Changer d'édition

Zaventem: «Panique générale, beaucoup ont perdu des jambes»
International 11 2 min. 22.03.2016 Cet article est archivé
Série d'explosions à Bruxelles

Zaventem: «Panique générale, beaucoup ont perdu des jambes»

International 11 2 min. 22.03.2016 Cet article est archivé
Série d'explosions à Bruxelles

Zaventem: «Panique générale, beaucoup ont perdu des jambes»

Virginie ORLANDI
Virginie ORLANDI
Une personne présente sur les lieux ce mardi matin à l'aéroport de Bruxelles témoigne à l'AFP et parle d'une "une panique générale à tous les niveaux" et de "beaucoup de personnes ayant perdu des jambes".

(AFP) - Les deux explosions survenues mardi matin dans le hall des départs de l'aéroport international de Bruxelles ont déclenché "une panique générale à tous les niveaux", "beaucoup de personnes ont perdu des jambes", selon un témoin qui a confirmé à l'AFP qu'un homme avait crié en arabe avant la première explosion.

"Un monsieur a crié en arabe. Il a crié quelques mots et j'ai entendu une grosse déflagration", a témoigné auprès de l'AFP un employé de la sécurité des bagages de l'aéroport international de Bruxelles-Zaventem, Alphonse Lyoura, qui était à cinq mètres de l'explosion.

"J'ai aidé au moins six-sept blessés. On a sorti cinq corps qui ne bougeaient plus", a-t-il précisé.

"C'était la panique générale. Je me suis caché j'ai attendu cinq, six minutes, des personnes sont venues vers moi pour que j'aille les sauver", a ajouté M. Lyoura, qui avait encore du sang sur les mains.

Deux minutes entre les deux déflagrations

Selon lui, il n'y a eu "même pas deux minutes entre les deux" déflagrations. Ce fut la "panique générale à tous les niveaux", a-t-il poursuivi, évoquant de nombreuses personnes blessées au niveau des jambes et des pieds.

"Beaucoup ont perdu des jambes... Vraiment c'est l'horreur, la Belgique ne mérite pas ça", a témoigné cet employé de l'aéroport, travaillant à la sécurité des bagages pour les vols en partance pour l'Afrique, en éclatant en sanglots. "Ca me fait pitié, il y avait un monsieur qui avait perdu ses deux jambes, un policier qui avait la jambe totalement broyée", a-t-il assuré.

Bruxelles a été secouée mardi matin par plusieurs attentats terroristes, avec de violentes explosions à l'aéroport international et dans le métro qui ont fait au moins 21 morts et des dizaines de blessés, selon les pompiers, et paralysé la capitale belge.

Il y a "11 morts" à l'aéroport de Zaventem et également "une dizaine" à la station de Maalbeek dans le quartier européen "où il y a eu une très grosse explosion dans le métro", a dit à l'AFP un porte-parole des pompiers, ajoutant que "la situation est assez chaotique".

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Mesures renforcées» dès ce matin au Luxembourg
Le Luxembourg se trouve en niveau d'alerte 2 mais dès ce matin le Premier ministre a «déjà demandé que la présence de la police soit renforcée dans les gares et à l'aéroport». Ministres et Groupe de coordination «terrorisme» planchent sur d'autres mesures à mettre en place.
Le Premier ministre, Xavier Bettel: «Nous ne sommes pas une île. Et c'est pour cela que nous devons prendre toutes les mesures préventives nécessaires et utiles».
Le trafic des trains Thalys est à l'arrêt sur l'ensemble du territoire belge après les attentats à Bruxelles, et ceux en circulation dans les pays limitrophes ont été redirigés. Le réseau des télécoms a connu de grosses perturbations.
Un train Thalys.
Deux explosions ont eu lieu ce mardi matin à Bruxelles, faisant plusieurs dizaines de morts et des blessés. Une nouvelle attaque terroriste qui a profondément touché et fait réagir sur les réseaux sociaux.