Changer d'édition

1.800 euros par an et par ménage pour des achats en ligne
Luxembourg 2 min. 25.11.2022
E-commerce au Luxembourg

1.800 euros par an et par ménage pour des achats en ligne

En 2021, 38% des acheteurs en ligne avaient effectué leurs achats auprès de vendeurs nationaux. Environ 30% des vendeurs de produits en ligne sont hébergés dans un pays hors de l'UE.
E-commerce au Luxembourg

1.800 euros par an et par ménage pour des achats en ligne

En 2021, 38% des acheteurs en ligne avaient effectué leurs achats auprès de vendeurs nationaux. Environ 30% des vendeurs de produits en ligne sont hébergés dans un pays hors de l'UE.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 25.11.2022
E-commerce au Luxembourg

1.800 euros par an et par ménage pour des achats en ligne

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Sur 26 produits testés, 23 interdictions de mises sur le marché de produits ont été prononcées.

Alors qu'une coalition composée de militants et d'activistes s'apprêtent à manifester ce vendredi, jour de Black Friday, pour dénoncer les pratiques et le modèle économique d'Amazon, le gouvernement s'est quant à lui penché, ce jeudi, sur le profil type du consommateur luxembourgeois en matière d'«e-commerce». Mais pas que, il a aussi été question de la qualité des produits et de la conformité des produits reçus.


(FILES) In this file photo taken on November 27, 2019 shows price markdown signs for Black Friday sales in a shop in Caen, northwestern France. - Black Friday is a sales offer originating from the US where retailers slash prices on the day after the Thanksgiving holiday. (Photo by Sameer Al-DOUMY / AFP)
Possible de faire de bonnes affaires au Black Friday?
À partir de ce lundi, le commerce de détail proposera à nouveau des offres alléchantes dans le cadre de la Black Week. Voici à quoi vous devez faire attention lors de vos achats.

Une étude réalisée conjointement entre la ministre de la Protection des consommateurs, Paulette Lenert (LSAP), le ministre de l'Économie, Franz Fayot (LSAP), ainsi que l'ILNAS, l'Institut luxembourgeois de la normalisation, de l'accréditation, de la sécurité et qualité des produits et services.

On y apprend notamment que chaque année, au Luxembourg près de 70% des internautes font des achats en ligne. Au Luxembourg, un ménage dépense en moyenne 1.800 euros par an pour des achats en ligne. C'est plus qu'en 2019 où 63% des résidents ont effectué au moins un achat en ligne. Un lien plus que probable avec la pandémie qui a révolutionné nos habitudes de consommation.

Beaucoup d'achats des pays en dehors de l'Europe

De plus, en 2021, 38% des acheteurs en ligne avaient effectué leurs achats auprès de vendeurs nationaux. Environ 30% des vendeurs de produits en ligne sont hébergés dans un pays hors de l'UE.


Comment les drones changent le monde des affaires au Luxembourg
Ces dernières années, les drones sont devenus de plus en plus un facteur économique. Une nouvelle association sectorielle veut promouvoir le marché des drones au Luxembourg.

Et c'est là que cela peut poser problème. En effet, certains sites bien connus, implantés notamment en Chine, proposent une multitude de produits à des prix défiant toute concurrence. Toutefois, ceux-ci ne sont pas, dans bon nombre de cas, en conformité avec les règles européennes. C'est pour cette raison que l'ILNAS a effectué des contrôles administratifs (existence du marquage CE, du dossier technique ou de l’instruction de sécurité, etc.) et techniques (résistance des câbles, compatibilité électromagnétique, niveau sonore, etc.). 

De nombreux produits non conformes

Au total, 26 produits ont été testés, dont des écouteurs sans fil, des batteries externes, des tondeuses à gazon ou encore des jouets pour enfants. 23 interdictions de mises sur le marché de produits ont été prononcées. Six produits présentaient un risque grave et ont été notifiés via «Safety Gate», le système d'alerte rapide de l'UE relatif aux produits de consommation dangereux, pour informer les autorités compétentes des autres États membres. Une absence de non-conformité n'a été constatée que sur deux produits seulement. 


Les achats en ligne gagnent en puissance
L'enquête «Consommation et besoins des consommateurs», réalisée auprès de 2.500 participants, a passé au crible les habitudes des consommateurs luxembourgeois.

Le ministre de l'Économie, Franz Fayot a rappelé toute l'importance de l'ILNAS qui permet «d'éviter la mise sur le marché et la mise en fonction de produits non conformes sur le marché luxembourgeois qui mettent en danger la sécurité et la santé de personnes». «L'ILNAS contribue ainsi à protéger les consommateurs et à éviter une concurrence déloyale entre les entreprises, les produits non conformes étant souvent fabriqués moins cher.»

Paulette Lenert n'a pu que renchérir, expliquant que l'ILNAS, ainsi que les contrôles effectués par les services du ministère de la Protection des consommateurs, constituent un «outil de marché important, car ils protègent à la fois les consommateurs et les professionnels».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si le géant américain a annoncé, mardi, augmenter le tarif du bouquet de ses services de fidélisation dans plusieurs pays d'Europe, les résidents du Grand-Duché ne seront, eux, pas impactés par ces changements.