L'info graphique

Mangez, éliminez !

Par Maurice Fick et Dominique Nauroy [DATA]

Ces jours-ci, vous avez peut-être l'impression de manger bien plus que d'ordinaire. Combien de calories se cachent dans le foie gras ? Le saumon ? La truffe ? Notre Chef nous a mitonné un bon menu de fête. Sans exagérer. A l'intérieur, il y a du « carburant » pour bouger comme jamais... ou pas. A vous de choisir !

Le Chef cuisinier Régis Maillot vous propose un espuma d'avocat au saumon en amuse-bouche, un foie gras avec chutney et pain d'épice en entrée, une volaille de Bresse à la truffe en plat de résistance et en dessert, une  bûche de Noël à la crème de beurre.

Combien de calories contient chacun de ces plats ? Le menu entier ? Combien de temps faut-il pour éliminer cette énergie calorique ? Choisissez l'activité qui vous convient :

Le menu proposé totalise 1.770 kilocalories. Mais combien en avons-nous vraiment besoin ?

Rappelons que les besoins quotidiens en calories ne sont pas les mêmes selon que l'on soit une femme ou un homme et qu'ils varient selon l'âge, la corpulence, l'activité quotidienne et la dépense physique. Pour un homme en bonne santé qui a une activité faible (moins de 30 minutes), les besoins quotidiens sont de 2.100 kilocalories par jour. S'il a 30 minutes d'activité par jour, ces besoins passent à 2.500 kilocalories.

Pour une femme qui a une faible activité journalière, les besoins caloriques sont de 1.800 kilocalories par jour. Pour une activité modérée, ces besoins sont de 2.000 kilocalories par jour.

Autant dire que le menu de fête proposé ici couvre à lui seul les besoins caloriques d'une journée complète pour une femme avec une faible activité journalière ! Et à peine moins que ce dont un homme a besoin pour passer sa journée sans avoir de creux. En somme, c'est énorme !

C'est encore plus quand on sait que...

« Un bon repas contient, en moyenne, 600 kilocalories. Dans un fast-food, ce sera au-delà de 1.000 kilocalories », explique la diététicienne qui a supervisé cette mise en perspective. Elle n'a d'ailleurs pas jugé le menu de fête présenté ici comme étant excessif et estime que « c'est même un repas de fête que font la plupart des gens ».

L'ennui, c'est qu'il y manque deux « ingrédients » de taille : l'apéritif et les boissons, évidemment.

« Et ça fait beaucoup », sous-entendu de calories en plus. Car « dans un verre d'alcool, il y a en général 10 grammes d'alcool. Et 1 gramme d'alcool équivaut à 10 kilocalories. Alors si l'on boit 3 ou 4 verres, le calcul est vite fait », pose notre diététicienne. Sans parler du digestif.




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site sont contrôlés et validés avant leur publication par nos modérateurs. Saint-Paul Luxembourg ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur un de ses sites.