Fêtes de fin d'année

Comment ne pas trinquer côté sommeil ?

 Pour traverser les turbulences liées aux changements de rythme divers, voici quelques conseils pour bien dormir.
Pour traverser les turbulences liées aux changements de rythme divers, voici quelques conseils pour bien dormir.
©Wavebreakmedia / Istock.com

(AFP) - Parmi les ombres au tableau de Noël et du Nouvel An, le stress, les virus et le manque de sommeil peuvent venir entacher la magie des fêtes de fin d'année. Pour traverser les turbulences liées aux changements de rythme divers, voici quelques conseils pour bien dormir.

  • Se coucher plus tôt le mois qui précède Noël

Étant donné que vous allez chambouler inévitablement votre horloge biologique en vous couchant et vous levant plus tard pendant les fêtes, autant arriver au coeur de la fête le plus en forme possible. L'idéal est de respecter au moins 7 heures de sommeil par nuit le mois qui précède Noël pour éviter de grosses dettes de sommeil. En fonction de l'heure de réveil, on calcule l'heure d'endormissement à privilégier.

Bonus : une heure avant le coucher, on veille à stopper toutes les activités stimulantes (télévision, smartphone, ordinateur, sport, etc.). Pensez à la fleur d'oranger, star des saveurs douces de Noël, propice au sommeil à vaporiser dans votre chambre.

  • Prévenir le décalage horaire

Si vous devez traverser l'Atlantique pour rendre visite à votre famille pour les fêtes, votre challenge est encore plus grand pour tenir la forme. Tel un athlète de haut niveau qui participe à des compétitions à l'étranger, vous pouvez utiliser la luminothérapie comme technique anti jet-lag : une cure d'exposition à cette forte lumière blanche sans UVA ni UVB pendant au moins 6 semaines donne de bons résultats et permet de réguler l'horloge biologique.

  • Favoriser les siestes

Les siestes de l'après-midi avant 15 heures sont parfaites pour vous reposer et repartir de bon pied pour les festivités. Si vous êtes vraiment en manque de sommeil, vous pouvez dormir jusqu'à 90 minutes qui correspondent à un cycle entier de sommeil. Autrement, 20 minutes tous les jours peuvent suffire pour recharger les batteries. En réduisant ainsi le stress et la fatigue, vous vous jetterez moins sur la nourriture.

  • Attention à la consommation d'alcool

Alcool et sommeil font mauvais ménage. Si l'on veut être en forme pendant le marathon des repas de fête, il faut donc éviter de trop lever le coude. Si quelques verres donnent l'illusion de plonger dans le sommeil, le passage dans la phase profonde est quant à lui freiné... sans compter la gueule de bois du lendemain.

Pour limiter sa consommation d'alcool et ses effets, l'astuce qui fonctionne bien consiste à alterner un verre d'eau avec un verre d'alcool, tout en se fixant un maximum de 3 ou 4 verres pour les réveillons dont 1 à 2 coupes de champagne. À table, on choisira de déguster du vin blanc ou du vin rouge, mais pas les deux.

  • Continuer à faire un peu d'exercice

Rythme des réceptions entre amis ou en famille oblige, difficile de tenir ses rendez-vous sportifs habituels. En revanche, si vous êtes en vacances en famille dans un coin de nature ou à la campagne, n'hésitez pas à aller faire des balades au grand air, notamment après chaque repas pour activer la digestion et améliorer le sommeil. Faire un peu de vélo tous les jours vous aidera aussi à garder une activité cardio.

  • S'étirer

S'étirer en profondeur amène une grande détente corporelle grâce à la libération des tensions physiques et psychiques. Le matin et le soir, s'octroyer quelques pauses de yoga ou des exercices de stretching, au milieu de la frénésie des fêtes, favorisera votre bien-être et votre sommeil.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.