Changer d'édition

1,7 million d'euros dépensés en bons d'hébergement
Luxembourg 3 min. 01.09.2020 Cet article est archivé

1,7 million d'euros dépensés en bons d'hébergement

La plage du site Baggerweier de Remerschen a connu un joli succès de fréquentation avec plus de 37.000 visiteurs durant l'été.

1,7 million d'euros dépensés en bons d'hébergement

La plage du site Baggerweier de Remerschen a connu un joli succès de fréquentation avec plus de 37.000 visiteurs durant l'été.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 3 min. 01.09.2020 Cet article est archivé

1,7 million d'euros dépensés en bons d'hébergement

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
A une dizaine de jours de la fin de la saison, le ministre du Tourisme s'est félicité de l'intérêt des résidents à visiter le pays. Une éclaircie dans la grisaille alors que le secteur souffre toujours des conséquences de l'épidémie de covid-19.

Le classement du Luxembourg comme zone à risque, vers la mi-juillet, a laissé des traces dans les chiffres de fréquentation des différents établissements touristiques. Selon les sondages réalisés par Luxembourg for Tourism (LFT), les hôtels et les campings ont enregistré des annulations de séjours des Allemands et des Belges. De sérieux contretemps fort heureusement compensés par une nette hausse du tourisme domestique.

Du coup, «62% des hôtels et même 86% des campings interrogés ont déclaré avoir accueilli davantage de résidents luxembourgeois», précise le ministère du Tourisme qui vient de faire un sondage. Et ce succès est grandement dû aux vouchers de 50 euros distribués aux frontaliers et résidents. Ainsi, l'action des bons d'hébergement a permis d'absorber les désistements de dernière minute.


Badespass - Camping Bourscheid - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Déjà 12.000 vouchers touristiques utilisés
Les bons de 50 euros diffusés par le ministère du Tourisme commencent à porter leurs fruits. Même s'ils restent valables jusqu'en décembre, c'est bien maintenant que leur effet levier est attendu dans les hôtels, campings et gîtes du pays.

Selon la Direction générale du tourisme, «34.000 bons ont été encaissés auprès de 234 différentes structures d'hébergement». En moyenne, 600 bons ont été utilisés par jour de semaine depuis la mi-juillet et 1.000 bons les samedis et dimanches.  

Outre cette action, d'autre initiatives ont également vu le jour comme la chasse au trésor à travers le pays, l'opération «Move, we carry» ou encore le Vëlosummer 2020 et ses 270 km de pistes cyclables sans oublier le nouveau site www.100thingstodo.lu, mis en ligne par LFT et qui, depuis le début du mois de juillet, a enregistré près de 469.000 visites uniques. Des actions qui entrent dans le cadre de la campagne «Lëtzebuerg, dat ass Vakanz». 


Le tourisme de proximité, atout du Luxembourg
La pandémie de covid-19 va obliger le secteur à se réinventer. Et pour mener à bien sa mission, le pays affiche ses spécificités: proximité, nature et fidélité de ses visiteurs. Une opportunité à saisir selon le ministre du Tourisme Lex Delles (DP) et le directeur du LCTO Tom Bellion.

«Le concept «Vakanz doheem» a des chances de marquer notre saison touristique. Les bons d'hébergement ont convaincu un grand nombre de résidents de considérer la destination luxembourgeoise comme une réelle alternative», s'est félicité Lex Delles (DP) qui a mis à profit sa visite au Baggerweier de Remerschen pour dresser le premier bilan de la saison touristique 2020. 

Les entreprises du milieu ne sont pas encore sorties de crise, l'hébergement payant a reculé par rapport aux six premiers mois de 2019 au contraire du tourisme domestique qui se trouve en  plein essor. Ce dernier a donc profité à merveille de la campagne lancée par le gouvernement. En guise de conclusion, le ministre du Tourisme a lancé un appel aux acteurs du milieu en les poussant à «conserver et à cultiver la réactivité, la polyvalence et l'esprit innovant dont ils ont fait preuve au cours des derniers mois». 

Pour Xavier Bettel (DP), qui accompagnait ce mardi le ministre du Tourisme en Moselle, «l'opération «Vakanz doheem» nous a permis de redécouvrir la beauté, la sérénité et la diversité de notre pays, de son paysage et de sa nature.» Le Premier ministre a notamment mis en évidence «l'adaptation» des acteurs au cours des derniers mois marqués par la pandémie de covid-19.   

Lex Delles et Xavier Bettel ont visité le site du Baggerweier au côté de Ramon Hemmer, directeur de l'«Erliefnis Baggerweier ASBL».
Lex Delles et Xavier Bettel ont visité le site du Baggerweier au côté de Ramon Hemmer, directeur de l'«Erliefnis Baggerweier ASBL».
Photo: Chris Karaba


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Trois millions d'euros pour le tourisme associatif
Après avoir incité à découvrir le pays à vélo, soutenu la relance des structures d'accueil via la distribution de 70.000 bons de 50€, le ministère du Tourisme offre maintenant son soutien aux associations qui œuvrent pour la promotion touristique dans le pays.
Vianden Souvenirladen Touristen Tourismus
270 km à vélo pour découvrir le pays autrement
Vëlosummer a maintenant ses six tracés. L'opération s'adresse aux personnes désireuses d'explorer le Grand-Duché à deux roues via des parcours -hors circulation routière- permettant de pédaler d'un joli coin à un bon restaurant.
Tous les bons de 50 euros ont été distribués
Vous n'avez pas reçu votre "voucher touristique" offert par le ministère du Tourisme? Pas de panique, il est encore possible de réclamer le pass donnant droit à une réduction sur une nuitée au Luxembourg.
Urlaub mit dem Wohnmobil
Cet été, les touristes boudent le Luxembourg
Avec un nombre d'infections à nouveau en hausse, l'industrie touristique souffre en raison du nombre important d'annulations. Que ce soit dans les hôtels, les campings ou les auberges de jeunesse. La faute à une mauvaise communication, selon l'Horesca.
Clervaux - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Cette chasse au trésor n'attend plus que vous
C'est une des initiatives mises en place par le ministère du Tourisme pour animer cet été 2020. Après la Moselle, les aventuriers sont attendus à partir de ce lundi 27 juillet du côté des Ardennes. Au bout de l'énigme, des cadeaux!
Le Luxembourg, cet autre pays du camping
Représentant un tiers du total des nuitées, le fait de dormir sous la tente ou dans une caravane constitue l'un des secteurs touristiques d'ampleur au Grand-Duché. Au point que le pays se classe en première position au niveau européen, au même niveau que le Danemark, selon les dernières données d'Eurostat publiées jeudi.
Lokales,Vakanz Doheem Reportage-Camping Tintesmühle. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le Luxembourg ambitionne «un tourisme plus qualitatif»
Pilier de l'activité économique selon Lex Delles, le secteur touristique doit se réinventer pour se relancer après avoir subi la crise sanitaire de plein fouet. Le marché de proximité sera valorisé de même que le tourisme d'affaires qui bénéficiera d'un nouveau label pour rassurer les visiteurs.
Osten , Fokus Schiessentümpel , Mullerthal , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort