risques).

Acté par le ministre des Finances

Une chose est sûre : le montant des dégâts est supérieur aux premières estimations. Les assureurs avaient déjà doublé le montant envisagé des remboursements (passant là aussi à 100 millions d'euros), l'Etat lui double la facture envisagée. Le ministre des Finances, Pierre Gramegna (DP) ayant d'ores et déjà acté que 100 millions pourraient être nécessaires.

Il est vrai que comme les averses ont fait gonfler le cours des rivières les 14-15 juillet dernier, chaque jour apporte son lot de nouvelles demandes d'aides. Xavier Bettel a déjà donné quelques exemples : 1,6 million d'euros pour 153 demandes du secteur agricole, 10 millions nécessaires pour restaurer des bâtiments publics endommagés (musées ou lycées par exemple), 16 millions pour remettre en état des routes, 8 millions pour refaire certaines canalisations et stations d'épuration.

A cela s'ajoute le coût des mesures de chômage partiel élargies aux entreprises ayant dû subir une baisse voire l'arrêt de leur activités à la suite de cet événement climatique.


Echternach tourne peu à peu la page des inondations
Particulièrement touchée par la montée des eaux de la Sûre survenue le 15 juillet dernier, la cité affiche une semaine plus tard un tout autre visage. Et ce, même si des vestiges des importants dégâts survenus restent encore visibles.

La facture gonflera encore plus quand les communes auront fait parvenir leurs demandes d'aide au ministère de l'Intérieur. Pour l'heure, une seule a adressé son dossier. Mais possiblement une trentaine d'autres devraient suivre... Du côté des habitants aussi, l'assistance d'urgence mise en place est fortement sollicitée. 143 demandes sont parvenues au ministère de la Famille déjà, qui en attend encore davantage d'ici la fin de l'année.

Les entreprises ne sont pas en reste dans leur mains tendues. 150 sociétés ont ainsi déjà réclamé une aide sonnante et trébuchante. «Seize ont déjà reçu un acompte. Soit 600.000 euros débloqués», a indiqué Xavier Bettel. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En déclarant jeudi soir le Grand-Duché en état de catastrophe naturelle, le gouvernement a ouvert la voie à un remboursement rapide des résidents impactés. Des dégâts par ailleurs uniquement matériels puisque le pays ne compte officiellement aucune victime, ni aucun blessé lié aux inondations.
Lokales,Hocvhwasser,Überschwemmung Steinheim..Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le pacte de redémarrage, annoncé mercredi par le Premier ministre, a été détaillé par le ministre des Finances. Un plan supplémentaire de «700 à 800 millions d'euros» voué à permettre que tout le monde «joue le jeu des liquidités».
Politik, Sommerinterview Pierre Gramegna, Minister der Finanzen, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Chômage partiel prolongé, fonds de relance et solidarité pour les secteurs encore à l'arrêt, allocation de vie chère doublée, incitation fiscale à baisser les loyers : le gouvernement a présenté, mercredi, de nouvelles mesures pour soutenir tant les sociétés que les particuliers.
Visite entreprise Circuit Foil Luxembourg avec le Premier Ministre, Foto Lex Kleren