Changer d'édition

Sacha Lakic: un designer de renom pose ses valises au Luxembourg
Lifestyle 15 4 min. 26.11.2013

Sacha Lakic: un designer de renom pose ses valises au Luxembourg

Le designer officiel de Roche-Bobois installé au Luxembourg, confie à wort.lu/fr les raisons de ce choix et sa passion pour son métier.

Sacha Lakic est un passionné, un observateur-né qui sait avec de l'imagination et beaucoup de coeur créer de l'émotion à travers un objet... Un designer-né? Durant toute son enfance, il a évolué dans le milieu du stylisme puisque son père était créateur pour Givenchy, Nina Ricci, Pierre Cardin... Et même s'il n'a pas pris le relais dans la mode, il tente de transférer l'héritage paternel dans son univers à lui: le design.

Il travaille et habite au Luxembourg depuis plusieurs années, un pays qui représente pour lui un "compromis idéal entre une certaine proximité avec Paris, un endroit international et central géographiquement en Europe". Le Luxembourg propose également une vraie facilité d'installation au niveau administratif pour une société ce qui a donné l'impression au designer de quitter "Paris pour Marseille au niveau administratif". 

Photo: Laurent Nivalle

Créateur officiel pour Roche-Bobois depuis 2005, il a débuté sa collaboration avec la marque par la création de la ligne "Onda" qui lui a valu un prix à Rome en 1995. Une belle et encourageante incursion dans le monde du design du meuble pour cet ingénieur automobile, fasciné par la technologie et la vitesse et qui n'avait jusque là dessiné que des voitures... Depuis Sacha Lakic est le designer officiel de Roche-Bobois et propose chaque année deux collections.

Les objets se suivent mais ne se ressemblent pas

Mais être designer, finalement, qu'est-ce que ça veut dire? Est-on artiste, créateur ou vendeur de rêve? Pour Sacha Lakic, le pouvoir du design, c'est de créer un objet qui possède à la fois une belle forme et un bon fond, comme une personne. Et pour ceci, le designer doit savoir placer le curseur au bon endroit afin de plaire au plus grand nombre: "Un designer, c'est l'inverse d'un artiste. Il n'est pas uniquement en connection avec lui-même mais il a un cahier des charges et doit intégrer de nombreuses informations venant de différents services.  C'est ça qui est excitant dans ce métier car malgré toutes les contraintes, il y a toujours cette part de rêve qui va déclencher le processus d'achat".

Avant de dessiner, Sacha Lakic imagine le concept, un usage, une forme et tourne autour jusqu'à trouver le parfait le volume qui donnera vie à l'objet.

Pour les meubles, la matière choisie est très importante et le designer travaille avec le dacacryl, une résine synthétique qui ressemble à de la laque mais est qui beaucoup moins fragile. Des matériaux qui ont un coup, comme l'explique le designer: "Les matériaux complexes demandent un investissement de départ important pour l'outillage. Par exemple: pour faire une chaise en plastique qui coûte 200 euros, il y a un investissement de l'ordre de 200 à 300.000 euros pour faire le moule afin de couler la chaise, d'où le prix des objets dits design".

De la route au canapé

L'ingénieur automobile met sa patte de technicien dans ses créations et ses meubles sont directement inspirés du monde de l'industrie. Champ lexical de l'automobile pour parler de ses créations... Un canapé a ainsi un aspect dynamique grâce à des lignes métalliques lui passant dans le corps, un cadre en bois périphérique qui rappelle une moto, des pieds en biseaux qui donnent du volume tout en lui conférant un aspect élancé... Prise de vitesse? L'univers de Sacha Lakic passe par ce mélange des genres et des univers qui va de l'informel au chic en passant par l'hyper pratique comme des prises prévues pour smartphone ou ordinateur dans le bras même du canapé, des commandes directement inspirées du tableau de bord d'une voiture.

On l'aura compris, le designer joue avec les matériaux traditionnels comme le bois brut, le métal et les tissus et veut que "l'on sente la matière"... Enfin, nous, c'est plutôt un vent de liberté dans une voiture, version "canapé décapotable" que l'on sent nous emmener loin du Luxembourg!

Virginie Orlandi