Changer d'édition

Le couple grand-ducal en visite chez les Macron à Brégançon
Brigitte Macron à l'arrière d'un jet-ski à proximité du fort de Brégançon

Le couple grand-ducal en visite chez les Macron à Brégançon

AFP
Brigitte Macron à l'arrière d'un jet-ski à proximité du fort de Brégançon
Lifestyle 13.08.2018

Le couple grand-ducal en visite chez les Macron à Brégançon

Le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa, en vacances à Cabasson, ont rendu visite à Emmanuel Macron et son épouse dimanche soir au fort de Brégançon où le couple présidentiel séjourne.

Les deux couples ont ensuite quitté le fort ensemble, dans la voiture électrique des Luxembourgeois, pour un dîner privé à Cabasson dans la résidence estivale de la famille grand-ducale.

Ce dîner est une tradition datant de l'après-guerre pour les chefs d’Etat français séjournant au fort de Brégançon.

On voit ici que la demeure estivale du couple grand-ducal se trouve à peine à 200 ou 300 mètres du fort de Brégançon
On voit ici que la demeure estivale du couple grand-ducal se trouve à peine à 200 ou 300 mètres du fort de Brégançon
Google Maps

Un petit coin de Luxembourg à Bormes-les-Mimosas

Pour accéder au fort de Brégançon, résidence d'été officielle des présidents français depuis 1968, il faut d'ailleurs traverser un territoire appartenant au Luxembourg et non à la France: le Grand-Duché est en effet propriétaire, depuis 1949, de la tour Sarrazine, dont le terrain est très strictement surveillé puisque c'est là que la famille grand-ducale passe ses étés.

Une borne portant le "L" est située à l'entrée du terrain et signifie l'extraterritorialité du domaine. Un statut accordé par le général de Gaulle à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, en remerciement à la grande-duchesse Charlotte.  

La citadelle, vieille de près de douze siècles, est située dans la commune de Bormes-les-Mimosas et domine la Méditerranée depuis un piton rocheux haut de 35 mètres.   

Les deux couples lors de la visite d'Etat à Paris en mars
Les deux couples lors de la visite d'Etat à Paris en mars
AFP