Changer d'édition

100 millions d'euros pour décarboner ArcelorMittal
Luxembourg 3 min. 28.09.2022
Un accord signé ce mardi

100 millions d'euros pour décarboner ArcelorMittal

ArcelorMittal est l'un des plus gros pourvoyeurs d'emplois du Luxembourg.
Un accord signé ce mardi

100 millions d'euros pour décarboner ArcelorMittal

ArcelorMittal est l'un des plus gros pourvoyeurs d'emplois du Luxembourg.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 28.09.2022
Un accord signé ce mardi

100 millions d'euros pour décarboner ArcelorMittal

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Le gouvernement s'est ainsi engagé à soutenir financièrement le géant de la sidérurgie dans le cadre de plusieurs projets censés réduire l'empreinte carbone d'ArcelorMittal au Luxembourg.

ArcelorMittal au Luxembourg, c'est pas moins de 3.460 emplois. Le géant de la sidérurgie est l'un des plus gros pourvoyeurs d'emplois du pays. Un acteur important de la vie économique que le Luxembourg se doit de soutenir, notamment dans le cadre de la décarbonisation de la société nécessaire selon les autorités luxembourgeoises.  


Arcelor Mittal enregistre un bénéfice record
La meilleure année du géant luxembourgeois de l'acier depuis 2008 est synonyme de récompenses pour les actionnaires et de liquidités pour les acquisitions.

C'est ainsi que ce mardi, un accord, visant à permettre aux sites luxembourgeois du groupe ArcelorMittal de s'engager sur la voie de la production d'acier neutre en carbone, a été signé.  «Ce protocole d'accord confirme la volonté du gouvernement luxembourgeois de soutenir financièrement ces investissements stratégiques, par le biais des différents mécanismes d'aides applicables».

Transformation de l'aciérie de Belval

Concrètement, on parle d'un paquet de projets dont la valeur est estimée à 100 millions d'euros, un sacré coup de pouce pour ArcelorMittal donc. Le premier projet consistera en une transformation de l'aciérie de Belval avec un nouveau four à arc électrique (EAF). «Cet investissement permettra une meilleure efficacité énergétique et un accroissement des capacités de production d'acier de près de 15%, pour atteindre 2,5 millions de tonnes d'acier par an, et ainsi établir une autosuffisance en matière de capacité de production d'acier au Luxembourg pour couvrir les besoins en produits finis laminés», explique le ministère de l'Economie dans un communiqué.

Plus tard, l'empreinte carbone résiduelle sera appréhendée par une vague de nouveaux développements technologiques, tels que le remplacement du gaz naturel dans les fours de réchauffage des laminoirs par des ressources énergétiques alternatives.


500 millions d'euros sur 10 ans pour aider les entreprises
Une dizaine d'entreprises du pays concernées par le système européen d'échange de crédit-carbone vont disposer d'un coup de pouce financier.

Ensuite, ArcelorMittal a l'ambition de faire de Bissen le premier site neutre en carbone de la division ArcelorMittal Wire Solutions, grâce à un investissement dans la modernisation de ses lignes de tréfilage et de galvanisation, par la mise en œuvre de technologies de pointe. «Des études visant à confirmer la faisabilité de ces projets ont été lancées et la décision d'exécution sera prise en fonction des résultats. Le cas échéant, un investissement, pouvant atteindre un total de 30 millions d'euros, sera réalisé en plusieurs étapes au cours des cinq prochaines années», confirme également le ministère.

Relocalisation du centre R&D d'Esch

Enfin, le centre R&D d'Esch, qui célèbre cette année ses 50 ans d’existence, a un rôle clé à jouer dans le développement de processus de production, de produits et d'applications pour les usines d'ArcelorMittal au Luxembourg, en particulier pour les projets de décarbonation couverts par le protocole d'accord. «Dans ce contexte, le groupe a l’intention de relocaliser le centre de recherche actuel, situé à Esch-sur-Alzette, vers le site de Belval. Ceci permettra de consolider et de renforcer les activités de R&D d'ArcelorMittal au Luxembourg, et favorisera des interactions étroites avec les sites d'ArcelorMittal Produits Longs, l'Université du Luxembourg et le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), en créant un pôle d'innovation qui tirera parti de cette concentration d'activités.»


ARCHIV - 11.02.2019, Brandenburg, Eisenhüttenstadt: Flachbandstahl, der zu Coils aufgerollt ist, liegt im Warmwalzwerk der ArcelorMittal Eisenhüttenstadt GmbH. ArcelorMittal veröffentlicht am 30.07.2020 seine Halbjahreszahlen. Foto: Patrick Pleul/ZB/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Arcelormittal profite des prix élevés de l'acier
Malgré une demande plus faible, le chiffre d'affaires a nettement augmenté.

Franz Fayot (LSAP), ministre de l'Économie, a déclaré que les investissements prévus à travers les différents projets s'inscrivent dans les priorités du gouvernement pour la transition climatique et «représentent une opportunité importante non seulement pour l'environnement, mais aussi pour renforcer la réputation du Luxembourg en tant que site industriel de renom, à la pointe de l'innovation.»

Selon Geert van Poelvoorde, vice-président d'ArcelorMittal et directeur général d'ArcelorMittal Europe, ArcelorMittal Europe avance dans son objectif de réduire les émissions de CO2 de 35% d'ici 2030. «Nous sommes reconnaissants au gouvernement luxembourgeois pour son soutien continu et son appui à notre feuille de route de décarbonation, sans lesquels nos projets ambitieux ne seraient pas possibles».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Voilà plus de deux ans et demi que le géant de l'acier ArcelorMittal annonçait une baisse des effectifs sur deux de ses unités de production majeures au Luxembourg. Un point a été fait sur l'accord conclu précédemment.
Réunis pour la troisième fois ce jeudi pour évoquer la pérennité de la présence du géant mondial de l'acier au Luxembourg, les partenaires sociaux semblent s'accorder sur la direction à prendre. Mais bon nombre d'interrogations restent encore en suspens.
Un jour avec un Couleur-Giesser, Chez Arcelor Mittal, Stahlwerk, Siderurgie, Stahlindustrie a Esch-sur-Alzette, le 06 Decembre 2016. Photo: Chris Karaba
Au lendemain de l'annonce de Dan Kersch, ministre du Travail, d'une restructuration impactant plusieurs centaines d'emplois sur les sites de Belval et Differdange, le géant de l'acier indique vendredi «ne pas confirmer» les chiffres avancés.
Un jour avec un Couleur-Giesser, Chez Arcelor Mittal, Stahlwerk, Siderurgie, Stahlindustrie a Esch-sur-Alzette, le 06 Decembre 2016. Photo: Chris Karaba
Siège mondial d'ArcelorMittal
Le nouveau siège mondial d'ArcelorMittal doit être construit dans le quartier européen à Luxembourg-Kirchberg. Le géant mondial de l'acier et le Fonds Kirchberg annoncent ce mercredi que trois cabinets d'architectes restent en lice.
Le nouveau siège mondial d'ArcelorMittal doit être construit sur la surface colorée en rouge sur cette photo, juste à côté du European Convention Center Luxembourg (ECCL).