Changer d'édition

1.500 km avec un Vël'OK d'un trait, «c'est surréaliste»
Luxembourg 2 min. 22.07.2019

1.500 km avec un Vël'OK d'un trait, «c'est surréaliste»

1.500 km avec un Vël'OK d'un trait, «c'est surréaliste»

Photo: Sébastien Cayotte
Luxembourg 2 min. 22.07.2019

1.500 km avec un Vël'OK d'un trait, «c'est surréaliste»

Maurice FICK
Maurice FICK
Seize jours pour couvrir les 1.500 km qui séparent Esch-sur-Alzette et le Colisée à Rome. C'est la prouesse sportive que vient de réaliser Sébastien Cayotte sur un vélo en libre-service de la ville sans prendre un jour de repos.

«C'est surréaliste, je n'y crois pas encore vraiment!» Il était un peu après 14 heures ce lundi lorsque Sébastien Cayotte a touché à son but, le Colisée à Rome. Parti de l'hôtel de ville d'Esch-sur-Alzette le samedi 6 juillet 2019, le jeune homme de 24 ans a pédalé sans relâche durant seize jours, traversé les Alpes à la force du mollet pour parvenir à sa destination au guidon d'un Vél'OK qui pèse tout de même 25 kg.


Le col du Gothard à vélo libre-service
Une visite nocturne surprise, des rencontres insolites, un difficile passage de col... à mi-parcours de son défi insolite qui le conduit d'Esch à Rome sur un vël'OK de 25 kg, Sébastien Cayotte a vécu bien des aventures.

A titre de comparaison, les vélos des coureurs du Tour de France qui arrivent dans les Alpes cette semaine, pèsent aux alentours de huit kilos, soit trois fois moins! Totalement autonome, Sébastien Cayotte était chargé de dix kilos supplémentaires, ses affaires personnelles de couchage, transportées sur son dos et dans le panier de son vélo.

Près de 1.000 euros pour les enfants atteints du cancer

Habitué aux défis insolites comme le tour du Luxembourg à trottinette ou Luxembourg-Paris à Vél'OH!, Sébastien Cayotte était «chamboulé» par toute l'émotion provoquée à son arrivée par les nombreux souvenirs de voyage, une grosse fatigue et le chaleureux accueil de ses parents et sa moitié qui ont fait le voyage jusqu'à Rome.


D'Esch à Rome sur un Vël'OK de 25 kg
Le tour du pays en trottinette, Luxembourg-Paris en Vel'OH!, la traversée de la Corse à pied... Sébastien Cayotte aime les défis insolites. Samedi il partira d'Esch-sur-Alzette pour rejoindre Rome sur un vélo de 25 kg. Mais quelle est sa motivation profonde?

Il confesse à Rome: «Cette fois, je n'étais vraiment pas sûr d'y arriver», notamment «parce que j'étais seul et sans assistance». Il a couvert en moyenne 94 km par jour. Un défi baptisé «Challenging for smile» que l'étudiant en master de sciences de l'éducation a, une fois de plus, réalisé pour venir en aide aux enfants atteints d'un cancer via la Fondation Kriibskrank Kanner.

Au fil de son périple, la cagnotte s'est remplie de 959 euros de dons et de milliers de mercis pour tant d'effort fourni. Les sourires et la joie offerte ne se comptent plus!


Sur le même sujet

D'Esch à Rome sur un Vël'OK de 25 kg
Le tour du pays en trottinette, Luxembourg-Paris en Vel'OH!, la traversée de la Corse à pied... Sébastien Cayotte aime les défis insolites. Samedi il partira d'Esch-sur-Alzette pour rejoindre Rome sur un vélo de 25 kg. Mais quelle est sa motivation profonde?
"Challenging for Smiles": Après le Vél'Oh, la trottinette!
Sébastien Cayotte se lance un nouveau défi. Il laisse le Vél'Oh pour s'attaquer à une distance sur une trottinette cette fois afin de soutenir les enfants atteints du cancer. Le jeune étudiant sportif d'Esch-sur-Alzette fait aussi des progrès en vidéo, où il fait rire beaucoup d'internautes.
Sébastien Cayotte à Amsterdam en avril avec son Vél'Oh.