Changer d'édition

1.200 doses du vaccin Moderna arrivent
Luxembourg 2 min. 11.01.2021

1.200 doses du vaccin Moderna arrivent

Pfizer ou Moderna : à chaque fois, il faudra passer par un rappel de vaccinations.

1.200 doses du vaccin Moderna arrivent

Pfizer ou Moderna : à chaque fois, il faudra passer par un rappel de vaccinations.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 11.01.2021

1.200 doses du vaccin Moderna arrivent

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Deux semaines après l'arrivée au Luxembourg des premiers vaccins anti-covid, voilà qu'une deuxième formule va être rendue disponible pour injection. Après la version Pfizer/BioNTech, place à celle de Moderna.

Pas sûr que cette fois, Xavier Bettel fasse le déplacement. Mais ce 11 janvier marque un nouveau pas dans la lutte du Luxembourg face au covid-19. Après avoir réceptionné le 26 décembre dernier les toutes premières doses du vaccin produit par l'usine belge de Pfizer, le pays s'apprête à accueillir un premier contingent de flacons produits par le laboratoire Moderna. Cela cinq jours seulement après que l'Agence européenne des médicaments a validé sa composition.


This picture taken on January 5, 2021, in Paris, shows figurines and a syringe to illustrate people receiving Covid-19 (novel coronavirus) vaccinations. - EU nations started their Covid-19 vaccination campaigns with their most vulnerable groups on December 27, 2020, as a new coronavirus variant spread internationally and the WHO warned the current pandemic will not be the last. (Photo by JOEL SAGET / AFP)
«Le vaccin entraîne le corps à combattre le virus»
Infectiologue aux hôpitaux Robert Schuman, le Dr Gerard Schockmel a répondu mardi soir aux interrogations du public au sujet du précieux sérum développé contre le covid-19. La rédaction vous propose un résumé des réponses aux huit questions les plus fréquemment posées.

Il est cette fois question de recevoir 1.200 doses. Le vaccin, produit en Suisse, est transporté depuis le site de fabrication suisse par la société Kuehne+Nagel qui regroupe l'ensemble de ses stocks à destination des pays de l'UE dans un Etat voisin du Grand-Duché. Comme son prédécesseur, ce vaccin nécessitera deux injections. Une dosette devant permettre six piqûres.

Ce renfort vaccinal arrive alors que le pays est maintenant bien engagé dans la phase 1 de sa stratégie d'immunisation. Il s'agit dans ce premier temps de cibler les volontaires parmi les personnels de santé (étape débutée le 28 décembre) que ce soit à l'hôpital ou dans les autres établissements. Mais il y est aussi question de protéger les résidents des maisons de retraite et de soins (étape entamée le 6 janvier). Soit de l'ordre de 38.000 actifs ou retraités dont la vaccination devrait être achevée pour fin mars.

Les 16-50 ans pour finir

Dans la phase 2, le ministère de la Santé entend se préoccuper des plus de 75 ans, puis des résidents âgés de 65 à 75 ans. Cela représente un total de 90.500 personnes. Suivront en phase 3, les personnes vulnérables de 50-65 ans (diabétiques notamment) et les «personnels exposés» ou les postes dits «essentiels». En phase 4, les publics précaires et les personnes vulnérables mais de moins de 50 ans cette fois pourront accéder à la vaccination. 

Enfin, en phase 5, il s'agira pour le Luxembourg d'accueillir dans ces centres de vaccination, l'ensemble des élèves et actifs du pays (16-50 ans). Mais là, impossible pour l'heure de déterminer le calendrier de ces futures étapes. Le tout dépendant du nombre de formules vaccinales validées, du nombre et du rythme des livraisons, mais aussi du nombre de volontaires à la vaccination. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le pays au gré des livraisons de vaccins
Déjà 6.897 doses anti-covid ont été injectées dans le pays. La campagne s'adaptant au jour le jour, selon les stocks mis à disposition par Pfizer, Moderna et -qui sait- bientôt AstraZeneca.
A health worker prepares a Moderna Covid-19 vaccine at the vaccination centre Hall Victor Hugo in Luxembourg, on January 21, 2021, during a vaccination campaign aimed at curbing the spread of the Covid-19 pandemic. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Les détecteurs de CO2 font aussi leur rentrée
Alors que les scolaires retrouvent leur école ou lycée en présentiel, le ministère de l'Education débute la distribution des appareils mesurant la qualité de l'air dans les classes. Et la vigilance au covid n'est pas étrangère à ce geste.
01.12.2020, Niedersachsen, Oldenburg: Ein Lehrer hält eine gelb leuchtende CO2-Ampel vor einem Luftfiltergerät in einem Fachraum des Alten Gymnasiums. Die Schule hat mehrere mobile Luftfiltergeräte angeschafft, um die Konzentration von Aerosolen auch in Klassenräumen, die nicht gut belüftet werden können, senken zu können. Foto: Hauke-Christian Dittrich/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'UE accélère ses programmes de vaccination
Pour répondre aux critiques sur la lenteur des campagnes d'injection du vaccin anti-covid19, la Commission a doublé vendredi ses commandes de doses Pfizer-BioNTech tandis que le Royaume-Uni valide à son tour le vaccin créé par Moderna.
A medical staff receives a dose of the Pfizer-BioNTech Covid-19 vaccine on January 8, 2021 at the Cavale Blanche hospital in Brest, western France during a vaccination operation of the medical staff against the Covid-19 disease. (Photo by Fred TANNEAU / AFP)
Les hôpitaux rebasculent en phase 3
Depuis mardi, le plan hospitalier a basculé un cran en-dessous de ce qu'il était. De quoi permettre la reprogrammation de certaines prises en charge médicales repoussées depuis la mi-novembre.
APPLE VALLEY, CALIFORNIA - JANUARY 05: Clinicians care for a COVID-19 patient in a COVID isolation area at Providence St. Mary Medical Center amid a surge in coronavirus patients in Southern California on January 5, 2021 in Apple Valley, California. California has issued a new directive ordering hospitals with space to accept patients from other hospitals which have run out of ICU beds due to the coronavirus pandemic. The order could result in patients being shipped from Southern California to Northern California as Southern California continues to have zero percent of its remaining ICU (Intensive Care Unit) bed capacity.   Mario Tama/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
13.000 vaccins attendus au CHR Metz-Thionville
Quatre jours après les premières injections à Thionville dans le cadre de la campagne de vaccination française au covid-19, le président de la région Grand Est a annoncé que 13.650 nouvelles doses seraient livrées au CHR Metz-Thionville avant fin janvier.
Les premiers vaccins sont réservés en France aux personnels soignants et résidents d'Ehpad.
Tout est prêt pour l'arrivée du vaccin
Alors que les premiers flacons du sérum anti-covid arrivent ce samedi 26 décembre, voilà des mois que le Luxembourg élabore sa campagne de vaccination. Explications avec Luc Feller, haut-commissaire à la Protection nationale.
An employee works on a production line at the factory of British multinational pharmaceutical company GlaxoSmithKline (GSK) in Saint-Amand-les-Eaux, northern France, on December 3, 2020, where the adjuvant for Covid-19 vaccines will be manufactured. - Canada's Medicago and British pharmaceutical giant GlaxoSmithKline (GSK) announced on December 3, 2020 the launch of phase 2 and 3 clinical trials on a Covid-19 vaccine, one of a series of candidates being developed worldwide. Final phase 3 trials of the plant-derived vaccine candidate will begin by year's end and will be tested on 30,000 volunteers in North America, Latin America and Europe, according to a joint statement. (Photo by FRANCOIS LO PRESTI / AFP)