Changer d'édition

Barbie, 60 ans, femme libre
Lifestyle 5 3 min. 09.03.2019

Barbie, 60 ans, femme libre

Barbie, 60 ans, femme libre

Photo: Mattel
Lifestyle 5 3 min. 09.03.2019

Barbie, 60 ans, femme libre

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Au lendemain de la journée pour les droits des femmes, la célèbre poupée fête, ce samedi 9 mars, son soixantième anniversaire.

Elle est apparue pour la première fois au Salon du jouet de New York, en 1959. Soixante ans plus tard, Barbie est toujours là, mais a su évoluer avec son temps. 

Sa "maman" n'est autre que la cofondatrice de Mattel, Ruth Handler, qui eut l'idée de cette poupée en regardant ses propres enfants. «Sa fille Barbara n'avait qu'un choix limité de jouets: des poupons. Le seul rôle dans lequel elle pouvait se projeter était celui de maman, alors que son fils s'imaginait astronaute, cowboy ou pilote», explique Nathan Baynard, directeur mondial du marketing pour la poupée.

C'est ainsi qu'elle a créé "Barbie" (diminutif du prénom de sa fille), poupée adulte aux formes très féminines, pour «montrer aux petites filles qu'elles pouvaient devenir qui elles voulaient. En 1959, c'était une idée choc», qui remportera un succès immédiat, avec 300.000 poupées vendues la première année, souligne M. Baynard.

Féministe, Barbie?

Barbie a beau être considérée comme superficielle, noyée dans tout ce rose, c’est une femme libre, qui ne se mariera jamais et ne fera jamais d’enfant. Bien sûr, face à son succès planétaire, ses concepteurs vont lui inventer une vie sentimentale presque réelle, avec Ken puis Blaine, un surfeur australien.


Barbie se lance dans la recherche sur les préjugés sexistes
Le fabricant de jouets Mattel l'a annoncé solennellement mardi: la poupée Barbie, blonde élancée à sa création en 1959 mais désormais déclinée en de multiples versions plus émancipées, va collaborer avec des chercheurs travaillant sur la représentation des femmes et les stéréotypes sexistes.

Mais loin de ses allures de pin-up, Barbie va évoluer avec son temps. Elle deviendra ainsi femme d'affaires en 1963 puis astronaute dès 1965 - quatre ans avant que Neil Armstrong ne pose le pied sur la Lune! - et sa première version à la peau noire a été commercialisée en 1968.

«L’idée que je me faisais de Barbie était qu’à travers la poupée, la petite fille pouvait devenir qui elle voulait. Barbie a toujours incarné une femme qui a le choix», déclarait sa fondatrice, décédée en 2002, dans son autobiographie. «Son histoire est celle d'une jeune femme qui est indépendante et se consacre à différentes carrières».

Plus de la moitié des Barbie n'ont «ni les cheveux blonds, ni les yeux bleus»

La poupée mannequin a longtemps affiché un corps fin et longiligne avec des traits occidentaux. Conscient des nouvelles attentes des enfants de jouer avec des poupées qui ressemblent aux personnes de leur entourage, Mattel a donc amorcé avec les années 2010 l’évolution de sa gamme de poupées.

Barbie n’est pas représentative de la diversité ? Elle devient noire, latino ou encore asiatique. Barbie est trop maigre? On lui façonne une silhouette curvy, toute en rondeurs. Barbie est ainsi déclinée dans différentes morphologies, des carnations et des couleurs de cheveux multiples.

Actuellement, «55% des poupées que nous vendons dans le monde n'ont ni les cheveux blonds, ni les yeux bleus», insiste Lisa McKnight, directrice générale de la marque Barbie.

Malgré la concurrence de plus en plus rude, il s'en vend chaque année 58 millions d'exemplaires, dans plus de 150 pays. Et la marque est aussi connue que Coca-Cola ou McDonald's, expliquait le responsable en décembre, lors d'une visite privée du centre de design du groupe Mattel, à El Segundo, dans la banlieue de Los Angeles, en Californie.

Au total, plus d'un milliard de poupées Barbie se sont vendues depuis sa création; de quoi fêter dignement son soixantième anniversaire.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Barbie va avoir 60 ans
Elle va fêter en 2019 son 60e anniversaire mais n'a pas une ride: blonde ou brune, longiligne ou ronde, princesse ou pompier, la poupée Barbie continue de séduire les enfants et se démène pour rester au goût du jour, jusque sur les réseaux sociaux.
Actuellement "55% des poupées que nous vendons dans le monde n'ont ni les cheveux blonds ni les yeux bleus", insiste Lisa McKnight, directrice générale de la marque Barbie.
Barbie se lance dans la recherche sur les préjugés sexistes
Le fabricant de jouets Mattel l'a annoncé solennellement mardi: la poupée Barbie, blonde élancée à sa création en 1959 mais désormais déclinée en de multiples versions plus émancipées, va collaborer avec des chercheurs travaillant sur la représentation des femmes et les stéréotypes sexistes.