Initiative au Luxembourg

Et si vous «oubliiez un livre quelque part»?

Cette année, petite nouveauté: des endroits et des livres bien ciblés, comme ici au club d'équitation de Marie-Rose!
Cette année, petite nouveauté: des endroits et des livres bien ciblés, comme ici au club d'équitation de Marie-Rose!
Photo: Marie-Rose Hary

(SW) -  C'est la quatrième année consécutive que cette initiative est lancée au Grand-Duché: "Oublie un livre quelque part" est une idée originale de Marie-Rose Hary, qui vit et travaille au Luxembourg.

L'idée lui est venue en courant le long de la Pétrusse au cœur de Luxembourg: «C'était à la mi-août. Je courais et il faisait très chaud. Je me suis arrêtée et couchée dans l'herbe pour prendre de l'énergie dans la nature. Et là, je me suis dit: la seule chose qui me manque c'est un livre». 

L'idée a pris racine et tient en un slogan: le fait de partager un livre donne le droit d'en prendre un dans la nature.

Pour participer à l'action c'est simple: «On a tous un livre qu'on aimerait faire découvrir à quelqu'un, voire qui ne nous sert plus. Ça peut être un roman, une BD, un album et même des livres de classe. 

Il suffit de coller une étiquette sur le livre sur laquelle on écrit "Oublie un livre quelque part" et de le poser dans un parc public, une gare, un resto, un bar, un arrêt de bus, à chacun de choisir», explique-t-elle.

En passant par la Lorraine

Pour cette édition 2017, qui se tient du 12 au 17 septembre, Marie-Rose a décidé d'ajouter encore un peu plus de magie dans son action: «Cette année, je cible les endroits où je les dépose. Par exemple, je vais à mon cours d'équitation, donc je laisse là-bas un livre sur les chevaux!», détaille-t-elle.

200 livres vont être ainsi disséminés au Luxembourg, dans des endroits stratégiques. Vous faites de la voile? Faites attention, Marie-Rose a peut-être déposé un de ces livres sur le sujet près d'un voilier.

Pour elle, aucune lassitude, même lors d'une quatrième édition. «C'est magique. Trouver et déposer un livre quelque part, c'est juste magique. Il existe des boites aux livres dans Luxembourg, c'est très bien mais je trouve que cela enlève un peu la magie.»

Et cette année, nos voisins français vont également être servis: Marie-Rose se rendra dans le 57, de l'autre côté de la Moselle, pour semer quelques livres jusqu'à Thionville. «Il y a une forte demande là-bas à ce sujet! Alors je vais y faire un tour», glisse-t-elle dans un sourire.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.