Tendance urbaine

L'hoverboard fait de plus en plus d'adeptes

L'engin est hypersensible, comme un "membre rajouté" la planche obéit aux mouvements du corps.
L'engin est hypersensible, comme un "membre rajouté" la planche obéit aux mouvements du corps.
©Laurent Tokarski

(AFP) - « Gyropode », « skateboard électrique », « scooter électrique » ou « Hoverboard », le nom précis n'est pas encore bien clair dans le milieu très technique de la roue intelligente (smart wheel) motorisée. Ce nouveau gadget a fait son apparition sur les trottoirs des grandes villes autour du monde et sur les comptes Instagram de célébrités comme Rita Ora, Chris Brown, Justien Bieber et même Rick Ross. Zoom sur un nouveau moyen de transport adapté à tous.

Piétons, skateboarders, cyclistes, amateurs de balades, voici les nouveaux adeptes de l'hoverboard. L'appareil est en fait une planche d'appui motorisée (sans guidon), dont la direction et la vitesse sont contrôlées par deux roues qui répondent à la pression exercée par les pieds et l'inclinaison du corps.

Tout droit venu de Chine puis des Etats-Unis il y a presque 3 ans, (plusieurs entreprises s'en disputent d'ailleurs la paternité), l'engin minimaliste connaît un fort engouement grâce à sa praticité : l'appareil permet un déplacement en intérieur comme en extérieur à une vitesse moyenne de 12km/h, contre 5.5 km/h pour un piéton !

Malgré les apparences, l'hoverboard ne nécessite en général qu'une dizaine de minutes pour une bonne prise en main. La planche à bascule séduit tous les âges. L'objet est nouveau, facile, drôle et hypersensible; comme un "membre rajouté" la planche obéit aux mouvements du corps. On doit monter dessus comme on monte une marche, le coup est à prendre mais ce sont les gyroscopes de la planche qui travaillent : il s'agit en fait de la même technologie qui incline votre écran de smartphone dès que vous le basculez à l'horizontale ou à la verticale, utilisée également pour l'aviation.

Vendu à partir de 100€, il faut toutefois compter environ 500€ pour obtenir un matériel de qualité fiable... L'hoverboard a connu plusieurs accidents de parcours depuis sa massification, dont le plus grave et récurrent est la combustion spontanée de l'objet. En cause, des batteries low-cost en lithium fabriquées en Chine, très souvent de mauvaise qualité.

Mais l'hoverboard a décidé de plaire : certains diffusent de la musique via la technologie bluetooth. La personnalisation de l'objet est également possible avec l'ajout d'une coque de protection . Enfin l'allumage de LED, qui avertissent de la détection du pied sur la planche, lui donnent un petit côté "Retour vers le futur".

Certaines marques d'hoverboards possèdent leur propre boutique : Insolites Board à Paris (4e), HoverYou à Paris (8e). Ces appareils sont également disponibles dans de grandes enseignes comme la Fnac ou Darty et sur Internet.

Selon le site d'information BuzzFeed, au moins de Novembre 2015 aux Etats-Unis, un hoverboard se vendait toutes les deux minutes.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.