Changer d'édition

10.000 logements fleuriront au Kirchberg d'ici 2040
Luxembourg 3 min. 22.05.2019

10.000 logements fleuriront au Kirchberg d'ici 2040

10.000 logements fleuriront au Kirchberg d'ici 2040

Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 3 min. 22.05.2019

10.000 logements fleuriront au Kirchberg d'ici 2040

Peuplé à l'heure actuelle de quelque 3.800 résidents, le quartier d'affaires devrait prendre un tout autre visage dans les décennies à venir avec la construction d'habitations «à prix abordable», selon le Fonds Kirchberg.

(Jmh avec che) - Créé de toutes pièces dans les années 1960 afin d'accueillir les institutions européennes, le Kirchberg reste un quartier à part de la capitale. Fréquenté pendant les heures de bureau par les quelque 41.000 salariés issus des cabinets d'avocats, des cabinets d'audit ou des banques, le plateau voit sa population fondre le soir venu, puisqu'ils ne sont officiellement que 3.800 à y résider. Une réalité qu'entend changer le Fonds Kirchberg, en charge du développement du quartier d'affaires.

D'ici à 2040, le nombre d'habitants doit être multiplié par cinq pour atteindre 21.400 personnes. Pour ce faire, l'établissement public s'est associé avec la Société nationale des habitations  à bon marché (SNHBM) pour créer 10.000 nouveaux logements qui seront vendus ou loués «à prix abordable». «Nos prix sont inférieurs de 40 % aux prix habituels du marché, tandis que les prix de la SNHBM sont même inférieurs à 60 %», précise Patrick Gillen, président du Fonds Kirchberg qui entend, par cette opération «freiner la spéculation immobilière» et permettre «aux personnes qui gagnent normalement leur vie» de s'installer au coeur du quartier d'affaires.


Le tram poursuit son avancée; prochains arrêts Cloche d'Or pour le sud et Findel pour le nord-est de la capitale.
Le Luxembourg investit pour faciliter la mobilité
Le ministre de la Mobilité et des Travaux publics François Bausch a présenté lundi à la Chambre des députés une trentaine de grands projets d'infrastructures pour un total de 1,4 milliard d'euros d'ici quatre ans. La plupart d'entre eux concernent la mobilité.

Réalisés au travers de baux emphytéotiques d'une durée de 99 ans et d'un droit de préemption pour le Fonds, ces projets ne seront accessibles qu'à des personnes répondant à un cahier des charges strict. À savoir des locataires ou des propriétaires qui travaillent à proximité de leur logement - ville de Luxembourg, Strassen, Hesperange, Niederanven ou Sandweiler - et qui s'engagent à utiliser le bien à leur propre bénéfice. Et donc à ne pas le louer ou le sous-louer. Avec l'idée d'amener les futurs habitants à utiliser les transports publics ou les infrastructures de mobilité douce. 

Corollaire des habitations à prix abordable, les infrastructures liées à la mobilité douce doivent être développées au Kirchberg.
Corollaire des habitations à prix abordable, les infrastructures liées à la mobilité douce doivent être développées au Kirchberg.
Photo: Gerry Huberty

À noter que ces critères sont déjà en vigueur dans les logements en construction au sein du Réimerwee et du Kiem, dont les premiers nouveaux habitants devraient d'ailleurs s'installer dans les semaines à venir. D'autres projets en cours doivent également faire gonfler le nombre de résidents du quartier, comme au Grünewald, Kuebebierg (2.486 logements) ou Laangfur ( 2.317 logements), devraient attirer les résidents. Sans oublier le projet Infinity, qui se composera notamment de la plus haute tour du quartier. Un projet non destiné à l'habitat social cette fois-ci.


Bientôt un hôtel et un site dédiés aux métiers créatifs au Grünewald
Le Fonds Kirchberg est à la recherche d’un partenaire-investisseur pour la construction, l’exploitation et la gestion d’un complexe immobilier qui réunira différentes fonctions urbaines.

Au cours des 15 dernières années, le Fonds Kirchberg annonce avoir investi pas moins de 400 millions d'euros dans le développement du plateau, dont «la moitié au cours des cinq dernières années», selon Patrick Gillen. Parmi eux, la future Bibliothèque nationale, le nouveau siège ArcelorMittal, la construction du Lycée Michel Lucius, le réaménagement de la place de l'Europe ou la construction d'une passerelle entre l'avenue John F. Kennedy et le Mudam. De quoi mener des évolutions notables dans le quartier d'affaires dans les prochaines années.



Sur le même sujet

Le Luxembourg investit pour faciliter la mobilité
Le ministre de la Mobilité et des Travaux publics François Bausch a présenté lundi à la Chambre des députés une trentaine de grands projets d'infrastructures pour un total de 1,4 milliard d'euros d'ici quatre ans. La plupart d'entre eux concernent la mobilité.
Le tram poursuit son avancée; prochains arrêts Cloche d'Or pour le sud et Findel pour le nord-est de la capitale.
Une nouvelle piste piétonne et cyclable pour le Kirchberg
Le quartier du Kirchberg se dote d'une nouvelle piste piétonne et cyclable. Si tout se déroule comme prévu, la passerelle menant de l'avenue J. F. Kennedy à Mudam en passant par le parc Dräi Eechelen pourrait être terminée à l'été 2021.