Changer d'édition

Le trafic pourrait être trois fois moins dense avec le covoiturage
Luxembourg 27.12.2016 Cet article est archivé
1,2 personne en moyenne par voiture

Le trafic pourrait être trois fois moins dense avec le covoiturage

L'application en question est censée favoriser le covoiturage.
1,2 personne en moyenne par voiture

Le trafic pourrait être trois fois moins dense avec le covoiturage

L'application en question est censée favoriser le covoiturage.
Anouk Antony
Luxembourg 27.12.2016 Cet article est archivé
1,2 personne en moyenne par voiture

Le trafic pourrait être trois fois moins dense avec le covoiturage

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Le taux d'occupation d'une voiture est en moyenne de 1,2 personne au Luxembourg. Alors que la plupart pourraient en transporter cinq. Le covoiturage est donc une piste intéressante pour le gouvernement qui veut lancer une application et un site web dans ce sens.

(AF) - La voiture individuelle reste le moyen de transport le plus prisé au Grand-Duché, rappelle le ministre François Bausch dans une réponse parlementaire.

Un «défi» pour la Ville, qui souhaite continuer à multiplier ses actions pour promouvoir les transports en commun et la mobilité douce, et ainsi faire reculer le nombre de voitures dans la capitale.

Le pays compte 660 voitures pour 1.000 habitants. Le taux d'occupation d'une voiture au Luxembourg est de 1,2 personne seulement, alors que la plupart peuvent accueillir 5 passagers.

Ce sont les députés Diane Adehm et Gilles Roth (CSV) qui souhaitaient en savoir plus sur l'application de covoiturage que le gouvernement souhaite mettre en place en 2017. 

Un appel d'offres sera d'ailleurs lancé prochainement, début 2017 pour la conception de ce programme (application et site web), dont le Secrétaire d'Etat Camille Gira nous avait entretenus.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une première enquête sur la mobilité dans la ville de Luxembourg a été dévoilée ce mardi par TNS Ilres. Sans surprise, c'est la voiture qui reste le moyen de transport le plus utilisé par les résidents. un vrai défi pour la Ville qui veut continuer à promouvoir la mobilité douce et les transports en commun.
La voiture reste le moyen privilégié par les Luxembourgeois pour se rendre à Luxembourg-Ville.
Une appli "made in Luxembourg" verra le jour en 2017 pour faciliter le covoiturage. Le gouvernement multiplie les solutions pour désengorger le trafic frontalier, mais aussi le trafic dans le pays. Le point sur ce qui existe et ce qui va être créé.
Cette photo a été prise lors du chaos routier engendré par les inondations, fin mai début juin, et la grève du rail, en France: de nombreux travailleurs frontaliers ont alors choisi la solution du covoiturage.
Une étude de la Commission européenne pointe du doigt les problèmes de circulation dans les différents pays de l'UE. Le Luxembourg n'est pas en reste, avec près de 32 heures de bouchons par an.
L'an passé, le Grand-Duché comptait 31,15 heures dans les embouteillages.
Du 16 au 22 septembre, le Luxembourg veut montrer un autre visage, à l'instar d'autres pays européens. Celui d'un pays plus zen, où l'on aime se déplacer à vélo ou en bus pour préserver sa santé, l'environnement et son porte-monnaie. 42 communes participent au Luxembourg avec un programme singulier.
Le slogan de cette édition: "Mobilité intelligente. Economie performante."