Changer d'édition

1.273 enfants ukrainiens scolarisés au Luxembourg
Luxembourg 2 min. 15.06.2022
Depuis le début de la guerre

1.273 enfants ukrainiens scolarisés au Luxembourg

Le gouvernement luxembourgeois met tout en œuvre pour que les enfants ukrainiens puissent suivre une scolarité «normale».
Depuis le début de la guerre

1.273 enfants ukrainiens scolarisés au Luxembourg

Le gouvernement luxembourgeois met tout en œuvre pour que les enfants ukrainiens puissent suivre une scolarité «normale».
Photo: dpa
Luxembourg 2 min. 15.06.2022
Depuis le début de la guerre

1.273 enfants ukrainiens scolarisés au Luxembourg

Les enfants ukrainiens accueillis au Luxembourg sont scolarisés dans des établissements publics comme privés. Le ministère de l'Education a prévu un encadrement pendant les vacances scolaires, ainsi que des solutions pour les élèves en fin de cycle secondaire.

1.273 élèves ukrainiens sont scolarisés dans des établissements luxembourgeois depuis le début de la guerre dans leur pays. C'est ce qui a été indiqué ce mardi, au détour d'une visite du ministre de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, dans l'une de ces écoles, le Lënster Lycée -  International School. Les élèves sont accueillis principalement dans les écoles internationales publiques du Grand-Duché, mais aussi dans des établissements privés.

Dans des écoles internationales ou fondamentales

Actuellement, «812 élèves sont scolarisés dans des classes d'accueil à langue véhiculaire anglaise, ouvertes spécifiquement pour élèves ukrainiens. Le choix de l'anglais s'est imposé, car les élèves ukrainiens l'apprennent dès leur troisième année d'études», précise le ministère.


schule
Comment réussir l'intégration des élèves ukrainiens
Deux scientifiques donnent leur éclairage sur la manière dont l'école devrait prendre en charge les enfants et les jeunes Ukrainiens qui se sont réfugiés au Luxembourg.

Puis, quand leur niveau leur permet, ils peuvent rejoindre une classe dite «régulière» où ils peuvent ajouter l'apprentissage du français ou de l'allemand à leurs enseignements. Dans certains cas, quand leur niveau l'autorisait, certains élèves ukrainiens ont directement rejoint une classe internationale régulière.

Outre ces 812 jeunes, 461 autres enfants, âgés de moins de 11 ans, ukrainiens ont rejoint des écoles fondamentales où ils suivent des cours d'accueil en allemand ou en français. Dans le détail, 111 de ces élèves ont moins de 3 ans, 117 ont 4 ou 5 ans et enfin 233 ont entre 6 et 11 ans. 

Test en ligne en fin de cycle secondaire

En parallèle de ces données chiffrées, le ministère de l'Éducation nationale a indiqué que des solutions vont être mises en place pour les adolescents ukrainiens arrivant en fin de cycle secondaire. «Ils pourront participer à un test en ligne au mois d'août ou septembre organisé par le ministère ukrainien de l'Éducation, leur permettant d'accéder à des études universitaires ukrainiennes. Le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse assurera la logistique de la préparation et de la passation du test (salles, ordinateurs, surveillance) dans les locaux du Lycée Michel Lucius. Le test portera sur la langue ukrainienne, les mathématiques et l'histoire de l'Ukraine», détaille-t-on.


Lokales, ukrainische Familien, was ist aus der ukrainischen Familie der 21 geworden? Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Du bortsch au knödel, trois mois au Luxembourg
Svitlana Keane a accueilli 16 Ukrainiens chez elle à Contern début mars qui, désormais, vivent leur vie au Grand-Duché. On a retrouvé leur trace...

Par ailleurs, 49 Ukrainiens sont d'ores et déjà inscrits à la préparation du diplôme d'accès aux études supérieures (DAES), qui donne accès aux études supérieures européennes.

Des activités pendant les vacances

Enfin, un autre dispositif va être activé pour la période des vacances: des activités périscolaires, afin de poursuivre «la pratique des langues et les contacts sociaux des élèves ukrainiens», en y associant sport et art. Les services d'éducation et d'accueil des communes, les écoles internationales ainsi que le service de la scolarisation des enfants étrangers (Secam) s'occuperont de ces activités. D'autres structures comme les maisons des jeunes ou des associations tels les scouts pourront également proposer des activités aux jeunes Ukrainiens.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Cette semaine, près de 600 élèves ukrainiens retrouvent le chemin de l'école au Luxembourg, notamment dans les écoles internationales. Pour la bourgmestre Lydie Polfer, il faut leur donner rapidement un sentiment de normalité.
18.04.2022, Ukraine, Charkiw: Der kleine Junge Pascha steht in der Küche, nachdem seine Wohnung durch russischen Beschuss beschädigt wurde. Foto: Laurel Chor/SOPA Images via ZUMA Press Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse met tout en œuvre pour faire face à l'augmentation inédite du nombre de primo-arrivants au Luxembourg. La voie internationale anglophone est privilégiée.
Ukrainian evacuees walk at the Ukrainian-Romanian border in Siret, northern Romania, on March 16, 2022. - More than three million people have fled Ukraine since the start of the invasion, the UN migration agency IOM says. Around half are minors, says the UN children's agency. (Photo by Armend NIMANI / AFP)