+4% en 2016

Le restaurant en solo, une tendance forte en Europe

De plus en plus de gens sortent seuls au restaurant, en Europe. 50% pour le petit-déjeuner, 30% pour le déjeuner et 15% pour le dîner.
Photo: andresr/istock

Plus que jamais, les gens sortent dîner ou déjeuner seuls. En Europe, 30% des visites au restaurant se sont faites en solo, en 2016.

Accompagnés de leurs désormais fidèles compagnons mobiles (téléphones, tablettes et autres appareils numériques), les consommateurs ont moins de scrupules à sortir se restaurer seuls selon les analystes du NPD Group, firme spécialisée dans les analyses consommateurs. 

Pour 2016, on observe une hausse de 4% des visites en solo au restaurant par rapport à l'année précédente. Cela représente 11€ millions d'euros de ventes, soit 1/4 de la globalité du marché. 

Selon le rapport, si le nombre total des visites au restaurant en Europe a baissé de 3% ces 6 dernières années, la tendance du repas en solitaire est montée en puissance, renforcée par 138 millions de visites supplémentaires entre 2010 et 2016, soit une hausse de 9%. 

Le repas le plus susceptible d'être pris en solitaire est le petit-déjeuner (50% des repas en solo). 

Le chiffre tombe à 30% au déjeuner, moment où certains salariés choisissent de prendre un repas rapide devant l'ordinateur ou en restauration rapide. Au dîner, le chiffre passe à 15%. Il s'agit traditionnellement d'un moment convivial. Réserver une table pour une seule personne peut donc paraître plus intimidant. 

Le rapport affirme aussi que 40% des personnes qui se rendent seules au restaurant ont entre 18 et 49 ans. 

Les analystes attribuent ce phénomène à plusieurs facteurs : mode de vie toujours plus frénétique, nomade et mobile qui entraînent le besoin de moments de retour à soi. 

Le Royaume-Uni et la France ont vu le nombre des clients solos augmenter de 10% en six ans. 

L'Allemagne, l'Italie, la France et l'Angleterre sont en accord avec les tendances internationales, avec 30% des visites au restaurant faites par des clients en solo. 

Un pays européen boude cette tendance: en Espagne, cette habitude ne s'est pas installée.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.