Changer d'édition

0,24% d’effets indésirables déclarés après vaccination
Luxembourg 2 min. 01.10.2021
Covid-19 au Luxembourg

0,24% d’effets indésirables déclarés après vaccination

Avec 1 signalement d'effets secondaires pour 1.000 doses injectées, le vaccin Johnson & Johnson est celui qui semble causer le moins de problème post-injection au Luxembourg.
Covid-19 au Luxembourg

0,24% d’effets indésirables déclarés après vaccination

Avec 1 signalement d'effets secondaires pour 1.000 doses injectées, le vaccin Johnson & Johnson est celui qui semble causer le moins de problème post-injection au Luxembourg.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 01.10.2021
Covid-19 au Luxembourg

0,24% d’effets indésirables déclarés après vaccination

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Entre décembre et septembre, 1.864 signalements ont été reçus par le ministère de la Santé. Dans neuf cas cependant, la personne vaccinée est décédée des suites de l'injection. A relativiser par rapport aux 773.945 doses administrées alors.

Le document n'est pas secret, mais pas ébruité non plus. Ainsi, la direction de la Santé vient-elle de publier son cinquième rapport de pharmacovigilance autour de la vaccination anti-covid. Un exercice de transparence alors qu'au dixième mois de la campagne de vaccination certains doutent encore de la qualité des sérums administrés. Dans ces seize pages, il est ainsi question de la totalité des effets secondaires rapportés aux autorités. Ainsi, de décembre 2020 à septembre 2021,  médecins ou particuliers ont-ils signalé des maux divers à 1.864 reprises.


Trois fake news sur les vaccins à la loupe
Modification de l'ADN, mortalité des enfants, infertilité... la Dr Anna Chioti, cheffe de la division de la pharmacie et des médicaments, décrypte en vidéo trois idées reçues sur la vaccination contre le covid.

Derrière ce chiffre, on retrouve aussi bien de simples maux de tête persistants, quelques pics de fièvre passagers, une douleur au point de piqûre, de légères nausées, etc. Autant d'effets «attendus et non graves» indiqués qui représentent 78% des faits rapportés. 

Mais il est aussi question de 395 situations présentant des «effets graves». Cette fois, il ne s'agit plus de bobos temporaires, les autorités évoquant des cas de vaccination ayant entraîné une réponse «médicalement significative» (272 personnes), une hospitalisation (99) ou entraîné une mise en jeu du pronostic vital (15 personnes). Dans neuf cas, il a toutefois été établi que l'injection d'une dose anti-covid avait été à l'origine de la mort de l'individu. Un total incluant notamment cette femme de 74 ans dont l'autopsie, demandée par la justice, a permis de faire la relation entre le décès et l'administration d'un vaccin anti-covid.

On parle donc de neuf décès pour plus de 773.000 vaccins administrés à 413 621 hommes et femmes, faut-il rappeler. Soit 0,001% de victimes parmi les sujets ayant reçu une injection au Luxembourg. 

Dans leur rapport, les autorités indiquent également le nom du produit ayant pu être ''incriminé'' dans ces disparitions. A savoir : 

  • Pfizer/BioNTech : à l'origine de 3 décès pour 553.000 doses administrées
  • AstraZeneca : 3 décès pour 110.750 doses
  • Moderna : 1 décès pour 72.100 doses
  • Johnson & Johnson : 1 décès pour 37.800 doses

A analyser les remontées faites par le grand public ou les professionnels de santé, la division de la pharmacie et des médicaments a aussi pu établir quelle formule était à l'origine du plus grand nombre de remontées d'effets indésirables. Ainsi, avec 1.429 signalements suite à son injection, le vaccin développé par Pfizer/BioNTech (1er et plus diffusé) arrive en tête, avec 3 déclarations pour 1.000 injections. Suit le Moderna source de 2 déclarations/1.000, comme l'AstraZeneca, et enfin Johnson & Johnson 1/1000.

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Neuf mois après le lancement officiel de la campagne de vaccination, le Luxembourg fait figure de bon élève européen avec trois quarts de la population avec un schéma vaccinal complet. Pourtant, les 20-29 ans semblent moins enclins à se faire injecter le vaccin, selon les données officielles.
Wo fr , Impfbus bei der Cloche d`Or , Impf-Bus , Impfung ohne Termin Covid-19 , Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Dans le cadre du dispositif COVAX, le Grand-Duché mettra à disposition pour près de 2 millions d'euros de vaccins anti-covid. Un engagement déjà tenu aux deux tiers, selon la ministre de la Santé.
ACHTUNG: SPERRFRIST 28. SEPTEMBER 15:00 UHR. ACHTUNG: DIESER BEITRAG DARF NICHT VOR DER SPERRFRIST, 29. SEPTEMBER 15.00 UHR, VERÖFFENTLICHT WERDEN! EIN BRUCH DES EMBARGOS KÖNNTE DIE BERICHTERSTATTUNG ÜBER STUDIEN EMPFINDLICH EINSCHRÄNKEN. - ARCHIV - 22.03.2018, Mali, Mopti: Ein Mitarbeiter eines Gesundheitszentrums in Mopti bereitet eine Injektion der Fünffach-Impfung «Penta» vor, die gegen Diphterie, Tetanus, Keuchhusten, Meningitis und Heptatis B schützt. (zu dpa «WHO-Einsatz gegen Hirnhautentzündung: 200 000 Menschenleben retten») Foto: Jürgen Bätz/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
En deux jours à peine, la pétition publique demandant à ce que la vaccination anti-covid obligatoire soit proscrite et les restrictions quotidiennes levées pour les non-vaccinés a dépassé les 5.800 soutiens. Il y aura donc débat à la Chambre.
Businesswoman showing her mobile phone with corona tracking app on display. Female professional showing she is safe from corona infection.
Alors que l'arrivée d'une quatrième vague d'infections au covid-19 reste d'actualité, le directeur de la Santé réaffirme le besoin d'atteindre l'immunité collective. Ce qui passera notamment par l'injection de doses aux 6-12 ans, pour l'heure exclus de la campagne vaccinale.
Face à la progression de la vaccination au Luxembourg, les experts de la direction de la Santé estiment qu'un changement de stratégie sanitaire est nécessaire face à la pandémie. Cette dernière pourrait perdre de sa superbe dans les prochains mois, en cas d'absence de nouveau(x) variant(s).
L'Agence européenne du médicament a répertorié mercredi le syndrome de Guillain-Barré parmi les effets indésirables du vaccin produit par le laboratoire anglo-suédois. Mais seuls 833 cas étaient répertoriés dans le monde en juillet dernier.